En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 346.15 PTS
-0.77 %
5 355.00
-0.57 %
SBF 120 PTS
4 296.36
-0.50 %
DAX PTS
12 497.46
-0.65 %
Dowjones PTS
24 580.89
+0.49 %
7 197.51
+0.00 %
Nikkei PTS
22 338.15
-0.79 %

US Open: forfait du N.2 mondial Andy Murray

| AFP | 158 | Aucun vote sur cette news
Andy Murray, le 26 août 2017 à New York lors d'une séance d'entraînement pour l'US Open
Andy Murray, le 26 août 2017 à New York lors d'une séance d'entraînement pour l'US Open ( CLIVE BRUNSKILL / Getty/AFP )

L'Ecossais Andy Murray, N.2 mondial, a déclaré forfait samedi pour l'US Open, quatrième et dernier tournoi du Grand Chelem de l'année (28 août-10 sept), en raison de la blessure à la hanche gauche qui le perturbe depuis plusieurs mois.

"Je ne disputerai malheureusement pas l'US Open cette année", a déclaré Murray lors d'une conférence de presse.

"J'ai fait tout ce qui était possible pour essayer d'être prêt", a rappelé le vainqueur de l'US Open 2012 qui n'est plus apparu sur le circuit depuis sa défaite en quart de finale de Wimbledon face à l'Américain Sam Querrey.

"J'ai rencontré beaucoup de spécialistes, je suis resté au repos, j'ai fait de la kiné. Je n'étais pas trop mal ces derniers jours à l'entraînement, mais je souffre encore trop pour pouvoir viser le titre, ce qui était mon objectif", a-t-il expliqué.

Le Britannique, âgé de 30 ans, a vu sa saison 2017 perturbée par cette blessure à la hanche et n'a pas exclu de mettre fin à sa saison pour pouvoir se soigner.

Il est le cinquième joueur de premier plan à renoncer sur blessure au tournoi new-yorkais, après le Serbe Novak Djokovic, le Suisse Stan Wawrinka, tenant du titre, le Japonais Kei Nishikori et le Canadien Milos Raonic.

Ces absences ouvrent un boulevard au Suisse Roger Federer, N.3 mondial et grand favori après avoir remporté en 2017 l'Open d'Australie et Wimbledon, et dans une moindre mesure au N.1 mondial, Rafael Nadal.

Peu avant Murray, Federer a assuré qu'il abordait le tournoi (28 août-10 sept) en pleine forme après avoir soigné les douleurs au dos qui l'avait contraint à déclarer forfait pour le Masters 1000 de Cincinnati: "Je me sens vraiment bien, d'autant que j'ai encore quelques jours devant moi avant mon match du 1er tour."

- Federer "impatient de rejouer ici" -

"J'ai eu deux semaines depuis mon dernier match (en finale du Masters 1000 de Montréal perdu contre l'Allemand Alexander Zverev 6-3, 6-4), c'est beaucoup de temps pour prendre soin de soi", a-t-il poursuivi.

"La première semaine, je me suis concentré sur les soins et j'ai repris l'entraînement. Depuis quelques jours, je joue des sets", a détaillé le vainqueur en 2017 de cinq titres, dont l'Open d'Australie et Wimbledon.

Roger Federer, le 13 août 2017 après sa défaite en finale à Montréal face à l'Allemand Alexander Zverev
Roger Federer, le 13 août 2017 après sa défaite en finale à Montréal face à l'Allemand Alexander Zverev ( Minas Panagiotakis / Getty/AFP/Archives )

Après sa défaite à Montréal, Federer, 36 ans, avait renoncé à participer au Masters 1000 de Cincinnati, évoquant des douleurs au dos.

Ce forfait l'avait empêché de viser la première place mondiale qui est revenue depuis à son grand rival, l'Espagnol Rafael Nadal, mais Federer qui vise à New York son 20e titre en Grand Chelem, peut détrôner Nadal à l'issue de la quinzaine new-yorkaise.

Pour son retour à Flushing Meadows, après son absence sur blessure en 2016, Federer débutera face au grand espoir américain Frances Tiafoe, 71e mondial à 19 ans.

"Cela sera un 1er tour intéressant, il n'a rien à perdre et a tout à gagner, cela va être compliqué, il joue bien en ce moment, il frappe fort du fond de court, mais je sais à quoi m'attendre, puisque je l'ai affronté à Miami cette année", a rappelé Federer, dont le cinquième et dernier titre à New York remonte à 2008.

"Il va falloir bien débuter ce match, j'espère pouvoir le remporter (...) je suis vraiment impatient de rejouer ici", a conclu le Suisse qui pourrait retrouver son grand rival Nadal, en demi-finales de l'US Open, selon le tirage au sort.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/06/2018

Erytech Pharma chute de plus de 23% à 12 euros, le recentrage stratégique de la biotech française passe mal. Elle a décidé en effet de se concentrer sur le traitement potentiel de certaines…

Publié le 25/06/2018

Artprice avait pris l'engagement lors de son A.G. le 30 juin 2017 de prendre la 1e place en matière d'information sur le Marché de l'Art sur les réseaux…

Publié le 25/06/2018

Air France KLM retombe de 2,4% à 7,5 euros en ce début de semaine alors que le choix du futur PDG de la compagnie franco-hollandaise fait énormément...

Publié le 25/06/2018

Archos annonce aujourd'hui un partenariat avec Tuya Smart, spécialiste des plateformes AI/IoT, et dévoile Archos Hello Connect. Il s’agit d’une application qui offre aux utilisateurs la…

Publié le 25/06/2018

Harvest vient de recevoir l’agrément de l’ACPR en tant que prestataire de service d’information sur les comptes dans le cadre de la réglementation DSP2. L’éditeur de logiciels sur le…