5 640.10 PTS
+0.05 %
5 584.0
+0.13 %
SBF 120 PTS
4 496.56
+0.04 %
DAX PTS
13 169.92
+0.71 %
Dowjones PTS
24 834.41
-0.72 %
6 893.62
-0.17 %
Nikkei PTS
22 960.34
-

Un policier mis en examen pour association de malfaiteurs terroriste

| AFP | 212 | Aucun vote sur cette news
Un policier de la région parisienne a été mis en examen pour association de malfaiteurs terroriste, soupçonné d'avoir aidé son frère impliqué dans une filière jihadiste et d'être partisan du groupe Etat islamique, a-t-on appris vendredi de source proche de l'enquête.
Un policier de la région parisienne a été mis en examen pour association de malfaiteurs terroriste, soupçonné d'avoir aidé son frère impliqué dans une filière jihadiste et d'être partisan du groupe Etat islamique, a-t-on appris vendredi de source proche de l'enquête. ( PATRICK KOVARIK / AFP/Archives )

Un policier de la région parisienne a été mis en examen pour association de malfaiteurs terroriste, soupçonné d'avoir aidé son frère impliqué dans une filière jihadiste et d'être partisan du groupe Etat islamique, a-t-on appris vendredi de source proche de l'enquête.

Le gardien de la paix, en poste au Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne), est également poursuivi pour escroquerie en lien avec une entreprise terroriste. Âgé de 42 ans, il a été interpellé le 27 juin alors qu'il venait de prendre son service au commissariat.

Il est soupçonné d'avoir aidé son frère, placé depuis un an en détention provisoire pour avoir entretenu des liens avec des jihadistes français en zone irako-syrienne et pour financement du terrorisme.

"Le policier et son frère ont eu des échanges avant et au cours de la détention de ce dernier qui ne laissent guère de doute sur l'adhésion du fonctionnaire de police aux thèses de l'EI", dit une source proche de l'enquête.

Le fonctionnaire est aussi suspecté d'avoir consulté des fichiers de police sans lien avec son poste d'agent à la brigade accidents et délits routiers et d'avoir utilisé de faux papiers pour tenter de récupérer des colis.

Dans la foulée de son arrestation, les services de renseignements ont mené des perquisitions, notamment au commissariat du Kremlin-Bicêtre.

A l'issue de sa garde à vue, le policier a été placé sous contrôle judiciaire, avec notamment interdiction de porter une arme. Le parquet a fait appel, requérant son placement en détention provisoire.

Il "va faire l'objet d'une suspension administrative", a-t-on appris auprès de la préfecture de police.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

ÉVÈNEMENT

IMMERSION EXCLUSIVE AU COEUR DE LA BOURSE
DU 28 MAI AU 1erJUIN 2018

EN PARTENARIAT AVEC

INSCRIVEZ-VOUS DÈS MAINTENANT ! Cliquez ici

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/05/2018

Cet immeuble de bureaux compte près de 5.000 m2 avec 70 places de parking...

Publié le 22/05/2018

Retour d'assemblée générale Total Gabon...

Publié le 22/05/2018

Ce lancement est la plus importante mise en place pour Bigben, avec près de 500.000 copies diffusées dans le monde...

Publié le 22/05/2018

Cinq établissements (Centres Hospitaliers de Guingamp, de Lannion-Trestel, de Paimpol, de Saint-Brieuc et celui de Tréguier) du Groupement Hospitalier...