5 319.17 PTS
-0.32 %
5 307.50
-0.41 %
SBF 120 PTS
4 234.88
-0.39 %
DAX PTS
12 993.73
-0.41 %
Dowjones PTS
23 358.24
-0.43 %
6 314.51
-0.39 %
Nikkei PTS
22 376.17
-0.09 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

US Open: Nadal-Del Potro, duel de géants aux allures de finale

| AFP | 106 | Aucun vote sur cette news
L'Argentin Juan Martin Del Potro après sa victoire face au Suisse Roger Federer en quarts de finale à l'US Open, le 6 septembre 2017 à New York
L'Argentin Juan Martin Del Potro après sa victoire face au Suisse Roger Federer en quarts de finale à l'US Open, le 6 septembre 2017 à New York ( Abbie Parr / Getty/AFP/Archives )

Après avoir fait chuter Roger Federer en quarts de finale, Juan Martin del Potro défie un autre géant du tennis, Rafael Nadal, vendredi en demi-finales d'un US Open qui ne ménage pas les favoris et les surprises de taille.

Et c'est reparti comme en 2009: à chaque match de Del Potro, les supporteurs argentins transforment Flushing Meadows en stade de football, avec leurs maillots blancs et bleus de leur équipe nationale et leurs chants.

Huit ans après son sacre à New York --son seul titre du Grand Chelem jusque là--, Del Potro, du haut de son 1,98 m, martyrise à nouveau ses adversaires avec ses services implacables et ses coups droits de plomb.

Comme en 2009, alors que le Suisse était invaincu depuis... 2003 à New York, "DelPo", 28 ans, a fait tomber Federer de haut mercredi.

Grand favori après ses sacres à Melbourne en janvier et Wimbledon en juillet, le Suisse, dont la préparation a été perturbée par des douleurs au dos, n'a pas vraiment fait illusion (7-5, 3-6, 7-6 (10/8), 6-4), alors que leur finale 2009 au déroulement épique (3-6, 7-6 (7/5), 4-6, 7-6 (7/4), 6-2) est entrée dans l'histoire du tournoi.

- Au bord de l'abandon -

US Open 2017: tableau final messieurs
US Open 2017: tableau final messieurs ( Laurence CHU / AFP )

Comme en 2009, l'Argentin, dont la carrière a failli être écourtée par des blessures récurrentes aux poignets, trouve sur sa route Nadal.

Il avait balayé à l'époque l'Espagnol en demi-finales sur le score sans appel de 6-2, 6-2, 6-2, réussissant l'exploit rarissime de battre Nadal et Federer dans le même tournoi.

Del Potro s'attend à une demi-finale, sa première en Grand Chelem depuis 2013, autrement plus compliqué qu'en 2009.

"Il est N.1 mondial, il est en grande confiance et comme il est gaucher, il peut me mettre en difficultés sur mon revers", a prévenu le 28e mondial, en quête de son 20e titre ATP, son premier depuis Stockholm en 2016.

L'Argentin doute aussi, en tous cas publiquement, de sa condition physique: malade et au bord de l'abandon contre l'Autrichien Dominic Thiem dans un 8e de finale en cinq sets où il a sauvé deux balles de match, il a prévenu dès la fin de son match contre Federer qu'il se sentait diminué physiquement.

L'Espagnol (31 ans) mène huit victoires à cinq au bilan de leurs confrontations, mais il reste sur deux défaites, dont une en demi-finales des JO-2016 de Rio.

- 'Sinon vous êtes morts' -

L'Espagnol Rafael Nadal face au Russe Andrey Rublev en quarts de finale de l'US Open, le 6 septembre 2017 à New York
L'Espagnol Rafael Nadal face au Russe Andrey Rublev en quarts de finale de l'US Open, le 6 septembre 2017 à New York ( Jewel SAMAD / AFP )

C'est peu dire que Nadal se méfie de Del Potro: "C'est un +top-player+, quand il joue à son niveau, il est difficile à stopper, avec son coup droit, probablement le plus rapide du circuit", a noté le Majorquin qui n'était plus arrivé dans le dernier carré à New York depuis son deuxième titre en 2013.

"Il faut être agressif contre lui, car si vous le mettez en bonne position pour ses coups droits, sinon vous êtes mort", a-t-il prévenu.

Nadal n'a perdu que deux sets pour arriver dans le dernier carré et a balayé l'Ukrainien Alexandr Dolgopolov (6-1, 6-0, 6-4) et le Russe Andrey Rublev (6-1, 6-2, 6-2) lors de ses deux derniers matches.

Mais le roi de Roland Garros (10 titres sur un total de 15 en Grand Chelem) se garde de tout triomphalisme: "Plus que mon prochain adversaire, ce qui est important, c'est mon niveau de jeu, si je joue bien, je peux battre n'importe qui, dans le cas contraire, cela devient difficile", a-t-il rappelé.

Rafael Nadal
Rafael Nadal ( Gal ROMA / AFP )

Il restera au vainqueur de cette demi-finale à affronter dimanche pour le titre, soit l'Espagnol Pablo Carreno Busta, 19e mondial, soit le Sud-Africain Kevin Anderson (N.32), deux invités-surprise sans titre majeur à leur palmarès.

Mais Nadal ou Del Potro serait bien avisé de s'en méfier: tout semble en effet possible dans ce tournoi 2017, rebaptisé "US wide Open", l'"US Open grand ouvert"...

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/11/2017

Gennevilliers, le 17 novembre 2017, Communiqué de presse Réalisation définitive de la fusion-absorption par Prologue de sa filiale Imecom…

Publié le 17/11/2017

Les fluctuations d'activité rencontrées par le fret ferroviaire n'ont pour l'instant pas d'impact sur l'activité de la société...

Publié le 17/11/2017

L'actuel Directeur Général d'EuropaCorp Television, Thomas Anargyros, s'est porté acquéreur. La transaction ne comprend pas Taken...

Publié le 17/11/2017

Le centre, situé à proximité de la gare Montparnasse, dégage un loyer annuel de 690 kE...

Publié le 17/11/2017

Une stratégie de réorganisation structurelle dont la finalisation demeure sujette à l'approbation de l'extension des agréments de sa filiale de gestion monégasque par les autorités…

CONTENUS SPONSORISÉS