En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 069.35 PTS
-0.39 %
6 072.50
-0.33 %
SBF 120 PTS
4 799.31
-0.26 %
DAX PTS
13 744.21
-0.01 %
Dow Jones PTS
29 398.08
-0.09 %
9 623.58
+0.29 %
1.084
+0.11 %

Violences sexuelles dans le patinage: Gilles Beyer se tient "à la disposition" de la justice

| AFP | 211 | Aucun vote sur cette news
Gilles Beyer, l'ex-entraîneur de patinage au cœur d'un scandale de violences sexuelles, ici le 30 juin 1999 à Prague
Gilles Beyer, l'ex-entraîneur de patinage au cœur d'un scandale de violences sexuelles, ici le 30 juin 1999 à Prague ( Jacques DEMARTHON / AFP/Archives )

Gilles Beyer, l'ex-entraîneur de patinage au cœur du scandale de violences sexuelles depuis une semaine, se tient "à la disposition" de la justice, a indiqué jeudi son avocat à l'AFP.

"Mis en cause depuis plusieurs jours dans les médias, Gilles Beyer réserve ses déclarations à la justice, à la disposition de laquelle il se tient", a déclaré Me Thibault de Montbrial, qui a été choisi par Gilles Beyer pour le défendre.

Jusqu'à présent, Beyer était mis en accusation par deux patineuses, dont l'ancienne championne Sarah Abitbol alors âgée de 15 à 17 ans, pour des faits de viols et d'agressions sexuelles ayant eu lieu entre la fin des années 1970 et le début des années 1990. Des faits - notamment dénoncés dans le livre d'Abitbol, "Un si long silence" (Plon) - qui paraissent prescrits. Mais le parquet de Paris a annoncé mardi l'ouverture d'une enquête pour viols et agressions sexuelles sur mineurs par personne ayant autorité sur la victime.

Mercredi soir, la mère d'une jeune patineuse a accusé Gilles Beyer de harcèlement sexuel et de chantage entre 2017 et 2018, selon un témoignage rapporté par L'Equipe. Des faits récents qui tomberaient sous le coup d'une possible action judiciaire.

"Il n'y a pas de plainte à ce stade déposée contre Gilles Beyer", a indiqué jeudi à l'AFP une source judiciaire. Ce qui n'empêche pas le parquet de se saisir lui-même de ces accusations désormais publiques.

En 2001, Gilles Beyer a fait l'objet d'une enquête administrative, déclenchée sur la base de signalement de parents d'une jeune patineuse, qui avait conclu qu'il ne devait plus avoir "aucune fonction d'encadrement de jeunes" et avait conduit le ministère des Sports à mettre fin à ses fonction de cadre d'Etat au 31 mars 2001.

Malgré sa mise à l'écart après cette enquête administrative, Beyer a poursuivi sa carrière dans son club d'origine, les Français volants, présidé par son frère Alain, jusqu'à son éviction vendredi. Il a aussi effectué plusieurs mandats au bureau exécutif de la FFSG, et dans les années 2010, organisé plusieurs tournées de gala de l'équipe de France de patinage.

Une présence dans le monde du patinage français que le ministère des Sports considère comme attestant de "dysfonctionnements" au sein de la FFSG, présidée depuis 1998 par Didier Gailhaguet, sauf entre 2004 et 2007.

Des dysfonctionnements qui ont amené la ministre des Sports Roxana Maracineanu à demander la démission de Didier Gailhaguet, à laquelle celui-ci se refuse.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 29 février 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/02/2020

La baisse du prix de vente moyen et de la production influent sur le chiffre d'affaires de Total Gabon...

Publié le 14/02/2020

GECI International évoque des "divergences stratégiques"...

Publié le 14/02/2020

Le fabricant de puces graphiques a annoncé des résultats meilleurs que prévu au 4e trimestre 2019.

Publié le 14/02/2020

Après un 1er semestre contrasté en termes de performances, CS Group a su se mobiliser sur le 2e semestre...

Publié le 14/02/2020

FAURECIAL'équipementier automobile publiera ses résultats 2019ICADELe groupe immobilier publiera (avant-Bourse) ses résultats 2019LYSOGENELa biotech publiera son chiffre d'affaires annuelsource :…