En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 444.56 PTS
-
4 460.0
+0.54 %
SBF 120 PTS
3 517.86
-
DAX PTS
11 073.87
+0.07 %
Dow Jones PTS
24 465.16
-0.04 %
9 413.99
+0.38 %
1.090
-0.03 %

Coronavirus: près de 900 décès dans les Ehpad, selon un premier bilan partiel

| AFP | 2951 | 4.40 par 10 internautes
Dans un ephad à Brest le 4 mars 2020
Dans un ephad à Brest le 4 mars 2020 ( Loic VENANCE / AFP )

Au moins 884 personnes âgées sont décédées dans les maisons de retraites depuis le début de l'épidémie de coronavirus, un premier bilan officiel, quoique partiel, annoncé jeudi alors que 4.500 patients sont morts à l'hôpital.

La collecte des chiffres est toujours en cours, a prévenu le directeur général de la santé Jérôme Salomon, en faisant état de "grandes inégalités dans le recueil entre régions", lors de l'annonce de ce premier bilan attendu depuis plusieurs jours.

L'agence régionale de santé du Grand Est, une des régions les plus touchées, a par exemple indiqué avoir enregistré 570 décès en Ehpad (établissements d'hébergement pour les personnes âgées dépendantes).

Depuis le 1er mars, l'épidémie a tué 4.503 personnes dans les hôpitaux, dont 471 décès enregistrés au cours des 24 dernières heures.

Le Covid-19 en France
Le Covid-19 en France ( / AFP )

Près de 6.400 personnes nécessitent des soins lourds en réanimation, soit 382 de plus en un jour, une tendance qui connaît une esquisse de ralentissement depuis lundi.

Le Pr Salomon a toutefois appelé à la "prudence" dans l'interprétation de ces données. "Dans les deux ou trois jours qui viennent, on espère une moindre pression sur les services de réanimation", a-t-il déclaré, estimant qu'une "première évaluation en fin de semaine" permettra de commencer à mesurer l'impact du confinement entré en vigueur depuis le 17 mars.

Face au danger de la saturation des hôpitaux, notamment dans le Grand Est et en Ile-de-France, les évacuations se poursuivent à un rythme soutenu vers les hôpitaux de régions moins touchées.

Au total, selon la direction générale de la santé, 439 patients dans un état critique ont ainsi été évacués depuis le 18 mars et d'autres opérations vont suivre dans les jours qui viennent.

Edouard Philippe sur TF1 en vidéoconference depuis Matignon, le 2 avril 2020
Edouard Philippe sur TF1 en vidéoconference depuis Matignon, le 2 avril 2020 ( Alain JOCARD / AFP )

"L'essentiel est que le système tienne" et il "va tenir mais il faut rester concentrés, mobilisés et vigilants", a affirmé le Premier ministre Edouard Philippe jeudi soir.

Pour faire face à la vague, il a annoncé l'ouverture "d'un plateau ultra moderne" à l'hôpital Henri-Mondor "courant avril", permettant d'accueillir "86 patients supplémentaires".

Autre secteur saturé, les pompes funèbres. La préfecture de police de Paris a annoncé qu'un bâtiment du marché de gros de Rungis allait être transformé en funérarium "de grande capacité" pour accueillir les cercueils de victimes.

"Casser les chaînes"

Tests pour le coronavirus
Tests pour le coronavirus ( John SAEKI / AFP )

Les autorités commencent aussi à réfléchir aux stratégies de sortie du confinement. Le déconfinement "ce n'est pas pour demain matin", a de nouveau averti Edouard Philippe, en soulignant que "la logique du confinement doit prévaloir, au moins jusqu'au 15 avril" et "probablement plus longtemps" si les conditions sanitaires l'exigent.

"Ce déconfinement ne pourra intervenir que de façon progressive", a-t-il répété, en précisant que "nous sommes en train de réfléchir à plusieurs scenarii" avec "des experts de la santé, des logisticiens" sous la houlette du délégué interministériel aux Jeux Olympiques, Jean Castex.

Cette stratégie va fortement dépendre de la disponibilité de tests, alors que le gouvernement est déjà critiqué sur sa gestion, notamment des masques.

La compétition pour se procurer médicaments et équipements de protection est aussi mondiale que l'épidémie: la présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse (ex-LR) a assuré avoir vu un chargement de masques lui échapper en Chine au profit d'Américains qui avaient "surenchéri" pour l'obtenir.

Des membres du personnel médical chargent un patient dans un Eurocopter EC-135 le 2 avril 2020 à l'aéroport d'Orly
Des membres du personnel médical chargent un patient dans un Eurocopter EC-135 le 2 avril 2020 à l'aéroport d'Orly ( Philippe LOPEZ / AFP )

"Il faut maintenant obtenir les livraisons, c'est un exercice qui n'est pas toujours facile", a affirmé M. Philippe, en évoquant "la demande considérable qui vient vers la Chine des États-Unis, de l'ensemble de l'Europe, du monde entier".

Le président Emmanuel Macron, de son côté, s'est entretenu avec les membres du Conseil scientifique sur le Covid-19, qui ont déjà estimé que le confinement pourrait durer jusqu'à six semaines au moins.

En complément du dispositif papier déjà en place pour justifier les sorties en temps de confinement, une attestation de déplacement numérique sera disponible à partir de lundi.

"Pause"

Nouvel épisode inédit du confinement, les vacances de Pâques commencent vendredi pour la Zone C (Ile-de-France et Occitanie). Mais "il ne doit pas y avoir de départs en vacances dans les jours qui viennent. Tous ceux qui seront en contravention se verront sanctionner", a affirmé le chef du gouvernement.

Des membres du personnel soignant du sud rejoigent des hôpitaux de l'est de la France à bord d'un bus mis à leur disposition par les Girondins de Bordeaux, le 2 avril 2020
Des membres du personnel soignant du sud rejoigent des hôpitaux de l'est de la France à bord d'un bus mis à leur disposition par les Girondins de Bordeaux, le 2 avril 2020 ( NICOLAS TUCAT / AFP )

Pour autant il faut "un temps de pause" recommande le ministre de l'éducation Jean-Michel Blanquer, pour qui il s’agit de "respecter le temps de repos que représentent les vacances". Au delà, "le bac 2020 ne se déroulera pas dans les conditions normales", a averti le Premier ministre qui semble privilégier "la piste du contrôle continu".

Sur le plan politique, Emmanuel Macron a reçu les présidents du Sénat et de l'Assemblée nationale, Gérard Larcher et Richard Ferrand, alors qu'Edouard Philippe s'est entretenu par visioconférence avec les présidents de partis, responsables de groupes parlementaires et d'associations d'élus. Au menu notamment, un nouveau report du second tour des élections municipales: si en mai les conditions sanitaires ne semblent pas remplies "alors il faudra décaler les élections peut être en octobre, peut être après", a averti M. Philippe.

Côté économique et social, la mise à l'arrêt d'une bonne partie du pays a une traduction très concrète: 400.000 entreprises ont demandé à avoir recours au dispositif du chômage partiel, pour 4 millions de salariés, soit un salarié du privé sur cinq.

burs-jmo-ach-cg/ib/cbn

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
10 avis
Note moyenne : 4.40
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mai 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/05/2020

AB Science SA a annoncé le report de son assemblée générale annuelle, habituellement organisée en juin, conformément aux ordonnances prises le 25 mars 2020 par le Gouvernement. Le groupe…

Publié le 22/05/2020

BIGBEN INTERACTIVELe spécialiste de l'édition de jeux vidéo, de la conception et de la distribution d'accessoires mobiles et de gaming dévoilera ses résultats annuels.source : AOF

Publié le 22/05/2020

AB Science reporte son assemblée générale annuelle...

Publié le 22/05/2020

Akwel a informé l'étude d'administrateurs judiciaires FHB ne pas être en mesure à ce jour de lever les conditions suspensives liées à son offre sur Novares. Le groupe a par ailleurs mentionné…

Publié le 22/05/2020

MND publie ses résultats semestriels au titre de l'exercice 2019/2020 qui sera clos le 30 juin 2020...