5 352.76 PTS
-0.25 %
5 345.50
-0.28 %
SBF 120 PTS
4 261.05
-0.22 %
DAX PTS
13 015.04
-1.16 %
Dowjones PTS
23 526.18
-0.27 %
6 386.12
+0.12 %
Nikkei PTS
22 523.15
+0.48 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Yémen: au moins 8 morts dans des attentats attribués à Al-Qaïda

| AFP | 122 | Aucun vote sur cette news
Deux attentats suicide à Aden au sud du Yémen
Deux attentats suicide à Aden au sud du Yémen ( Valentina BRESCHI / AFP )

Deux policières yéménites ont été exécutées par balle dimanche à Aden et six autres policiers ont été tués lors de deux attentats attribués à Al-Qaïda, qui ont mis fin à une période de calme relatif dans cette ville du sud du Yémen.

Les deux femmes faisaient partie d'un groupe de policiers pris en otage au siège de la brigade criminelle de la ville par des "membres d'Al-Qaïda", a déclaré à l'AFP un responsable des services de sécurité. Cette prise d'otages semblait toujours en cours en milieu de journée.

Dimanche matin, un kamikaze est parvenu à s'introduire dans le QG de la brigade criminelle avant de se faire exploser, selon ce responsable des services de sécurité.

L'explosion a provoqué un incendie et des échanges de tirs ont eu lieu entre des gardes du QG et des "éléments d'Al-Qaïda" soutenant le kamikaze.

L'un des assaillants a été abattu et d'autres ont pris en otage un nombre indéterminé de membres de la brigade.

Ils ont libéré plus de 50 prisonniers, distribuant des armes à ceux qui, parmi eux, ont accepté de les soutenir. Une vingtaine d'autres détenus ont été évacués vers la prison centrale par des policiers qui n'ont pas été pris en otages.

Les assaillants ont profité de l'attaque pour incendier les dossiers de cette unité, selon le même responsable qui estime qu'"Al-Qaïda cherche à se venger des revers subis ces derniers mois dans les provinces (sudistes) de Chabwa et d'Abyane" d'où ses éléments ont été chassés.

Les policiers arrivés en renfort continuaient d'encercler les bureaux de la brigade criminelle, selon des témoins et un vidéaste de l'AFP.

- Riposte prévisible -

Cet attentat a suivi de peu une première attaque contre le principal QG des forces de sécurité de la ville qui n'est séparé des bureaux de la brigade criminelle que par un mur d'enceinte.

Dans cette attaque, un kamikaze a lancé son véhicule piégé contre le convoi du chef de la sécurité de la ville, le général Chalal Chaeh, au moment où celui-ci entrait dans son QG.

"Au moins six policiers ont été tués et d'autres blessés", a indiqué le responsable des services de sécurité, ajoutant que le général Chaeh et ses gardes étaient sortis indemnes de l'attaque.

L'attentat a été suivi par des tirs de "combattants d'Al-Qaïda" postés sur les toits entourant le QG. La police a envoyé des renforts et les échanges de tirs ont duré des heures, a ajouté ce responsable, ajoutant qu'un des assaillants avait été abattu.

Depuis la reprise d'Aden par les forces progouvernementales aux rebelles chiites houthis pendant l'été 2015, le général Chaeh, bête noire des jihadistes, a survécu à cinq attentats.

Les services de sécurité qu'il dirige ont mené une lutte sans merci contre les jihadistes à Aden, qui n'avait pas connu d'attaque majeure ces derniers mois.

Ces services ont le soutien actif des Emirats arabes unis, l'un des piliers de la coalition arabe menée par l'Arabie saoudite, qui intervient militairement au Yémen depuis mars 2015 en soutien au président Abd Rabbo Mansour Hadi et à son gouvernement.

Une force formée et encadrée par les Emirats arabes unis a réussi ces derniers mois à chasser les combattants d'Al-Qaïda des principaux centres urbains des provinces de Chabwa et d'Abyane.

Lors des nombreuses opérations menées par cette force, les combattants d'Al-Qaïda ont préféré se replier dans des zones difficiles d'accès.

Le réseau extrémiste a riposté par des attaques ponctuelles contre cette force qui a perturbé sa présence dans sa zone traditionnelle d'implantation. Il continue parallèlement de subir des attaques de drones américains.

Les services de sécurité d'Aden dirigés par le général Chaeh sont en concurrence avec d'autres services de sécurité soutenus par le vice-président du Yémen Ali Mohsen al-Ahmar, considéré comme proche d'Al-Islah (la branche yéménite des Frères musulmans), et soutenu par Ryad.

Par ailleurs, l'Arabie saoudite a intercepté et détruit samedi un "missile balistique" lancé par les Houthis depuis le Yémen contre l'aéroport international de Ryad.

Selon l'Organisation mondiale de la santé, le conflit au Yémen a fait plus de 8.650 morts et quelque 58.600 blessés depuis mars 2015.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/11/2017

Genfit a annoncé que le Data Safety Monitoring Board (DSMB), un comité de surveillance et de suivi indépendant, avait formulé une recommandation positive pour la poursuite de l'essai clinique de…

Publié le 22/11/2017

Spineway a annoncé qu'il ne souhaitait plus communiquer sur l'atteinte de l'équilibre financier pour l'exercice 2018. Cet objectif demeure toutefois clé dans la stratégie du groupe. Fort de la…

Publié le 22/11/2017

Les deux premiers véhicules ATM Full Elec ont été réceptionnés le 16 novembre dernier par BLYYD

Publié le 22/11/2017

Conformément à l'annonce faite le 17 octobre 2017, les actionnaires d'Assystem S.A. se sont réunis en assemblée générale extraordinaire le 22 novembre 2017 et ont approuvé la résolution…

Publié le 22/11/2017

L'actif est situé à Toulouse Blagnac et sera achevé mi-2019

CONTENUS SPONSORISÉS