En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 173.05 PTS
+0.00 %
5 178.50
+0.14 %
SBF 120 PTS
4 141.15
-
DAX PTS
11 776.55
-
Dowjones PTS
25 798.42
+2.17 %
7 276.43
+0.00 %
1.156
-0.13 %

Un Palestinien décède après des heurts avec les soldats israéliens

| AFP | 422 | Aucun vote sur cette news
Heurts entre Palestiniens et soldats israéliens près de la frontière avec Israël, délimitée par une barrière de sécurité, le 29 décembre 2017
Heurts entre Palestiniens et soldats israéliens près de la frontière avec Israël, délimitée par une barrière de sécurité, le 29 décembre 2017 ( MAHMUD HAMS / AFP )

Un jeune Palestinien de 20 ans est décédé samedi dans la bande de Gaza après avoir été blessé la veille lors de heurts avec les forces israéliennes, a indiqué un responsable palestinien.

Selon le porte-parole du services des secours dans l'enclave palestinienne, Achraf al-Qoudra, le jeune homme avait été grièvement blessé par des tirs israéliens à balles réelles vendredi à la frontière avec Israël, délimitée par une barrière de sécurité.

Il a été enterré samedi après-midi.

Sa mort porte à 13 le nombre de Palestiniens tués depuis l'annonce le 6 décembre par le président américain Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël. Onze ont été tués dans des heurts et deux par une frappe aérienne israélienne à Gaza.

Cette décision a provoquant la colère des Palestiniens et une vague de critiques dans le monde, notamment à l'ONU.

Les Palestiniens considèrent Jérusalem-Est, occupée et annexée par Israël, comme la capitale de l'Etat auquel ils aspirent.

Les affrontements de vendredi entre Palestiniens et forces israéliennes ont fait une cinquantaine de blessés à Gaza selon les autorités du Hamas au pouvoir dans l'enclave, et une quinzaine en Cisjordanie occupée selon le ministère palestinien de la Santé.

Vendredi également, trois roquettes ont été tirées de la bande de Gaza. Deux ont été interceptées par le système de défense aérienne israélien et la troisième est tombée sans faire de victime du côté israélien de la frontière.

En réponse, Israël a bombardé deux positions du Hamas, sans faire de victime. L'Etat hébreu tient le mouvement islamiste responsable des tirs de roquette provenant de l'enclave palestinienne.

Samedi en fin de journée l'armée israélienne a mené un second raid, avec des chasseurs "visant un poste d'observation appartenant à l'organisation terroriste Hamas dans le sud de la bande de Gaza", selon un communiqué. Il n'était fait mention d'aucune victime dans l'immédiat.

Selon l'armée, l'attaque de vendredi sur Israël a prouvé que l'"Iran, à travers des organisations terroristes radicales, s'efforce de détériorer la situation", menaçant des vies à Gaza et risquant de provoquer une "aggravation.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/10/2018

Natixis confirme son "intérêt à explorer la logique d'un rapprochement industriel de ses activités de paiement avec celles du groupe Ingenico"...

Publié le 16/10/2018

L'opération de Thales devrait être réalisée peu de temps après l'obtention de toutes les Autorisations Règlementaires, ce qui est envisagé au 1er trimestre 2019.

Publié le 16/10/2018

La box Noviacare by Pharmagest est associée à des capteurs dont l'objectif est d'accompagner le senior dans son quotidien et de détecter les situations à risque éventuelles...