5 387.05 PTS
+0.64 %
5 384.50
+0.70 %
SBF 120 PTS
4 287.40
+0.62 %
DAX PTS
13 042.79
+0.21 %
Dowjones PTS
23 526.18
-0.27 %
6 386.12
+0.12 %
Nikkei PTS
22 523.15
+0.48 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Un jeune homme soupçonné de velléités jihadistes mis en examen et écroué

| AFP | 159 | Aucun vote sur cette news
Un homme de 22 ans a été arrêté en Seine-Saint-Denis parce qu'il était soupçonné de vouloir commettre
Un homme de 22 ans a été arrêté en Seine-Saint-Denis parce qu'il était soupçonné de vouloir commettre "un acte violent" notamment contre des boîtes de nuit ( PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives )

Un homme de 22 ans, interpellé mardi en Seine-Saint-Denis parce qu'il était soupçonné de vouloir commettre "un acte violent" notamment contre des boîtes de nuit, sans projet toutefois établi, a été mis en examen par un juge antiterroriste et écroué, a-t-on appris samedi de source judiciaire.

Présenté vendredi à un juge d'instruction parisien, le jeune homme, jusqu'ici inconnu de la justice, a été mis en examen pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste criminelle et placé en détention provisoire, selon la source.

Ce radicalisé, qui vit chez ses parents à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), près de Paris, avait été interpellé mardi par les policiers de la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), dans le cadre d'une enquête ouverte le 9 août par la section antiterroriste du parquet de Paris.

Les investigations "laissaient craindre qu'il était susceptible de commettre un acte violent dans la mesure où il avait fait savoir qu'il cherchait à se procurer une arme", a expliqué une source proche du dossier, précisant qu'il avait échoué dans cette recherche.

Les enquêteurs ont notamment repéré des messages sur les réseaux sociaux qui faisaient ressortir "des propos et une attitude pro-jihad", selon la même source.

D'après les premiers éléments de l'enquête, le suspect, aurait envisagé de s'attaquer à des "bars, boîtes de nuits et des lieux tels que les clubs homosexuels et les clubs libertins" mais ce "projet intellectuel" est resté vague, en l'absence notamment de repérages.

Le jeune homme, qui était surveillé par les services antiterroristes, a reconnu en garde à vue qu'il avait pu avoir ce projet d'attaque.

L'enquête se poursuit pour déterminer s'il a pu entretenir des liens avec des membres de la mouvance radicale.

La menace terroriste reste à un niveau maximal en France, frappée depuis janvier 2015 par une vague d'attentats jihadistes qui a fait 239 morts.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/11/2017

Les marchés européens rebondissent, soutenus par des statistiques économiques une nouvelle fois favorables. L'indice des directeurs d'achat, qui mesure l'activité dans le secteur privé, signale…

Publié le 23/11/2017

Le groupe pourrait enfin bénéficier d'un contexte plus favorable. Cela n'a pas échappé aux investisseurs...

Publié le 23/11/2017

Rémy Cointreau cède plus de 3% à 107,60 euros malgré la publication de résultats semestriels très solides grâce à la santé florissante du cognac. Le titre a atteint une valorisation si…

Publié le 23/11/2017

Sycomore Asset Management, agissant pour le compte de fonds dont elle assure la gestion, a déclaré à l'AMF avoir franchi en baisse, le 20 novembre, le...

Publié le 23/11/2017

Une belle cible

CONTENUS SPONSORISÉS