En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 875.93 PTS
+1.70 %
4 872.00
+1.68 %
SBF 120 PTS
3 888.85
+1.75 %
DAX PTS
11 205.54
+2.63 %
Dowjones PTS
24 706.35
+1.38 %
6 784.61
+0.98 %
1.136
+0.00 %

Xi Jinping intransigeant face à Taïwan, vouée à la "réunification"

| AFP | 348 | Aucun vote sur cette news
Une femme passe avec son bébé à Nouveau Taipei le 2 janvier 2019 devant une télévision montrant le président chinois Xi Jinping qui prononce un discours intransigeant envers Taïwan
Une femme passe avec son bébé à Nouveau Taipei le 2 janvier 2019 devant une télévision montrant le président chinois Xi Jinping qui prononce un discours intransigeant envers Taïwan ( Sam YEH / AFP )

Taïwan sera réunifiée à la Chine, a promis mercredi le président chinois Xi Jinping, défiant son homologue taïwanaise en réaffirmant que Pékin ne renoncerait pas à la force pour récupérer l'île.

"Nous ne promettons pas de renoncer au recours à la force et nous nous réservons le droit de prendre toutes les mesures nécessaires", a déclaré le numéro un chinois lors d'un discours dans le cadre solennel du Palais du peuple à Pékin.

Dans le viseur de l'homme fort de Pékin: les "forces extérieures" qui agissent contre la réunification pacifique et "les actions indépendantistes et séparatistes".

Taïwan et le continent sont gouvernés séparément depuis 1949, avec la fin de la guerre civile chinoise et la prise du pouvoir par les communistes sur le continent.

Pékin considère toujours l'île comme l'une de ses provinces et menace de recourir à la force en cas de proclamation formelle d'indépendance à Taipei ou d'intervention extérieure -- notamment de la part des Etats-Unis, principal appui militaire de l'île.

"L'indépendance de Taïwan ne pourra conduire qu'à une impasse", a prévenu M. Xi. "La Chine doit être réunifiée et elle le sera".

Pékin s'oppose particulièrement à l'actuelle présidente taïwanaise, Tsai Ing-wen, qui, depuis son arrivée au pouvoir en 2016, refuse de reconnaître l'unité de principe de l'île et du continent, comme le réclame Pékin.

Certains membres du Parti démocratique progressiste (PDP), la formation de Mme Tsai, plaident pour l'indépendance formelle de l'île dont l'appellation officielle reste "République de Chine".

"S'écarter du principe de la Chine unique conduirait à la tension et au chaos dans les relations inter-détroit et nuirait aux intérêts vitaux des compatriotes de Taïwan", a averti Xi Jinping. "Nous ne laisserons jamais aucune place aux actions séparatistes en faveur de l'indépendance de Taïwan".

Afin de parvenir à un "consensus" autour de la réunification, Xi Jinping a évoqué un vaste dialogue regroupant toutes les couches de la société... mais sur la base de la reconnaissance préalable du "principe de la Chine unique".

Un tel dialogue "exclurait beaucoup de monde", à commencer par le PDP de Mme Tsai, observe le sinologue Jean-Pierre Cabestan, de l'Université baptiste de Hong Kong.

"En substance, Xi déclare: 'on est prêts à négocier, à offrir des tas de choses, mais vous devez capituler d'abord'", analyse-t-il. "Ça n'est pas possible, ça ne va jamais marcher".

'Ton menaçant'

Par son discours "au ton menaçant", Xi Jinping risque au contraire "de prendre les Taïwanais à rebrousse-poil", pronostique M. Cabestan.

Selon lui, le pouvoir chinois cherche à éloigner les électeurs taïwanais du PDP, au profit du Kuomintang (KMT), considéré comme plus favorable à la réunification chinoise.

"Mais même si le KMT revenait au pouvoir (...), il n'aurait pas de mandat pour négocier un accord de réunification", estime le sinologue.

Le président chinois Xi Jinping (C) réaffirme l'intransigeance de Pékin envers Taïwan dans un discours au Palais du Peuple à Pékin, le 2 janvier 2019
Le président chinois Xi Jinping (C) réaffirme l'intransigeance de Pékin envers Taïwan dans un discours au Palais du Peuple à Pékin, le 2 janvier 2019 ( Mark Schiefelbein / POOL/AFP )

Dans son discours, Xi Jinping s'est gardé de fixer une date limite pour parvenir à la réunification, ce qui aurait été "trop risqué", selon M. Cabestan.

Mais il a fait un parallèle avec le programme qu'il a lui-même fixé l'an dernier pour la "grande renaissance nationale", avec les objectifs de 2035 et 2050 pour faire du pays une grande puissance moderne et respectée, souligne Zhang Wensheng, de l'Institut de recherches taïwanaises à l'Université de Xiamen (est).

"La question de Taïwan est une conséquence de la faiblesse et du chaos dans lesquels se trouvait la nation chinoise. Elle sera certainement résolue par la renaissance nationale", a promis le président Xi.

Comme feuille de route, Xi Jinping a repris pour modèle la méthode "Un pays, deux systèmes" qui prévaut depuis 1997 pour le retour de Hong Kong dans le giron chinois.

Mais un tel rapprochement ne risque pas de convaincre grand monde, observe la députée hongkongaise Claudia Mo (pro-démocratie).

La Chine "est en train d'avaler Hong Kong dans tous les domaines mais explique que Hong Kong est un excellent exemple pour Taïwan. C'est une blague", estime-t-elle.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 18/01/2019

Le joueur de Lile Xeka (d) buteur lors de la victoire sur Amiens 2-1 en 21e journée de L1 à Villeneuve-d'Ascq le 18 janvier 2019 ( FRANCOIS LO PRESTI / AFP )Lille, le dauphin du Paris SG, a…

Publié le 18/01/2019

L'agence de notation financière Fitch maintient à "stable" la perspective d'évolution de la note de la dette souveraine à long terme de la France, actuellement de AA ( MIGUEL MEDINA /…

Publié le 18/01/2019

Les joueurs d'Edimbourg célèbrent leur victoire à domicile 19-10 face à Montpellier en Coupe d'Europe le 18 janvier 2019 ( ANDY BUCHANAN / AFP )Montpellier, battu…

Publié le 18/01/2019

Le président Emmanuel Macron s'exprime lors d'un débat avec quelque 600 maires d'Occitanie, le 18 janvier 2019 à Souillac ( Ludovic MARIN / POOL/AFP )Pour la seconde fois en trois jours,…

Publié le 18/01/2019

Alexandre Benalla devant la commission d'enquête du Sénat le 19 septembre 2018 ( Alain JOCARD / AFP/Archives )Alexandre Benalla a été mis en examen "exclusivement" pour l'usage abusif de ses…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2019

SOITECLe groupe dévoilera son chiffre d'affaires au troisième trimestre.source : AOF

Publié le 18/01/2019

A la suite du communiqué du 7 décembre 2018, MM. Philippe Houdouin, Silvère Baudouin, Christophe Sollet, Michel Picot, Éric Saiz, Dominique Roche, HIFIC ainsi que Financière Arbevel ont annoncé…

Publié le 18/01/2019

En 2018, Biosynex a réalisé un chiffre d'affaires de 31,2 millions d'euros, en hausse de 2,3%. La tendance est similaire à celle constatée au premier semestre avec notamment une forte dynamique de…

Publié le 18/01/2019

Iliad annonce la mise en oeuvre d'un partenariat stratégique avec la société Jaguar Network, fournisseur de service à destination des entreprises et des marchés publics, à travers une prise de…

Publié le 18/01/2019

                                Paris, le 18 janvier 2019    Alliance stratégique entre Iliad et Jaguar Network       Le Groupe Iliad annonce la mise en…