5 176.61 PTS
+0.00 %
5 159.50
-0.33 %
SBF 120 PTS
4 136.55
+0.73 %
DAX PTS
12 263.86
+0.71 %
Dowjones PTS
22 024.87
+0.12 %
5 917.42
+0.16 %
Nikkei PTS
19 729.28
+0.00 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Venezuela: Maduro veut avoir "une conversation" avec Trump

| AFP | 107 | Aucun vote sur cette news
Le président vénézuélien Nicolas Maduro lors de son discours devant l'assemblée consituante à Caracas le 10 août 2017
Le président vénézuélien Nicolas Maduro lors de son discours devant l'assemblée consituante à Caracas le 10 août 2017 ( RONALDO SCHEMIDT / AFP )

Le président vénézuélien, Nicolas Maduro, a dit jeudi souhaiter "une conversation" avec le président américain Donald Trump qui a pris des sanctions contre son pays, affirmant garder "les armes à la main" contre toute éventuelle agression.

"S'il est autant intéressé par le Venezuela, je suis là, je suis le chef de ce qui l'intéresse", a lancé M. Maduro, lors d'un discours devant la nouvelle très critiquée assemblée constituante. Rejetée par l'opposition et des pays occidentaux, cette assemblée l'a confirmé à l'unanimité dans ses fonctions de "président constitutionnel de la république bolivarienne du Venezuela".

"Engagez des démarches, Chancelier, afin que je puisse avoir une conversation personnelle avec Donald Trump", a ordonné M. Maduro à son ministre des Affaires étrangères Jorge Arreaza.

Le président socialiste souhaite que cette discussion ait lieu par téléphone ou qu'elle se fasse à New York à l'occasion de l'assemblée générale des Nations unies le 20 septembre.

Tout en disant souhaiter avoir des relations "normales" avec les Etats-Unis, il a averti M. Trump que son pays répondrait "avec les armes à la main" à une éventuelle agression.

"Le Venezuela ne se rendra jamais (...) devrait savoir l'empire américain", a ajouté le président socialiste.

Début août, les Etats-Unis ont traité le président vénézuélien Nicolas Maduro de "dictateur" et lui ont imposé des sanctions sans précédent en riposte à l'élection dans le sang d'une Assemblée constituante rejetée par l'opposition qui y voit une façon de contourner le parlement qu'elle contrôle.

Mercredi, le gouvernement américain a adopté des sanctions à l'encontre de huit responsables vénézuéliens impliqués dans la mise en place de cette nouvelle assemblée.

Par ailleurs, M. Maduro a accusé Washington d'être derrière l'"attaque terroriste" contre une base militaire, dimanche à Valencia (nord), estimant qu'"ils ont repris des méthodes brutales de coup d'Etat".

M. Maduro a fait ce discours devant les 545 membres de cette nouvelle assemblée chargée notamment de réécrire la Constitution de 1999. Elle régira le pays durant au moins deux ans, le mandat du président s'achevant en janvier 2019.

Il a ensuite présenté une loi punissant de 15 à 25 ans de prison toute personne "exprimant de la haine, de l'intolérance et de la violence" et a réitéré la nécessité d'appliquer "une justice sévère" et de lever l'immunité des députés et autres élus accusés d'incités à la violence lors des manifestations.

Les manifestations contre Maduro, dont la popularité est en berne, ont fait depuis début avril plus de 125 morts dans un contexte de grave crise économique.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS*

en Chèques-Cadeaux !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 août 2017

CODE OFFRE : ETE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, joignez le coupon ou saisissiez le code offre : ETE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/08/2017

Global EcoPower, constructeur de centrales de production d’électricité à partir d’énergies renouvelables, confirme la distribution d’actions gratuites à tous les actionnaires, à raison de…

Publié le 16/08/2017

A 11h00 en zone euroInflation définitive de juillet.Balance commerciale de juin.13h30 en zone euroCompte rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la BCEA 14h30 aux Etats-UnisIndice…

Publié le 16/08/2017

L'attribution gratuite concernera toutes les actions détenues à la clôture de la séance du 23 août

Publié le 16/08/2017

L'accord, conclu avec un acteur chinois majeur des Telecom & Media, s'accompagne d'une prise de participation minoritaire au capital de myDevices pour un montant de 3,5 millions de dollars

Publié le 16/08/2017

Information relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social     16 août 2017     CROSSJECT (ISIN : FR0011716265 ; Mnémo :…

CONTENUS SPONSORISÉS