En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 100.72 PTS
+1.02 %
6 099.00
+1.08 %
SBF 120 PTS
4 798.09
+0.9 %
DAX PTS
13 526.13
+0.72 %
Dow Jones PTS
29 325.82
+0.1 %
9 146.00
+0.23 %
1.109
-0.41 %

WTA: Serena Williams, titrée à Auckland, met fin à près de 3 ans de disette

| AFP | 123 | Aucun vote sur cette news
 L'Américaine Serena Williams pose avec son trophée après sa victoire face à sa compatriote Jessica Pegula en finale du tournoi d'Auckland, le 12 janvier 2020
L'Américaine Serena Williams pose avec son trophée après sa victoire face à sa compatriote Jessica Pegula en finale du tournoi d'Auckland, le 12 janvier 2020 ( MICHAEL BRADLEY / AFP )

Sevrée de titre pendant près de trois ans, Serena Williams a mis fin à la disette dimanche à Auckland. L'ancienne N.1 mondiale a remporté la finale du tournoi d'Auckland, en Nouvelle-Zélande, s'adjugeant ainsi son premier trophée depuis l'Open d'Australie 2017.

L'Américaine de 38 ans a annoncé qu'elle allait reverser ses gains, soit un chèque d'un montant de 43.000 dollars (environ 38.600 euros) aux victimes des incendies dans l'est de l'Australie. Ces feux de forêt ont déjà ravagé plus de 8 millions d'hectares, provoqué la mort d'au moins 26 personnes, détruit plus de 2000 habitations et tué un milliard d'animaux.

"Je joue en Australie depuis plus de 20 ans et c'est vraiment dur pour moi de regarder les infos et de voir ce qui s'y passe, tous ces incendies... ces animaux (morts) et tous ces gens qui ont perdu leur logement", a expliqué Serena Williams.

L'Américaine Serena Williams avec sa fille Olympia dans ses bras lors d'un interview après sa victoire face à sa compatriote Jessica Pegula en finale à Auckland, le 12 janvier 2020
L'Américaine Serena Williams avec sa fille Olympia dans ses bras lors d'un interview après sa victoire face à sa compatriote Jessica Pegula en finale à Auckland, le 12 janvier 2020 ( MICHAEL BRADLEY / AFP )

Avec cette victoire face à sa compatriote Jessica Pegula, 82e mondiale, en deux manches (6-3, 6-4), la cadette des sœurs Williams a décroché son 73e titre en carrière, le premier en tant que mère, elle qui avait donné naissance à une fille prénommée Olympia en septembre 2017.

Depuis son retour à la compétition post-maternité, en mars 2018 à Indian Wells, elle avait disputé cinq finales, dont quatre en Grand Chelem, mais les avait toutes perdues. Elle avait ainsi chuté sur la dernière marche à Wimbledon et à l'US Open en 2018, de nouveau à Wimbledon et à l'US Open l'an passé ainsi qu'à Toronto.

"Cela faisait longtemps. Je pense que vous pouvez lire le soulagement sur mon visage", a souligné la championne US après la rencontre.

Objectif record à Melbourne

Le tournoi d'Auckland n'a rien à voir en termes de prestige, avec toutes ces épreuves où l'ancienne reine de la WTA avait échoué ces deux dernières années.

Il s'agissait surtout pour l'Américaine de soigner sa préparation en vue de l'Open d'Australie programmé du 20 janvier au 2 février à Melbourne où elle tentera une fois encore d'égaler le record de titres en Grand Chelem. Un seul trophée majeur la sépare de l'Australienne Margaret Court qui en détient 24.

La Russe Amanda Anisimova face à l'Américaine Serena Williams en demi-finales du tournoi d'Auckland, le 11 janvier 2020
La Russe Amanda Anisimova face à l'Américaine Serena Williams en demi-finales du tournoi d'Auckland, le 11 janvier 2020 ( MICHAEL BRADLEY / AFP )

A Melbourne, Serena Williams devra remporter sept matches et écarter très certainement des adversaires bien plus coriaces que celles rencontrées cette semaine. A Auckland, la joueuse la mieux classée qu'elle a affrontée était sa jeune compatriote de 18 ans, Amanda Anisimova, 25e mondiale, samedi en demi-finale.

C'est face à cette pépite d'origine russe, qui s'était révélée l'an passé en atteignant le dernier carré de Roland-Garros, que l'ex-N.1 mondiale a accompli sa prestation la plus autoritaire de la semaine, ne cédant que deux jeux (6-1, 6-1).

"J'étais vraiment en état de grâce aujourd'hui. Je savais que j'affrontais une excellente joueuse et qu'il fallait que je m'applique", avait commenté la lauréate de 23 trophées majeurs.

Breakée d'entrée

Les autres adversaires que Serena Williams a battues en Nouvelle Zélande sont l'Italienne Camila Giorgi, ex-26e mondiale descendue au 99e rang (1er tour), l'Américaine Christina McHale (86e, 2e tour), l'Allemande Laura Siegemund (73e, quart de finale) et donc Pegula dimanche dans l'épilogue du tournoi.

L'Américaine Jessica Pegula face à sa compatriote Serena Williams en finale du tournoi d'Auckland, le 12 janvier 2020
L'Américaine Jessica Pegula face à sa compatriote Serena Williams en finale du tournoi d'Auckland, le 12 janvier 2020 ( MICHAEL BRADLEY / AFP )

L'Américaine de 25 ans, qui avait remporté son premier (et unique) trophée l'an passé à Washington, n'avait pas la faveur des pronostics mais ne s'est pas démontée pour autant. Victorieuse d'une ancienne N.1 mondiale, la Danoise Caroline Wozniacki en demi-finale samedi, Pegula a poursuivi sur sa lancée, se payant le culot de breaker d'entrée Serena Williams.

La native de Buffalo, dans l'état de New York, a mené 3-1 avant que Williams n'accélère pour empiler cinq jeux consécutifs et s'adjuger le premier set. Dans la seconde manche, elle a fait céder Pegula dès son deuxième jeu de service (2-1) et a conservé son avantage jusqu'au bout, mettant fin à une période de près de trois ans sans trophée.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 17/01/2020

Le footballeur français Mamadou Sakho (au premier plan) à Clairefontaine-en-Yvelines le 17 novembre 2018 ( FRANCK FIFE / AFP/Archives )Des cambrioleurs se sont emparés d'un butin d'une valeur…

Publié le 17/01/2020

Match fratricide entre le candidat LREM dissident Cédric Villani (G) et le candidat investi Benjamin Griveaux (D), pour les élections municipales à Paris de mars 2020 ( JOEL SAGET /…

Publié le 17/01/2020

Le secrétaire d'Etat au Tourisme et au Commerce extérieur Jean-Baptiste Lemoyne, le 6 janvier 2020 à Paris ( LUDOVIC MARIN / AFP/Archives )Le secrétaire d’État au Tourisme et au Commerce…

Publié le 17/01/2020

Le cycliste français Thibaut Pinot lors de la présentation du Tour de France 2020 le 15 octobre à Paris. ( Alain JOCARD / AFP/Archives )Très attendu en vue du prochain Tour de France, Thibaut…

Publié le 17/01/2020

Marie Brizard Wine & Spirits (MBWS) a annoncé la conclusion ce vendredi d'un accord tripartite portant sur la cession, par les prêteurs bancaires de MBWS, de la dette bancaire de la société à…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2020

Vinci Aéroport, filiale du groupe Vinci, a vu son trafic croître de 5,7% en 2019 dans les 46 aéroports qu'elle gère, à 255 millions de passagers. Les seuils de 50 millions de passagers, des 30…

Publié le 17/01/2020

Marie Brizard Wine & Spirits (MBWS) a annoncé la conclusion ce vendredi d'un accord tripartite portant sur la cession, par les prêteurs bancaires de MBWS, de la dette bancaire de la société à…

Publié le 17/01/2020

Vinci Airports annonce aborder avec confiance l'année 2020

Publié le 17/01/2020

Imerys a conclu un accord pour l'acquisition du premier producteur indien de panneaux à base de silicate de calcium pour des projets d'isolation thermique dans des industries telles que le ciment, la…

Publié le 17/01/2020

Marie Brizard Wine & Spirits annonce la conclusion d'un accord tripartite portant sur la cession, par les prêteurs bancaires de MBWS, de la dette...