En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 875.93 PTS
+1.70 %
4 872.00
+1.68 %
SBF 120 PTS
3 888.85
+1.75 %
DAX PTS
11 205.54
+2.63 %
Dowjones PTS
24 706.35
+1.38 %
6 784.61
+0.98 %
1.136
+0.00 %

USA: le Sénat a voté pour repousser au 8 février le risque de "shutdown"

| AFP | 313 | Aucun vote sur cette news
Des candidats à l'immigration aux Etats-Unis, venus du Honduras, regardent à travers le mur frontalier à San Ysidro (Californie)
Des candidats à l'immigration aux Etats-Unis, venus du Honduras, regardent à travers le mur frontalier à San Ysidro (Californie) ( Sandy Huffaker / AFP/Archives )

Le Sénat américain a voté mercredi soir en faveur d'une mesure d'urgence pour éviter une paralysie de certaines administrations fédérales à partir de vendredi soir, mais cette loi budgétaire provisoire n'inclut pas de financement pour le mur frontalier avec le Mexique promis par le président Donald Trump.

Le chef de la majorité républicaine au Sénat Mitch McConnell a expliqué aux sénateurs que le texte déposé mercredi par les républicains fournirait "les ressources nécessaires pour poursuivre normalement les opérations jusqu'au 8 février".

Cette initiative devrait éviter la fermeture de nombreux services fédéraux pendant les fêtes de fin d'année, avec des dizaines de milliers de fonctionnaires placés en congé sans solde et des ministères comme la Sécurité intérieure, la Justice, l'Intérieur ou encore le département d'Etat perturbés.

Suite au vote favorable du Sénat, le texte doit être adopté par la Chambre des représentants, puis être promulgué par le président Donald Trump avant vendredi minuit, lorsque la loi de financement actuelle arrive à échéance.

"C'est une bonne chose que nos collègues républicains au Sénat aient enfin compris qu'ils ne devraient pas paralyser le gouvernement en raison d'un mur qui n'a pas assez de soutien pour être adopté par la Chambre ou le Sénat et qui n'est pas soutenu par une majorité du pays", a déclaré Chuck Schumer, chef de la minorité démocrate au Sénat.

Les responsables démocrates et républicains du Congrès ont envoyé des signaux clairs sur le fait que les deux chambres allaient adopter le texte.

"Les démocrates sont prêts à financer totalement et de manière responsable notre administration en janvier et nous apportons notre soutien à cette résolution de continuité", a indiqué la démocrate Nancy Pelosi, qui devrait prendre en janvier la tête de la Chambre des représentants.

Des conseillers à la Maison Blanche ont indiqué à des médias américains que M. Trump était enclin à promulguer cette mesure.

Ce serait un revers pour celui qui a prévenu à maintes reprises qu'il n'y aurait pas d'accord budgétaire si le Congrès ne débloquait pas 5 milliards de dollars pour construire un mur à la frontière avec le Mexique, l'une de ses principales promesses de campagne. Or le texte déposé au Sénat mercredi ne prévoit pas de financement pour cette construction.

Le président a même lancé la semaine dernière qu'il serait "fier" de paralyser l'administration faute d'obtenir ce qu'il voulait pour sécuriser la frontière sud des Etats-Unis.

Il fulminait encore mercredi matin sur Twitter: "Dans notre pays, tellement d'argent a été gaspillé, pendant tellement d'années, mais lorsqu'il s'agit de la Sécurité à la frontière et de l'Armée, les démocrates luttent jusqu'à la mort".

"Nous avons gagné concernant l'Armée, qui est en train d'être totalement reconstruite. D'une façon ou d'une autre, nous gagnerons concernant le Mur!", a-t-il poursuivi.

Plusieurs républicains conservateurs ont critiqué l'initiative de Mitch McConnell, estimant qu'il n'y avait aucune excuse à jeter l'éponge concernant le financement du mur frontalier.

Repousser l'échéance au 8 février revient à offrir un "cadeau de Noël" aux démocrates, a tweeté Mark Meadows, président du Freedom Caucus, puissant groupe ultra-conservateur de la Chambre.

Selon lui, "les démocrates vont gagner, le mur ne sera pas construit et le Congrès aura une fois de plus botté en touche alors que nous aurions dû prendre position".

La porte-parole de l'exécutif Sarah Sanders a semblé ouvrir mardi la porte à une alternative: "Nous avons d'autres moyens d'arriver aux 5 milliards", a-t-elle déclaré sur Fox News. "In fine, nous ne voulons pas fermer les administrations fédérales, nous voulons fermer la frontière".

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2019

SOITECLe groupe dévoilera son chiffre d'affaires au troisième trimestre.source : AOF

Publié le 18/01/2019

A la suite du communiqué du 7 décembre 2018, MM. Philippe Houdouin, Silvère Baudouin, Christophe Sollet, Michel Picot, Éric Saiz, Dominique Roche, HIFIC ainsi que Financière Arbevel ont annoncé…

Publié le 18/01/2019

En 2018, Biosynex a réalisé un chiffre d'affaires de 31,2 millions d'euros, en hausse de 2,3%. La tendance est similaire à celle constatée au premier semestre avec notamment une forte dynamique de…

Publié le 18/01/2019

Iliad annonce la mise en oeuvre d'un partenariat stratégique avec la société Jaguar Network, fournisseur de service à destination des entreprises et des marchés publics, à travers une prise de…

Publié le 18/01/2019

                                Paris, le 18 janvier 2019    Alliance stratégique entre Iliad et Jaguar Network       Le Groupe Iliad annonce la mise en…