5 390.46 PTS
+0.20 %
5 383.50
+0.18 %
SBF 120 PTS
4 288.02
+0.14 %
DAX PTS
13 059.84
+0.39 %
Dowjones PTS
23 557.99
+0.14 %
6 409.29
+0.36 %
Nikkei PTS
22 550.85
+0.12 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Attaque "terroriste" contre des militaires à Bruxelles, l'assaillant tué

| AFP | 389 | Aucun vote sur cette news
Des policiers le 25 août 2017 Boulevard Emile Jacqmain à Bruxelles, où un homme a agressé des soldats au couteau en criant
Des policiers le 25 août 2017 Boulevard Emile Jacqmain à Bruxelles, où un homme a agressé des soldats au couteau en criant "Allah Akbar" ( LAURIE DIEFFEMBACQ / Belga/AFP )

Un homme a agressé des soldats au couteau vendredi soir en criant "Allah Akbar", en plein coeur de Bruxelles, avant d'être abattu, lors d'une attaque qualifiée de "terroriste" survenue dans un contexte de multiplication des attentats en Europe.

"Nous pensons qu'il s'agit d'une attaque terroriste", a dit à l'AFP une porte-parole du parquet fédéral belge. L'assaillant, contre lequel les soldats ont fait usage de leurs armes à feu, "est décédé", a-t-elle ajouté.

Il avait "crié deux fois Allah Akbar" (Dieu est le plus grand en arabe) en attaquant deux militaires, dont l'un a été "légèrement blessé", selon la même source.

Attaque à Bruxelles
Attaque à Bruxelles ( Thomas SAINT-CRICQ / AFP )

Des médias belges ont affirmé que l'assaillant était d'origine somalienne et âgé d'une trentaine d'années.

Dans la même soirée, la police britannique a annoncé avoir interpellé un homme qui avait attaqué et blessé des policiers devant le palais de Buckingham à Londres, sans indiquer si elle considérait ces faits comme un acte de terrorisme.

En Finlande, une attaque au couteau, également qualifiée de terroriste, avait fait deux morts et huit blessés le 18 août, au lendemain d'attentats à Barcelone et Cambrils, en Espagne, qui avaient eux fait quinze morts et plus de 120 blessés.

- 'Deux coups de feu' -

"J'ai entendu des cris et directement deux coups de feu", a dit à l'AFP Yohan (il n'a pas souhaité donné son nom de famille), qui se trouvait vendredi soir sur une terrasse proche du lieu de l'attaque à Bruxelles.

Une capture d'écran montrant des policiers sur les lieux de l'attaque au couteau contre des militaires à Bruxelles, le 25 août 2017
Une capture d'écran montrant des policiers sur les lieux de l'attaque au couteau contre des militaires à Bruxelles, le 25 août 2017 ( STR / Belga/AFP )

En s'approchant, il ajoute avoir vu "un militaire qui saignait à la main et un homme à terre", qui "portait la barbe et avait aussi une capuche".

L'attaque a eu lieu peu après 20h00 (18h00 GMT) sur un boulevard en plein centre de la capitale belge, à proximité de la Grand Place, l'une des zones "sensibles" où patrouillent des militaires armés, en raison de la menace terroriste en Belgique.

Cette présence a encore été renforcée après les attentats qui ont fait 32 morts dans la capitale belge le 22 mars 2016.

Des policiers sur le lieu de l'attaque à couteau contre des militaires à Bruxelles, le 25 août 2017
Des policiers sur le lieu de l'attaque à couteau contre des militaires à Bruxelles, le 25 août 2017 ( Aurore BELOT / AFP )

"Tout notre soutien à nos militaires", a tweeté le Premier ministre belge Charles Michel. "Nos services de sécurité restent attentifs. Nous suivons la situation de près" avec le Centre de crise, a-t-il ajouté.

La Belgique a été le théâtre de plusieurs agressions récentes contre des militaires ou des policiers ces derniers mois.

- Des précédents -

Il y a un an, le 6 août 2016, un Algérien vivant en Belgique avait attaqué à la machette deux policières devant l'hôtel de police de Charleroi (sud) aux cris de "Allah Akbar", les blessant au visage et au cou avant d'être abattu.

Le groupe Etat islamique (EI) avait revendiqué cette attaque le lendemain.

En septembre 2016, c'est dans la commune bruxelloise de Molenbeek que deux policiers avaient reçu des coups de couteau sans toutefois être blessés, grâce au port d'un gilet pare-balles.

Des soldats sur le boulevard Emile Jacqmain à Bruxelles où est survenue une attaque
Des soldats sur le boulevard Emile Jacqmain à Bruxelles où est survenue une attaque "terroriste" au couteau, le 25 août 2017 ( Aurore Belot / AFP )

L'auteur des faits, inculpé pour tentative de meurtre, est un homme d'origine maghrébine qui était connu des services de police sous une dizaine de pseudonymes, mais sans lien avéré avec la mouvance islamiste, d'après le parquet de Bruxelles.

Un mois plus tard, le 5 octobre, deux agents de police, un homme et une femme, qui circulaient à proximité d'un hôpital, avaient été agressés avec un couteau par un homme à Schaerbeek.

L'un des policiers avait été blessé "au ventre" et l'autre "au cou". L'assaillant, un ancien militaire de 43 ans, a été inculpé de "tentative d'assassinat dans un contexte terroriste" et de "participation aux activités d'un groupe terroriste".

Plus récemment, le 21 juin, un militaire avait abattu un Marocain de 36 ans, sympathisant de l'EI, qui s'était précipité sur lui après avoir fait exploser un bagage dans une gare de Bruxelles sans faire de blessé.

Bruxelles a surtout été la cible en mars 2016 d'un double attentat par des kamikazes se réclamant de l'EI, qui a fait 32 morts et plus de 150 blessés, la pire attaque terroriste jamais commise en Belgique.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/11/2017

      CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 169 825 403,88 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000 SAINT-ETIENNE 554 501 171 R.C.S.…

Publié le 24/11/2017

Le nombre de demandeurs d’emploi en catégories A, B, C a progressé de 100 en octobre par rapport à septembre en France, à 5 616 000 personnes, a annoncé le Ministère du travail. Il a…

Publié le 24/11/2017

  ACANTHE DEVELOPPEMENT Société Européenne au capital de 19 991 141 euros Siège social : 2 rue de Bassano - 75116 PARIS RCS PARIS 735 620 205 - SIRET 735 620 205 00121…

Publié le 24/11/2017

Fouad Chéhady est nommé responsable de la Transformation et de l’Excellence opérationnelle, membre du comité exécutif de Natixis. Il est rattaché à Laurent Mignon, Directeur général de…

Publié le 24/11/2017

Saint-Gobain a acquis 90% des actions d'Isoroc Pologne ainsi que la marque Isoroc en Europe. Saint-Gobain détient déjà la société Isoroc Russie et la marque correspondante depuis 2016. Isoroc…

CONTENUS SPONSORISÉS