En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 387.38 PTS
+1.34 %
5 365.50
+0.98 %
SBF 120 PTS
4 318.04
+1.13 %
DAX PTS
12 579.72
+0.54 %
Dowjones PTS
24 580.89
+0.49 %
7 197.51
-0.28 %
Nikkei PTS
22 516.83
-

Un projet d'attentat déjoué, deux hommes arrêtés samedi en Seine-et-Marne

| AFP | 168 | Aucun vote sur cette news
Deux hommes de 21 et 22 ans ont été mis en examen le 12 juin 2018 par un juge antiterroriste et écroués
Deux hommes de 21 et 22 ans ont été mis en examen le 12 juin 2018 par un juge antiterroriste et écroués ( Lionel BONAVENTURE / AFP/Archives )

Deux hommes de 21 et 22 ans, soupçonnés de préparer un attentat au nom de l'idéologie du groupe Etat islamique, ont été mis en examen mardi par un juge antiterroriste et écroués, a appris l'AFP jeudi de sources proches de l'enquête et judiciaire.

"Des couteaux, un dispositif de mise à feu et de la propagande du groupe jihadiste ont été retrouvés en perquisition" après leur arrestation samedi en Seine-et-Marne par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) appuyée par le Raid, selon les sources proches de l'enquête.

"Leur projet reste mal défini à ce stade, mais des éléments laissent penser qu'ils envisageaient de s'en prendre à des homosexuels", ont indiqué ces sources.

Les deux hommes ont été mis en examen mardi par un juge antiterroriste pour "association de malfaiteurs terroriste criminelle" puis écroués conformément aux réquisitions du parquet de Paris, a précisé une source judiciaire.

Ils avaient été arrêtés à leur domicile de Montereau-Fault-Yonne et Champagne-sur-Seine (Seine-et-Marne), puis placés en garde à vue samedi dans le cadre d'une enquête préliminaire du parquet de Paris ouverte trois jours plus tôt, le 6 juin, selon une source proche de l'enquête.

Les "deux amis", inconnus jusqu'ici des services de renseignement, avaient été repérés par la DGSI quelques semaines plus tôt, avant d'être signalés début juin à la section antiterroriste du parquet de Paris, a indiqué cette source.

Décrits comme "très déterminés", ils avaient évoqué "à plusieurs reprises un projet d'attentat dans leurs échanges", selon cette source.

"L'un d'eux évoquait la recherche d'une arme", a indiqué une autre source.

S'ils disposaient d'un dispositif de mise à feu, aucun explosif n'a été retrouvé lors des perquisitions.

C'est le quatrième attentat déjoué par la DGSI depuis le début de l'année en France, après celui d'un Egyptien, lui aussi inconnu des services, qui projetait une attaque à l'explosif ou au poison. En janvier, un homme avait été arrêté dans le Gard et un autre projet visant un grand équipement sportif dans l'Ouest avait été déjoué.

Depuis janvier 2015, une vague d'attentats jihadistes sans précédent a fait 246 morts en France. Le dernier en date, une attaque au couteau dans le quartier de l'Opéra à Paris le 12 mai, a fait un mort.

Deux mois avant, un jihadiste avait tué par balles quatre personnes à Carcassonne et dans un supermarché à Trèbes.

En mars, le premier ministre Edouard Philippe avait évoqué devant l'Assemblée nationale un total de 51 attentats déjoués depuis janvier 2015.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/06/2018

Alors qu'Air France KLM cherche son nouveau PDG, la compagnie néerlandaise KLM s'est plainte de ne pas être suffisamment considérée. Son conseil réclame un changement de gouvernance, selon le…

Publié le 22/06/2018

Montrouge, France, le 22 juin (22H00 CEST), 2018 DBV Technologies annonce les résultats de son Assemblée générale ordinaire et extraordinaire 2018 et la nomination…

Publié le 22/06/2018

Un résumé de l'Assemblée générale sera bientôt disponible sur le site Noxxon...

Publié le 22/06/2018

Le prix d'émission des actions nouvelles sera au moins égal à la moyenne pondérée par les volumes des 5 dernières séances de bourse...

Publié le 22/06/2018

Le Groupe a souhaité clarifier sa politique de marques et décidé ainsi de se concentrer sur Somfy et les marques associées...