5 438.55 PTS
+0.48 %
5 378.50
+0.43 %
SBF 120 PTS
4 343.57
+0.29 %
DAX PTS
12 572.39
+0.25 %
Dowjones PTS
24 448.69
-0.06 %
6 648.80
-0.28 %
Nikkei PTS
22 088.04
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

La tempête Bruno faiblit en Corse, fin de la vigilance orange

| AFP | 1033 | Aucun vote sur cette news
De fortes vagues s'écrasent sur une digue près de la Citadelle d'Ajaccio, le 11 décembre 2017, en Corse
De fortes vagues s'écrasent sur une digue près de la Citadelle d'Ajaccio, le 11 décembre 2017, en Corse ( PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP/Archives )

La tempête Bruno a faibli jeudi en fin de matinée en Corse, après avoir balayé le territoire dans la nuit avec des rafales dépassant les 150 km/h, et plus aucun département n'est en vigilance orange, a indiqué Météo-France.

La vigilance orange a été levée en Corse-du-Sud, seul département où elle était encore en vigueur, précise l'organisme de prévision pour qui une telle tempête ne se produit "qu'une à deux fois tous les cinq ans en Corse".

"On n'observe plus de valeurs violentes dans les terres mais encore des pointes à plus de 130 km/h au niveau des Bouches de Bonifacio (Pertusato)", indique Météo-France dans son bulletin. Des rafales ont aussi été observées jeudi aux Sanguinaires (93 km/h) et à Figari (96 km/h).

"Avec ce vent d'Ouest faiblissant, les fortes vagues sur la façade ouest de la Corse s'amortissent par le Nord", explique Météo-France.

Les rafales "ne devraient plus dépasser 80 à 100 km/h, voire très temporairement 110 km/h vers les Bouches de Bonifacio et en montagne la plus méridionale".

"La vigilance +vagues-submersion+ de niveau orange n'est plus requise pour l'ouest de la Corse-du-Sud", même si "quelques déferlements" peuvent encore occasionner "des submersions sur les parties basses du littoral", ajoute Météo-France.

Dans la nuit de mercredi à jeudi, les rafales enregistrées avaient atteint 135 km/h au Cap-Corse et au Cap-Sagro, 120 km/h sur l'Ile-Rousse, autour de 140 km/h à Ajaccio et jusqu'à 156 km/h au Cap-Pertusato.

Mercredi, Bruno avait balayé l'ouest de la France, avec des vents atteignant jusqu'à 144 km/h sur le massif pyrénéen, au sommet du Pic du Midi de Bigorre (Hautes-Pyrénées).

La tempête avait fait trois blessés légers sur le continent et privé jusqu'à 23.000 foyers d'électricité.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/04/2018

En 2017, le groupe Kerlink a réalisé un chiffre d'affaires de près de 25 ME, et affiche une croissance annuelle moyenne de plus de 62%...

Publié le 23/04/2018

Retour d'assemblée générale...

Publié le 23/04/2018

Premier trimestre 2018...

Publié le 23/04/2018

PM Crypto d'Ekinops permet une mise en conformité RGPD simple et rapide...

Publié le 23/04/2018

Un ancien de chez Grant Thornton pour succéder à Laurent Gonthiez...