En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 398.32 PTS
-0.35 %
5 387.50
-0.51 %
SBF 120 PTS
4 320.54
-0.34 %
DAX PTS
12 561.42
-0.98 %
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
-0.03 %
1.172
+0.00 %

Un peintre et survivant de l'Holocauste ouvre son musée à Vilnius

| AFP | 463 | 4 par 1 internautes
Deux personnes observent des oeuvres de Samuel Bak, peintre et survivant de l'Holocauste, à Vilnius, le 20 novembre 2017
Deux personnes observent des oeuvres de Samuel Bak, peintre et survivant de l'Holocauste, à Vilnius, le 20 novembre 2017 ( Petras Malukas / AFP )

Un peintre et survivant de l'Holocauste, Samuel Bak, 84 ans, a inauguré lundi un musée de son œuvre inspirée par l'histoire des juifs à Vilnius, des décennies après sa première exposition à l'âge de 9 ans dans le ghetto créé par les nazis dans cette ville alors polonaise.

Samuel Bak a été envoyé dans le ghetto avec toute sa famille en 1941. Pratiquement toute la famille est morte dans l'Holocauste. Lui-même a survécu caché dans un couvent catholique et il est parti après la guerre avec sa mère en Israël. Il vit actuellement aux Etats-Unis.

"J'ai vécu dans tant de pays différents. Mais je suis de Vilna, je m'identifie avec cette ville", a déclaré Bak à l'AFP, se référant au nom hébreu de Vilnius.

"Etre ici, c'est en quelque sorte un retour aux sources. C'est aussi une possibilité d'exprimer ma gratitude aux chrétiens qui m'ont aidé à survivre", a-t-il déclaré avant la cérémonie d'inauguration.

Une oeuvre de Samuel Bak, peintre et survivant de l'Holocauste, exposée dans son musée à Vilnius, le 20 novembre 2017
Une oeuvre de Samuel Bak, peintre et survivant de l'Holocauste, exposée dans son musée à Vilnius, le 20 novembre 2017 ( Petras Malukas / AFP )

Le musée qui fera officiellement partie du musée national juif Vilna Gaon, comprend pour l'instant 60 de ses peintures.

"L'Oeuvre de Bak tisse ensemble l'histoire personnelle et l'histoire juive pour articuler une iconographie de son expérience de l'Holocauste", indique la galerie Pucker, qui le représente, sur son site internet.

"A travers sept décennies de production artistique, Bak a exploré et retravaillé un ensemble de métaphores, une grammaire visuelle, un vocabulaire qui privilégie finalement des questions", ajoute la galerie américaine.

Au lieu de représenter la mort directement, Bak utilise l'allégorie et la substitution.

Samuel Bak, peintre et survivant de l'Holocauste, brandit une médaille lors de l'inauguration de son musée à Vilnius, le 20 novembre 2017
Samuel Bak, peintre et survivant de l'Holocauste, brandit une médaille lors de l'inauguration de son musée à Vilnius, le 20 novembre 2017 ( Petras Malukas / AFP )

La ministre lituanienne de la Culture Liana Ruokyte-Jonsson a salué le retour de Bak à Vilnius, preuve que "les efforts d'annihilation n'ont finalement pas triomphé".

Le territoire actuel de la Lituanie accueillait avant la guerre une importante communauté juive, et Vilnius était surnommée la "Jérusalem du Nord'.

Quelque 195.000 juifs vivant sur ce territoire ont été tués lors de l'Holocauste. Aujourd'hui, quelque 3.000 juifs vivent en Lituanie, pays de 2,8 millions d'habitants, membre de l'Otan et de l'Union européenne.

Pour la présidente de la communauté juive Faina Kukliansky, le musée "deviendra un autre signe extraordinaire de l'héritage juif en Lituanie et dans le monde."

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

APRRLa filiale autoroutière d'Eiffage communiquera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre après la clôture de la Bourse.ICADELa foncière publiera ses résultats du premier…

Publié le 20/07/2018

A 16h00 aux Etats-UnisReventes de logements en juin.source : AOF

Publié le 20/07/2018

Luxembourg, 20 juillet 2018 - Aperam annonce avoir mené à terme son programme de rachat d'actions annoncé le 30 janvier 2018 (ci-après le "Programme"). Au total,…

Publié le 20/07/2018

A l’issue de la période d'acceptation initiale et des périodes de réouverture volontaire et obligatoire de l’offre, près de 96 % des actions de Realdolmen ont été apportées. En…

Publié le 20/07/2018

Eurazeo annonce être entrée en négociations exclusives avec PAI Partners en vue de la cession de sa participation dans Asmodee, un leader international de l’édition et de la distribution de jeux…