En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 379.81 PTS
+0.30 %
5 381.0
+0.34 %
SBF 120 PTS
4 322.44
+0.29 %
DAX PTS
12 178.99
+0.18 %
Dowjones PTS
26 246.96
+0.71 %
7 494.40
+0.00 %
1.171
+0.36 %

US Open: 17.000 dollars d'amende pour Serena après la finale polémique

| AFP | 113 | Aucun vote sur cette news
Echange houleux entre Serena Williams et l'arbitre portugais Carlos Ramos durant la finale de l'US Open, le 8 septembre 2018 Flushing Meadows
Echange houleux entre Serena Williams et l'arbitre portugais Carlos Ramos durant la finale de l'US Open, le 8 septembre 2018 Flushing Meadows ( kena betancur / AFP )

Serena Williams a écopé de 17.000 dollars d'amende en raison de ses trois avertissements reçus en finale de l'US Open samedi, marquée par son emportement contre l'arbitre qu'elle avait qualifié de "voleur", selon selon le rapport des amendes établi par le tournoi.

Au cours de sa finale perdue contre la Japonaise Naomi Osaka (6-2, 6-4), l'Américaine avait été avertie pour "coaching", "bris de raquette", puis "insulte". Le premier lui vaut 4.000 dollars d'amende, le second 3.000 dollars et le troisième 10.000 dollars.

Tout avait commencé quand Serena avait reçu un premier avertissement pour "coaching", interdit en match, en début de deuxième set, à 1-0, 40-15, service Osaka.

Avait suivi une discussion musclée en plusieurs épisodes avec l'arbitre de chaise, le Portugais Carlos Ramos, qui s'était envenimée au fur et à mesure.

"Je ne triche pas pour gagner, je préfère encore perdre", s'était défendue sur-le-champ la cadette des soeurs Williams (36 ans). "C'est incroyable. Je n'ai pas reçu de +coaching+. Je n'ai jamais triché de ma vie. Vous me devez des excuses", avait-elle repris au changement de côté, outrée.

C'est après un second avertissement reçu pour avoir fracassé sa raquette après avoir été débreakée, qui lui a valu un point de pénalité, que Serena est sortie de ses gonds.

"Vous attaquez ma personne. Vous avez tort. Vous n'arbitrerez plus jamais un de mes matches. Vous me devez des excuses. C'est vous le menteur", avait-elle lancé.

"Vous êtes un voleur. Vous m'avez volé un point", avait-elle accusée. C'est à ce moment-là que l'arbitre portugais lui infligeait un troisième avertissement, synonyme de jeu de pénalité, une sanction rare à ce niveau.

Deux jeux plus tard, la star américaine s'inclinait dans la confusion et voyait son rêve d'égaler le record absolu de titres en Grand Chelem (24), s'envoler.

"Il suppose que j'ai triché, et je n'ai pas triché", avait-elle réaffirmé en conférence de presse un peu plus tard.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/09/2018

D'un point de vue graphique, le titre accélère à la hausse après avoir dépassé la borne haute d'un canal baissier en place depuis le 21 juin dernier. Du côté des indicateurs techniques, les…

Publié le 19/09/2018

Le groupe M6 a annoncé via sa régie publicitaire M6 Publicité, avoir pris une participation majoritaire au capital de la société Ctzar et de son réseau international Sociaddict de plus de 15 000…

Publié le 19/09/2018

Samsung Electronics France a choisi Accenture Interactive pour créer de nouvelles expériences d'achat en ligne...

Publié le 19/09/2018

Gros volume sur le titre après l'annonce des résultats de l'augmentation de capital

Publié le 19/09/2018

Le groupe PSA et EasyMile expérimentent un tracteur autonome à usage industriel à Sochaux. Cette opération vise à automatiser une partie des flux logistiques sur le site industriel du…