En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 269.92 PTS
-2.02 %
5 251.00
-2.19 %
SBF 120 PTS
4 172.22
-2.01 %
DAX PTS
11 364.17
-1.61 %
Dowjones PTS
25 502.32
-1.77 %
7 326.06
-2.23 %
1.129
-0.08 %

Un ex-cardinal défroqué par le Vatican pour abus sexuels, une première

| AFP | 337 | 5 par 1 internautes
Le cardinal Theodore McCarrick, archevêque émérite de Washington,   photographié le 8 décembre 2015, a été défroqué par le pape et redevient M. Theodore McCarrick.
Le cardinal Theodore McCarrick, archevêque émérite de Washington, photographié le 8 décembre 2015, a été défroqué par le pape et redevient M. Theodore McCarrick. ( CHIP SOMODEVILLA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives )

Le pape François a défroqué l'ex-cardinal américain Theodore McCarrick, 88 ans, accusé d'abus sexuels il y a près d'un demi-siècle, une première historique qui conclut une spectaculaire descente aux enfers d'un prélat jadis très influent.

C'est la première fois dans la longue histoire de l'Eglise catholique qu'un cardinal est défroqué pour des motifs d'abus sexuels.

Le pape a reconnu comme définitive une sentence de la Congrégation pour la doctrine de la foi, institution du Vatican qui veille au respect du dogme catholique, réduisant à l'état laïc l'ex-archevêque émérite de Washington, a précisé un communiqué du Saint-Siège.

L'ancien cardinal a été reconnu coupable d'avoir enfreint l'un des commandements divins "avec la circonstance aggravante de l'abus de pouvoir", selon ce texte.

Le pape François a envoyé un "signal clair" sur le fait que les abus sexuels ne seraient plus tolérés au sein de l'Eglise catholique, a réagi samedi le président de la conférence des évêques américains.

"Aucun évêque, aussi influent soit-il, n'est au-dessus de la loi de l'Eglise", a ajouté le cardinal Daniel DiNardo, archevêque de Galveston-Houston.

Le pape François avec le cardinal McCarrick le 23 septembre 2015
Le pape François avec le cardinal McCarrick le 23 septembre 2015 ( Jonathan NEWTON / POOL/AFP/Archives )

Cette punition tombe à point nommé avant une réunion cruciale, rassemblant du 21 au 24 février les présidents des conférences épiscopales du monde entier au Vatican, où ils plancheront notamment sur la responsabilité des prélats ayant gardé sous silence des agressions sexuelles de mineurs par le clergé.

La révélation en 2018 d'énormes scandales aux Etats-Unis, au Chili ou en Allemagne, ont sérieusement entaché la crédibilité de l'Eglise catholique.

L'ex-archevêque émérite de Washington avait déjà été interdit en juillet dernier d'exercer son ministère et avait ensuite renoncé à son titre honorifique de cardinal. Avec son exclusion officielle de l'Eglise, l'homme reclus actuellement dans l'Etat américain du Kansas redevient M. Theodore McCarrick.

Le Saint-Siège avait demandé en septembre 2017 une enquête à l'archevêché de New York, suite au témoignage d'un homme accusant le prélat d'avoir abusé sexuellement de lui dans les années 70.

"Graves indices"

Le cardinal McCarrick lors d'une messe à Saint Pierre de Rome le 9 avril 2005
Le cardinal McCarrick lors d'une messe à Saint Pierre de Rome le 9 avril 2005 ( Thomas COEX / AFP/Archives )

Face aux "graves indices" ressortis de l'enquête, le pape avait démis fin juillet Mgr McCarrick de son titre de cardinal. L'affaire avait ébranlé la hiérarchie de l'Eglise catholique américaine, juste avant la publication d'un rapport ravageur sur des abus massifs commis en Pennsylvanie.

En 2015, le pape François avait accepté la renonciation aux prérogatives de cardinal de Mgr Keith O'Brien, ancien archevêque d'Edimbourg qui avait démissionné deux ans plus tôt après avoir été l'objet de plaintes de jeunes prêtres pour des "actes inappropriés" dans les années 1980. Le prélat avait néanmoins conservé son titre de cardinal jusqu'à sa mort en mars 2018.

Le seul cas d'abandon du titre suprême de cardinal remonte à 1927, lorsque le pape Pie XI avait accepté la démission pour des motifs politiques du cardinal français Lois Billot.

Défroquer un prélat est considéré comme le châtiment le plus grave pour un ecclésiastique, déchu de tous ses droits et prérogatives de prêtre comme celui de dire la messe, y compris en privé.

Le pape avait réservé ce sort en octobre à deux évêques chiliens pour agressions sexuelles sur mineurs, au moment où l'Église catholique de ce pays est également plongée dans un scandale sans précédent.

Le cardinal McCarrick, un prêtre qui fut promu évêque et archevêque dans l'archidiocèse de New York avant de partir pour Washington en 2001, était l'un des cardinaux américains les plus en vue à l'international. Il a été longtemps très influent pour lever des fonds américains pour le Saint-Siège.

Bien qu'officiellement retraité, il continuait à voyager, notamment pour défendre des questions de droits de l'Homme. Il avait été en pointe pour exiger des réformes pour sévir contre les prêtres pédophiles aux Etats-Unis.

Le cardinal McCarrick sur les marches de la cathédrale Saint Matthieu l'Apôtre de Washington le 3 avril 2005
Le cardinal McCarrick sur les marches de la cathédrale Saint Matthieu l'Apôtre de Washington le 3 avril 2005 ( Nicholas KAMM / AFP/Archives )

Le prélat est aussi au coeur d'une mise en cause incendiaire d'un prélat italien retraité, ouvertement soutenu par une frange ultra-conservatrice de l'Eglise catholique.

Cet ex-ambassadeur du Vatican à Washington, l'archevêque Carlo Maria Vigano, a accusé le pape argentin d'avoir sciemment ignoré durant cinq années des signalements sur les agissements du cardinal Theodore McCarrick.

Ce réquisitoire virulent avait été lancé fin août en plein milieu d'un voyage de François en Irlande, pays meurtri par les abus passés de l'Eglise catholique.

Le chef des 1,3 milliard de catholiques était finalement sorti de sa réserve en promettant une enquête supplémentaire sur l'ex-cardinal McCarrick.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 15 avril 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/03/2019

Le résultat net part du Groupe Afone s'élève à 11,33 ME...

Publié le 22/03/2019

Sanofi et Lexicon vont coopérer étroitement avec la FDA pour définir les prochaines mesures appropriées...

Publié le 22/03/2019

La FDA publie une lettre de réponse complète au sujet de  Zynquista(TM) (sotagliflozine)     Paris et The Woodlands (Texas) - Le 22 mars 2019 -  La Food and Drug…

Publié le 22/03/2019

Elis a signé un accord portant sur l’acquisition de 100 % de l’activité Tapis de « Blesk InCare » en Russie. La finalisation de la transaction est soumise aux conditions réglementaires…

Publié le 22/03/2019

L'assemblée générale mixte des actionnaires d'Argan a approuvé la distribution d’un dividende 2018 de 1,35 euro par action, avec option pour le paiement du dividende en action (sur la totalité…