En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 883.32 PTS
-0.93 %
4 882.50
-0.86 %
SBF 120 PTS
3 879.03
-0.87 %
DAX PTS
12 656.06
-0.64 %
Dow Jones PTS
28 308.79
+0.4 %
11 677.84
+0. %
1.186
+0.31 %

XV de France: accord Fédération-Ligue et fin du conflit sur les tests d'automne

| AFP | 159 | Aucun vote sur cette news
Le président de la Fédération de rugby (FFR) Bernard Laporte lors d'un point presse au siège de l'instance à Marcoussis, le 3 octobre 2020
Le président de la Fédération de rugby (FFR) Bernard Laporte lors d'un point presse au siège de l'instance à Marcoussis, le 3 octobre 2020 ( FRANCK FIFE / AFP/Archives )

Le bras de fer est terminé. Après de longues négociations, la Fédération française de rugby et la Ligue ont trouvé un terrain d'entente jeudi sur la mise à disposition des internationaux pour le XV de France cet automne.

Les six matches de l'équipe de France, dont le premier, amical, est prévu le 24 octobre contre le pays de Galles au Stade de France, sont maintenus mais chaque joueur ne pourra pas être inscrit sur plus de trois feuilles de match, celles-ci comportant 23 éléments.

Parmi les autres points cruciaux de l'accord, la sélection nationale disposera en outre de 31 joueurs maximum, et non pas de 42 comme le souhaitait le sélectionneur Fabien Galthié et les autres membres de l'encadrement.

C'est la fin d'un conflit qui s'était durci ces dernières semaines entre, d'un côté, la LNR, qui chapeaute les championnats professionnels, les clubs, employeurs des joueurs, et de l'autre, la FFR, responsable du XV de France.

Cet accord "constitue un accord équilibré et solidaire qui prend en compte, d'une part, les enjeux de santé des joueurs, d'autre part, les enjeux sportifs et économiques pour l'équipe de France, la FFR, la LNR et les clubs dans le contexte exceptionnel de la crise sanitaire", ont commenté FFR et LNR dans un communiqué commun.

"Ce n'est pas parfait, mais ça nous permet de sortir de la crise et d'avoir deux parties satisfaites par cet accord", a ajouté le vice-président de la FFR Serge Simon, dans un entretien sur lefigaro.fr, en regrettant les "tensions".

Les deux parties s'étaient donné rendez-vous pour une ultime réunion afin de régler leur différend au sujet de la mise à disposition des internationaux pendant la fenêtre automnale élargie par World Rugby pour cause de pandémie de coronavirus.

Le président de la Ligue nationale du Rugby Paul Goze, lors de l'assemblée générale de la FFR à Pau, le 2 juillet 2016
Le président de la Ligue nationale du Rugby Paul Goze, lors de l'assemblée générale de la FFR à Pau, le 2 juillet 2016 ( GAIZKA IROZ / AFP/Archives )

Six matches de l'équipe de France sont programmés du 24 octobre au week-end des 5-6 décembre. Les Bleus en disputent trois habituellement durant cette période.

La LNR et les clubs étaient d'accord pour cinq matches, pas plus, pendant que le championnat se poursuivra en parallèle. La FFR, elle, tenait à disposer des internationaux pour les six rencontres, ce qui avait fait naître un conflit entre les deux instances du rugby français.

Après des tensions, une action administrative engagée par la Ligue, les parties se sont mis d'accord en rabaissant la durée de mise à disposition des internationaux. La FFR avait fait une première concession, en proposant cinq feuilles de match maximum, mais la LNR et les clubs y avaient opposé un refus.

La Fédération a donc accepté d'aller plus loin au lendemain de deux réunions lors desquelles les négociations avaient avancé.

Mercredi, la Ligue et les clubs avaient formulé une proposition à la FFR: fournir au XV de France deux groupes distincts de 31 joueurs qui joueraient chacun trois matches maximum. L'accord obtenu s'en rapproche.

Direction Marcoussis

Avant chaque match, 31 joueurs seront ainsi retenus par la FFR à compter du dimanche soir, ou du lundi si le joueur joue avec son club le dimanche. L'encadrement devra libérer trois joueurs le mercredi soir ou le jeudi, afin qu'ils puissent jouer en club le week-end suivant.

Lors de la semaine du 2 au 8 novembre, sans match, 28 joueurs seront mis à disposition de la sélection nationale du jeudi au dimanche, ont précisé Ligue et Fédération.

L'équipe de France de rugby lors des hymnes avant le match du Tournoi des six nations contre le pays de Galles le 22 février 2020 à Cardiff
L'équipe de France de rugby lors des hymnes avant le match du Tournoi des six nations contre le pays de Galles le 22 février 2020 à Cardiff ( GEOFF CADDICK / AFP/Archives )

L'accord a été validé par l'encadrement du XV de France et les clubs les plus pourvoyeurs d'internationaux. Etant donné qu'une convention lie depuis 2018 entre FFR et LNR sur la libération des internationaux, il s'agit formellement d'un avenant qui doit maintenant être signé par les comités directeurs des deux parties.

Vendredi, le Conseil d'État, saisi par la Ligue, avait renvoyé les deux instances dos à dos, estimant qu'une modification du nombre de rencontres du XV de France ne pouvait se faire sans l'accord commun des deux parties mais aussi, et surtout, seulement après modification d'une convention qui les lie.

Les Bleus sont censés se retrouver à Marcoussis (Essonne) à partir de lundi pour préparer la rencontre contre les Gallois.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/10/2020

La Bourse de Paris est dans le rouge à la mi-journée ! Le CAC 40 repasse sous les 4 900 points alors que les investisseurs continuent à suivre de près les négociations autour du plan de relance…

Publié le 21/10/2020

Virbac reste stable sur les 218 euros ce mercredi, après avoir été porté par la nouvelle révision à la hausse de ses objectifs annuels la semaine...

Publié le 21/10/2020

Malgré le relèvement de sa guidance semestrielle et une performance meilleure que prévu au deuxième trimestre Rémy Cointreau cède encore du terrain en...

Publié le 21/10/2020

La période est compliquée...

Publié le 21/10/2020

Par courrier reçu le 20 octobre 2020 par l'AMF, la société anonyme de droit suisse Quaero Capital a déclaré avoir franchi en baisse, le 19 octobre...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne