En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 884.26 PTS
+0.4 %
5 903.0
+0.73 %
SBF 120 PTS
4 629.46
+0.35 %
DAX PTS
13 221.64
+0.57 %
Dow Jones PTS
28 132.05
+0.79 %
8 466.89
+0.77 %
1.112
-0.06 %

Un ingénieur français de Thales abattu par un "tueur à gages" à Bogota

| AFP | 532 | Aucun vote sur cette news
Photo fournie par le média Noticias RCN du lieu à Bogota où un ingénieur français de Thales a été tué, le 2 décembre 2019
Photo fournie par le média Noticias RCN du lieu à Bogota où un ingénieur français de Thales a été tué, le 2 décembre 2019 ( HO / NOTICIAS RCN/AFP )

Un ingénieur français du groupe Thales a été abattu lundi soir en pleine rue dans un quartier huppé de Bogota par un "tueur à gages" qui a ensuite pris la fuite, a-t-on appris auprès de la police colombienne et de l'ambassade de France.

La victime "était en compagnie d'un autre Français. Ils sortaient d'une pizzeria" situé à proximité du Parc de la 93e rue, dans le district de Chapinero, situé dans le nord de Bogota, a indiqué une source policière à l'AFP.

Le tueur "est arrivé par derrière", visant "uniquement" la victime, avant de s'enfuir, a poursuivi cette source, selon laquelle la scène s'est déroulée très près de l'ambassade de France en Colombie.

D'après ce policier, qui s'exprimait sous le couvert de l'anonymat, la victime s'appelait Philippe Cavaillés, était âgé de 45 ans et résidait dans la région de Toulouse, dans le sud-ouest de la France.

Mardi dans l'après-midi, de petites taches de sang étaient encore visibles sur le bitume, à l'endroit où la victime a été abattue, devant une papeterie, a constaté l'AFP.

Les personnes interrogées ont déclaré ne rien savoir de ce qui s'était passé la veille face à un hôtel Novotel dans cette zone branchée de la capitale colombienne où se trouvent de nombreux bars et restaurants.

L'assassinat a eu lieu vers 22H15 (03H15 GMT), a précisé à la presse le major Robert Mendez, commandant de la police du district de Chapinero. "Nous écartons l'hypothèse d'un vol. D'après les éléments dont nous disposons, il s'agit d'un assassinat perpétré par un tueur à gages", a-t-il encore expliqué.

Selon l'ambassade, la victime était un ingénieur français "en mission" à Bogota pour le groupe de technologie et de défense français.

A l'heure actuelle se déroule à Bogota le salon Expodefensa consacré à la défense et à la sécurité, où Thales dispose d'un stand parmi plusieurs dizaines d'autres exposants.

Interrogé par l'AFP sur place, une chargée de communication de Thales a indiqué que la victime "ne participait pas" au salon. "Il travaillait sur un projet civil", a ajouté Patrick Colas des Francs, le co-organisateur d'Expodefensa.

Selon la source policière interrogée par l'AFP, la victime "devait rentrer" mercredi.

Le major Mendez de la police colombienne a indiqué que l'homme était déjà venu en Colombie en 2017 et qu'il n'avait "jamais eu de problème, jamais eu maille à partir avec quiconque lors de son séjour" dans le pays sud-américain.

Dans une réaction à l'AFP, le groupe Thales a fait part de son "immense et profonde tristesse" et a précisé que le collègue avec lequel se trouvait la victime a été "immédiatement pris en charge par les autorités compétentes et la direction de Thales sur place".

Le groupe précise qu'une équipe "a été dépêchée sur place et est en contact permanent avec les autorités locales compétentes et le corps diplomatique".

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 12/12/2019

Des manifestants contre la tenue de l'élection présidentielle et les forces de sécurité se font face dans le centre-ville d'Alger, le 12 décembre 2019 ( RYAD KRAMDI /…

Publié le 12/12/2019

Attendus en légère hausse, les prix à la production n'ont finalement pas bougé en novembre par rapport à septembre, et progressent de seulement 1,1% sur un an aux Etats-Unis.

Publié le 12/12/2019

Les parlementaires américains Jerry Nadler (démocrate) et Doug Collins (républicain), lors d'une séance de la commission judiciaire de la Chambre des représentants, à Washington le 12…

Publié le 12/12/2019

Préparation de la traite dans la "ferme des 1.000 vaches" à Drucat (Somme) le 14 décembre 2019 ( PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives )La ferme picarde dite "des 1.000 vaches" devra ramener son…

Publié le 12/12/2019

La vague de Teahupoo est prisée par les surfeurs, comme ici le Tahitien Tikanui Smith, le 11 septembre 2014 ( GREGORY BOISSY / AFP/Archives )Des JO de Paris, à Tahiti ! Les organisateurs des…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2019

Le règlement-livraison des OCA aura lieu le 16 décembre 2019...

Publié le 12/12/2019

Le fonds activiste Elliott apporterait ses titres Altran à l'OPA de Capgemini à 18 euros par action, selon des sources citées jeudi par 'Reuters'. Pour l'instant, l'offre reste fixée à 14 euros.

Publié le 12/12/2019

Succès de l'opération d'actionnariat salarié de Spie : 'Share for you 2019'...

Publié le 12/12/2019

Le management de Biophytis rencontrera, de façon individuelle, des investisseurs et présentera les évolutions de son principal candidat-médicament Sarconeos (BIO101) actuellement en phase 2b…

Publié le 12/12/2019

Avec une note générale de 57/100, Bio-UV Group se place au 30e rang des 130 entreprises de moins de 150 millions d'euros de chiffre d'affaires...