En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 875.93 PTS
+1.70 %
4 872.00
+1.68 %
SBF 120 PTS
3 888.85
+1.75 %
DAX PTS
11 205.54
+2.63 %
Dowjones PTS
24 706.35
+1.38 %
6 784.61
+0.98 %
1.136
+0.00 %

Un homme mort retrouvé sous les décombres à Marseille

| AFP | 294 | Aucun vote sur cette news
Les secours s'activent à déblayer les gravas à la recherche de personnes disparues, le 5 novembre 2018 à Marseille
Les secours s'activent à déblayer les gravas à la recherche de personnes disparues, le 5 novembre 2018 à Marseille ( GERARD JULIEN / AFP )

Les secours ont découvert mardi matin le corps d'un homme mort sous les décombres des immeubles qui se sont effondrés lundi dans le centre de Marseille, a annoncé à la presse le procureur de la République.

Mardi matin, les pompiers et policiers sur place poursuivaient le déblaiement, alors que "5 à 8 victimes" au total pourraient être ensevelies sous les gravats des deux bâtiments, déblayés "minutieusement", "à la pelle" selon le ministre de l'Intérieur Christophe Castanter, présent à Marseille depuis lundi soir.

Le procureur de la République de Marseille, Xavier Tarabeux, a indiqué que des examens de médecine légale seraient pratiqués pour identifier la personne décédée. Il a ajouté qu'il n'y avait "pas de victime sur ce trottoir, c'est une bonne nouvelle". Lundi, deux passantes avaient été filmées devant les immeubles juste avant qu'ils ne s'effondrent, et les autorités craignaient qu'elles n'aient été ensevelies.

Mardi matin 80 pompiers et 120 policiers, aidés notamment de chiens, continuaient de déblayer les décombres à la recherche d'éventuels survivants ou victimes du drame.

Après l'effondrement des deux bâtiments vétustes lundi matin, les autorités tentent de retrouver 5 habitants du numéro 65 rue d'Aubagne manquant à l'appel, ainsi que 3 personnes qui auraient pu être invitées dans l'immeuble.

Un périmètre de sécurité a été mis en place après l'effondrement des deux immeubles le 5 novembre 2018 à Marseille
Un périmètre de sécurité a été mis en place après l'effondrement des deux immeubles le 5 novembre 2018 à Marseille ( GERARD JULIEN / AFP )

Dans la nuit, 10% des débris ont été évacués, principalement sur le trottoir.

"L'urgence c'est de sauver des vies", a martelé Christophe Castaner, qui a rappelé que les opérations de secours dureraient encore "plusieurs jours".

Le ministre a expliqué que les secours intervenaient "de la façon la plus méticuleuse possible" car "on a découvert dans la première partie des opérations de déblaiement quelques poches, quelques poches de survie qui font qu'il y a encore peut-être de l'espoir d'identifier et de retrouver une personne qui peut être sauvée".

"L'expérience montre que jusqu'à 3 jours s'il y a des poches de survie il y a des possibilités", a-t-il ajouté.

Interrogé sur l'état du parc immobilier à Marseille, il a estimé que: "le temps de la polémique appartiendra à ceux qui veulent la faire". Selon lui, il existe à Marseille "6.000 copropriétés indignes".

L'immeuble numéro 65 rue d'Aubagne avait fait l'objet d'une visite d'expert agréé auprès du tribunal le 18 octobre mais ce dernier "n'avait pas requis l'interdiction d'habiter", a rappelé le ministre. Les deux immeubles mitoyens qui se sont aussi écroulés, au 63 et au 67, étaient en revanche murés et théoriquement inhabitables.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2019

SOITECLe groupe dévoilera son chiffre d'affaires au troisième trimestre.source : AOF

Publié le 18/01/2019

A la suite du communiqué du 7 décembre 2018, MM. Philippe Houdouin, Silvère Baudouin, Christophe Sollet, Michel Picot, Éric Saiz, Dominique Roche, HIFIC ainsi que Financière Arbevel ont annoncé…

Publié le 18/01/2019

En 2018, Biosynex a réalisé un chiffre d'affaires de 31,2 millions d'euros, en hausse de 2,3%. La tendance est similaire à celle constatée au premier semestre avec notamment une forte dynamique de…

Publié le 18/01/2019

Iliad annonce la mise en oeuvre d'un partenariat stratégique avec la société Jaguar Network, fournisseur de service à destination des entreprises et des marchés publics, à travers une prise de…

Publié le 18/01/2019

                                Paris, le 18 janvier 2019    Alliance stratégique entre Iliad et Jaguar Network       Le Groupe Iliad annonce la mise en…