En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 580.38 PTS
+0.31 %
5 528.00
+0.48 %
SBF 120 PTS
4 415.60
+0.30 %
DAX PTS
12 222.39
+0.57 %
Dowjones PTS
26 559.54
+0.42 %
7 689.72
+0.00 %
1.125
+0.03 %

Venezuela: accord avec la Croix-Rouge pour une distribution d'aide humanitaire

| AFP | 212 | Aucun vote sur cette news
Le président vénézuélien Nicolas Maduro au palais présidentiel de Miraflores, à Caracas le 10 avril 2019
Le président vénézuélien Nicolas Maduro au palais présidentiel de Miraflores, à Caracas le 10 avril 2019 ( Marcelo GARCIA / Venezuelan Presidency/AFP )

Le président Nicolas Maduro a annoncé mercredi qu'un accord avait été conclu avec le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) pour une distribution d'"aide humanitaire" au Venezuela.

Le gouvernement et le CICR se sont mis d'accord pour "travailler avec les agences de l'ONU pour apporter toute l'aide humanitaire qu'il est possible d'apporter" au Venezuela, a déclaré le chef de l'Etat dans une allocution télévisée.

Nicolas Maduro, qui nie que la situation actuelle du Venezuela puisse être qualifiée de crise humanitaire, a estimé que cette coopération devrait être mise en oeuvre "sans politisation grotesque", dans la "légalité et le respect".

Le chef de l'Etat a fait cette annonce à l'issue d'une visite de plusieurs jours au Venezuela d'une délégation du CICR conduite par le président de cette organisation, Peter Maurer, avec lequel le président Maduro s'est entretenu mardi.

Le 23 février, les partisans du chef de file de l'opposition Juan Guaido, reconnu comme président intérimaire par plus de 50 pays sur 193, dont les Etats-Unis, ont tenté de faire entrer plusieurs tonnes d'aide humanitaire stockées aux portes du Venezuela, en Colombie, au Brésil et sur l'île néerlandaise de Curaçao.

Les camions chargés de produits de première nécessité, envoyés essentiellement des Etats-Unis, ont dû rebrousser chemin face au blocage frontalier ordonné par le gouvernement. Sept personnes ont été tuées et plusieurs centaines blessées dans des heurts.

Le président Maduro avait alors dénoncé l'opération comme un prétexte en vue d'une intervention militaire.

Le Venezuela a déjà reçu "diverses marques de solidarité, du soutien et de l'aide humanitaire" de la part de l'Inde, de la Chine, de la Russie et de la Turquie, a rappelé M. Maduro, en citant trois de ses alliés.

Des partisans de l'opposant et président autoproclamé du Venezuela Juan Guaido, lors d'une manifestation à Caracas le 10 avril 2019
Des partisans de l'opposant et président autoproclamé du Venezuela Juan Guaido, lors d'une manifestation à Caracas le 10 avril 2019 ( Yuri CORTEZ / AFP )

Selon l'ONU, près d'un quart des 30 millions de Vénézuéliens ont besoin d'une aide urgente. D'après un rapport de l'organisation mondiale, quelque 3,7 millions d'entre eux souffrent de malnutrition, et au moins 22% des enfants de moins de cinq ans souffrent de malnutrition chronique.

Dans un communiqué diffusé la semaine dernière, le CICR s'était déclaré "préoccupé par le grave impact que la situation actuelle a sur les Vénézuéliens, particulièrement sur ceux qui n'ont pas accès aux services de base".

Le Venezuela souffre de pénuries de produits alimentaires et de médicaments. Le gouvernement, principal importateur, est en manque de liquidités en raison de l'effondrement de la production pétrolière (96% des ressources du pays) et de son éviction des marchés financiers par des sanctions de Washington.

Caracas rend les sanctions américaines responsables des problèmes d'approvisionnement du Venezuela. Juan Guaido attribue ces problèmes à la corruption et à l'incurie du gouvernement.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/04/2019

Pour l'exercice 2018, Wedia affiche un chiffre d'affaires consolidé de 10,8 ME, en hausse de 16% par rapport à l'exercice 2017, soit 9,3 ME...

Publié le 18/04/2019

Les revenus locatifs de Carmila pour les 3 premiers mois de l'année 2019 s'élèvent à 89,2 millions d'euros, contre 82,1 millions d'euros en 2018 sur...

Publié le 18/04/2019

Implanet affiche pour l'exercice 2018 une perte nette de 5,55 ME, contre 6,61 ME un an auparavant...

Publié le 18/04/2019

L'assemblée générale des actionnaires de CNP Assurances qui s'est réunie le 18 avril 2019 à Paris a approuvé les comptes sociaux et consolidés de...

Publié le 18/04/2019

Accor a fait le point sur son activité du premier trimestre 2019. Ainsi, le groupe hôtelier a réalisé un chiffre d'affaires de 987 millions d’euros sur la période, en progression de 34,2% en…