En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 398.32 PTS
-0.35 %
5 387.50
-0.51 %
SBF 120 PTS
4 320.54
-0.34 %
DAX PTS
12 561.42
-0.98 %
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
-0.03 %
1.173
+0.08 %

Une lionne abattue dans un zoo belge, les méthodes de la police contestées

| AFP | 182 | Aucun vote sur cette news
Une affiche au zoo de Planckendael dans la commune flamande de Malines, en Belgique, le 21 juin 2018
Une affiche au zoo de Planckendael dans la commune flamande de Malines, en Belgique, le 21 juin 2018 ( LAURIE DIEFFEMBACQ / Belga/AFP )

Une jeune lionne échappée de son enclos a été tuée d'un coup de feu jeudi dans un zoo de Belgique, suscitant de vives critiques d'un ministre et d'une association de défense des animaux qui ont mis en cause les méthodes de la police.

Ben Weyts, ministre chargé du bien-être animal à la Région flamande, a qualifié cette mort de "terrible et inexplicable", selon des propos cités par l'agence de presse Belga.

Il a regretté que la décision d'abattre l'animal ait été prise "uniquement" par la police, intervenue pour mettre en sécurité le site, et exigé une enquête sur les raisons de cette décision.

Les faits se sont produits jeudi matin au zoo de Planckendael dans la commune flamande de Malines, entre Bruxelles et Anvers (nord).

Lors d'une conférence de presse donnée sur les lieux dans l'après-midi, la direction du zoo a endossé la responsabilité de la décision.

Le tir mortel était justifié, selon elle, lorsque l'animal s'est approché "à moins de dix mètres" d'un wagon du train touristique du zoo où s'étaient réfugiés plusieurs visiteurs, a rapporté Belga.

"Comme la sécurité était compromise, nous avons décidé, en consultation avec la police, de tuer l'animal", a déclaré un dirigeant cité par le quotidien Gazet van Antwerpen. "Ce fut la décision la plus difficile à prendre dans ma carrière", a-t-il ajouté.

Selon la presse, c'est vers 09H15 que le félin était parvenu à s'échapper de son enclos à cause d'"une erreur humaine", à un horaire où le lieu était encore peu fréquenté.

Des enfants en sortie de classe dans le zoo de Planckendael, en Belgique où une lionne s'est échappée de son enclos, le 21 Juin 2018
Des enfants en sortie de classe dans le zoo de Planckendael, en Belgique où une lionne s'est échappée de son enclos, le 21 Juin 2018 ( LAURIE DIEFFEMBACQ / Belga/AFP )

Les visiteurs avaient pu rapidement être mis à l'abri avec le personnel dans des bâtiments, selon les premières informations, tandis que des enfants en sortie de classe étaient empêchés de descendre de leur bus à leur arrivée.

La chasse sur le site a duré près de trois heures.

Mais "après deux tentatives infructueuses d'anesthésie, nous avons dû abattre la lionne", a expliqué le zoo.

Après les critiques formulées par Ben Weyts, l'association belge Gaia (Groupe d'action dans l'intérêt des animaux) a protesté à son tour, s'interrogeant dans un communiqué sur la "mentalité de cow-boy" de certains policiers.

"Puisque toutes les précautions de sécurité avaient été prises, fallait-il recourir à un moyen aussi drastique contre l'animal", s'est demandé Michel Vandenbosch, président de Gaia, joint par l'AFP.

Il a souhaité "une enquête indépendante et approfondie sur le rôle de la police".

Le zoo de Planckendael est un des trois principaux de Belgique avec ceux de Pairi Daiza, en Wallonie, et le zoo d'Anvers (géré par la même entreprise privée flamande).

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

L'ANR triple net EPRA ressort à 54,9 E/action au terme du semestre...

Publié le 20/07/2018

    Compte-rendu de l'Assemblée Générale annuelle du 20 juillet 2018   L'assemblée générale mixte (ordinaire et extraordinaire) des actionnaires de la société BIGBEN…

Publié le 20/07/2018

Luxembourg, 20 juillet 2018 - Aperam annonce avoir mené à terme son programme de rachat d'actions annoncé le 30 janvier 2018 (ci-après le "Programme"). Au total,…

Publié le 20/07/2018

APRRLa filiale autoroutière d'Eiffage communiquera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre après la clôture de la Bourse.ICADELa foncière publiera ses résultats du premier…

Publié le 20/07/2018

A l’issue de la période d'acceptation initiale et des périodes de réouverture volontaire et obligatoire de l’offre, près de 96 % des actions de Realdolmen ont été apportées. En…