En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 101.85 PTS
+0.85 %
5 069.00
+0.21 %
SBF 120 PTS
4 078.82
+0.75 %
DAX PTS
11 472.22
+1.30 %
Dowjones PTS
25 286.49
-0.40 %
6 830.91
+0.03 %
1.129
+0.60 %

Un patriarche, des personnalités pour consacrer la cathédrale russe

| AFP | 343 | 4 par 1 internautes
Le patriarche moscovite Kirill consacre la cathédrale Saint-Trinité à Paris le 4 décembre 2016
Le patriarche moscovite Kirill consacre la cathédrale Saint-Trinité à Paris le 4 décembre 2016 ( LIONEL BONAVENTURE / AFP )

Une douzaine d'évêques, des fidèles, et Mireille Mathieu dans l'assemblée: après une inauguration en demi-teinte en octobre, sans Vladimir Poutine, le patriarche de Moscou Kirill a consacré dimanche avec faste sa nouvelle cathédrale à Paris, signe d'une soif de rayonnement dans le monde.

Coiffée des cinq bulbes dorés caractéristiques de l'architecture religieuse russe - le plus grand pour le Christ, les quatre autres pour les évangélistes -, cette église Sainte-Trinité fait partie du vaste Centre spirituel et culturel orthodoxe russe. Son inauguration, le 19 octobre, s'était déroulée avec une pompe atténuée par l'absence du président russe, initialement attendu, en pleine brouille entre Paris et Moscou sur la Syrie.

Ce complexe de quatre bâtiments, dessiné par l'architecte français Jean-Michel Wilmotte comme un feuilleté de pierre et de verre, a été construit sur un site exceptionnel de plus de 4.000 mètres carrés, au pied du pont de l'Alma, non loin de la Tour Eiffel. Un petit "Kremlin-sur-Seine", une cathédrale "Saint-Vladimir", ont persiflé certains observateurs critiques, relevant que la Fédération de Russie, propriétaire des lieux, avait investi 170 millions d'euros dans cette opération qui peut être vue comme une initiative de "soft power" (puissance douce) politico-diplomatique.

Des fidèles à la consécration de la cathédrale Saint-Trinité en présence du patriarche de Moscou le 4 décembre 2016 à Paris
Des fidèles à la consécration de la cathédrale Saint-Trinité en présence du patriarche de Moscou le 4 décembre 2016 à Paris ( Lionel BONAVENTURE / AFP )

Kirill, 70 ans, effectue jusqu'à lundi sa première visite pastorale en France depuis son élection début 2009 au siège de "patriarche de Moscou et de toute la Russie", qui fédère plus de la moitié des 250 millions de chrétiens orthodoxes dans le monde et est en pleine renaissance depuis la fin du bloc soviétique.

C'est seulement la seconde visite en France d'un chef de l'Eglise orthodoxe russe, après celle d'Alexis II en 2007.

Signe de l'importance de l'événement dans la communauté orthodoxe, Kirill était entouré pour cette cérémonie de dédicace (consécration) d'une douzaine d'évêques. Y compris Mgr Jean de Charioupolis, dont l'archevêché des Eglises russes en Europe occidentale, basé sur l'autre rive de la Seine, entretient des relations notoirement fraîches avec celui de Moscou, dont il craint les visées expansionnistes.

La chanteuse française Mireille Mathieu assiste à la consécration de la cathédrale orthodoxe Saint-Trinité à Paris le 4 décembre 2016
La chanteuse française Mireille Mathieu assiste à la consécration de la cathédrale orthodoxe Saint-Trinité à Paris le 4 décembre 2016 ( LIONEL BONAVENTURE / AFP )

Le pape François, que Kirill a rencontré lors d'une entrevue historique en février à Cuba, était représenté par son nonce apostolique en France, Mgr Luigi Ventura.

"Nous avons eu la joie de contempler une image de l'unité orthodoxe", s'est réjoui le patriarche de Moscou dans son adresse à la foule, en fin de célébration, en remerciant la France et Paris d'avoir permis la construction de ce "lieu magnifique".

- Iconostase temporaire -

Kirill a béni les lieux, dans un nuage d'encens et au son de poignantes polyphonies orthodoxes. Après le rite de consécration, il a présidé la "divine liturgie", l'eucharistie orthodoxe, en slavon, la langue de l'Eglise russe, avec quelques chants en français dont un vibrant "Notre Père".

La maire de Paris, Anne Hidalgo, a assisté à l'office au côté de l'épouse du Premier ministre russe, Svetlana Medvedeva. Plusieurs célébrités amies de la Russie étaient présentes, debout comme le veut l'usage. Parmi elles, le metteur en scène Robert Hossein et la chanteuse Mireille Mathieu, foulard noué autour du cou comme la majorité des femmes dans l'assemblée.

La cathédrale russe orthodoxe de la Saine-Trinité Quai Branly à Paris le 12 octobre 2016
La cathédrale russe orthodoxe de la Saine-Trinité Quai Branly à Paris le 12 octobre 2016 ( PATRICK KOVARIK / AFP/Archives )

La cathédrale Sainte-Trinité est modeste en superficie (450 mètres carrés), mais impressionne par sa hauteur sous son dôme culminant à 36 mètres du sol. Son iconostase temporaire - la cloison recouverte d'icônes colorées qui sépare le sanctuaire du reste de l'église - sera prochainement remplacée par une structure permanente, en marbre. Le lieu de culte, aux murs encore très blancs, attend aussi ses fresques et mosaïques.

Le diocèse de Chersonèse, nom de la juridiction du patriarcat de Moscou pour la France, la Suisse, l'Espagne et le Portugal, était à l'étroit dans son église des Trois-Saints-Docteurs - un ex-garage puis un étage d'immeuble du XVe arrondissement -, utilisée depuis 1931. Quatre-vingt-cinq ans plus tard, l'Eglise russe a trouvé un lieu à la hauteur de ses ambitions.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/11/2018

Cette récompense intervient 2 ans après la distinction en tant qu'"Honoree" du miroir connecté Ekko...

Publié le 13/11/2018

Le résultat net part du Groupe s'élève à 52,4 ME (37,1 ME au 30 septembre 2017)...

Publié le 13/11/2018

Eurazeo PME signe un accord d'exclusivité en vue de la cession de sa participation majoritaire au capital de Vignal Lighting Group Eurazeo PME,...

Publié le 13/11/2018

Les batteries lithium-ion à dominante silicium développées par la société Enevate offrent des capacités de charge ultrarapide, une haute densité énergétique et une sécurité renforcée...

Publié le 13/11/2018

Cette décision fait suite à l'avis du Haut Comité de Gouvernement d'Entreprise...