En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 550.55 PTS
-0.38 %
5 555.00
-0.30 %
SBF 120 PTS
4 373.74
-0.39 %
DAX PTS
12 227.85
-0.92 %
Dowjones PTS
27 222.97
+0.01 %
7 904.13
+0.19 %
1.128
+0.03 %

Vincent Lambert: nouvel arrêt des traitements à compter de mardi

| AFP | 267 | Aucun vote sur cette news
L'hôpital Sébastopol où est maintenu en vie Vincent Lambert, le 20 mai 2019 à Reims
L'hôpital Sébastopol où est maintenu en vie Vincent Lambert, le 20 mai 2019 à Reims ( FRANCOIS NASCIMBENI / AFP/Archives )

Le médecin du CHU de Reims a annoncé à la famille de Vincent Lambert un nouvel arrêt des traitements mardi de ce patient tétraplégique en état végétatif depuis plus de 10 ans, selon des sources concordantes.

"Le cours de la procédure d'arrêt des traitements", à laquelle la Cour de cassation avait ouvert la voie vendredi, "sera poursuivi à partir de ce jour", a déclaré par courriel le docteur Vincent Sanchez à chacun des membres de la famille de M. Lambert.

Dans ce message envoyé à la mi-journée et dont l'AFP a eu connaissance, le médecin en appelle "à la responsabilité de chacun" afin que "l'accompagnement de M. Vincent Lambert soit le plus paisible, intime et personnel possible".

Vendredi, la Cour de cassation avait ouvert la voie à un nouvel arrêt de l'alimentation et de l'hydratation maintenant en vie Vincent Lambert, "point final" de cette affaire selon l'avocat de son épouse, qui se bat pour qu'il puisse mourir.

La haute juridiction a cassé la décision de la cour d'appel de Paris qui, le 20 mai, lors d'un énième coup de théâtre dans cette affaire devenue le symbole de la fin de vie en France, avait ordonné la reprise des traitements, interrompue le jour même, de cet ancien infirmier de 42 ans, victime d'un accident de la route en 2008.

La mère de Vincent Lambert, Viviane, totalement opposée pour sa part à l'arrêt des traitements, a pris la parole lundi à l'ONU à Genève pour lancer "un appel au secours". "Sans votre intervention, mon fils Vincent Lambert sera euthanasié par un médecin en raison de son handicap cérébral", avait-elle affirmé.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/07/2019

Pour optimiser la mise en oeuvre du plan stratégique du Groupe, Gérard Brémond et Olivier Brémond décident de l'évolution de la gouvernance du Groupe...

Publié le 18/07/2019

Changement de dénomination en cours...

Publié le 18/07/2019

Cette situation de trésorerie n'intègre pas un prêt de 400 kE...

Publié le 18/07/2019

Gecina anticipe maintenant que le RRN part du Groupe par action devrait s'inscrire en 2019 en hausse de plus de +3%...