En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 494.17 PTS
+0.78 %
5 475.50
+0.65 %
SBF 120 PTS
4 397.14
+0.71 %
DAX PTS
12 430.88
+0.85 %
Dowjones PTS
26 743.50
+0.32 %
7 531.07
-0.50 %
1.175
+0.00 %

Un ex-animateur condamné à 15 ans de prison pour des abus sexuels sur des écoliers

| AFP | 189 | Aucun vote sur cette news
Un ex-animateur condamné à 15 ans de prison pour des abus sexuels sur des écoliers
Un ex-animateur condamné à 15 ans de prison pour des abus sexuels sur des écoliers ( LOIC VENANCE / AFP/Archives )

Un ex-animateur périscolaire de la ville de Courbevoie (Hauts-de-Seine) a été condamné vendredi à 15 ans de prison à Nanterre, pour des abus sexuels sur 15 enfants dont il avait la charge, et des viols sur d'eux d'entre eux.

À l'issue d'un peu plus de cinq heures de délibéré, la cour d'assises des Hauts-de-Seine a reconnu l'accusé coupable d'agressions sexuelles sur 15 enfants et de viols sur deux d'entre eux, ainsi que de corruption de mineurs sur deux autres.

Elle a assorti cette peine d'une période de sûreté de 10 ans et d'un suivi socio-judiciaire de 7 ans, avec notamment pour l'accusé, aujourd'hui âgé de 29 ans, une interdiction de se rendre à Courbevoie et une obligation de soins.

La cour n'a pas suivi les réquisitions de l'avocate générale, qui avait demandé dans la matinée une peine de 16 à 18 ans de prison. "N'oubliez pas qu'il a abusé d'une multiplicité de victimes, qu'elles étaient extrêmement jeunes, qu'il s'est servi de leur confiance, de leur âge et naïveté", avait déclaré Aurélia Gandrey.

L'avocat de l'accusé avait rappelé que son client avait reconnu la quasi-totalité des faits - à l'exception d'agressions sexuelles sur deux enfants - et qu'il avait déjà entamé un travail thérapeutique en prison. Le conseil avait insisté sur "l'utilité sociale" de la peine : "Ce n'est pas un service à rendre à la société que d'en faire quelqu'un qui soit totalement détruit par la détention", avait-il plaidé.

Le procès aura aussi abordé, en creux, la question en suspens de la responsabilité de la hiérarchie de l'animateur. Deux signalements, en 2012 et 2013, avaient en effet été réalisés par des parents, mais la justice n'en avait alors pas eu connaissance.

Sur ce volet, une enquête contre X pour "non-dénonciation" a été ouverte à l'automne 2017. Elle a été clôturée par les enquêteurs mais restait entre les mains du parquet, qui n'avait, au moment du procès, pas décidé des suites à y donner.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

Paris, le 21 septembre 2018                                                                    Communiqué de mise à…

Publié le 21/09/2018

Vicat a annoncé la nomination d'Hugues Chomel comme Directeur financier du groupe, en remplacement de Jean-Pierre Souchet, Directeur général adjoint, qui devient conseiller du Président Directeur…

Publié le 21/09/2018

L'Assemblée Générale de Laurent-Perrier réunie le 21 septembre 2018 a décidé de nommer Philippe-Loïc Jacob en qualité de censeur...

Publié le 21/09/2018

Gascogne a révélé ses résultats au titre de son premier semestre 2018. Ainsi, le spécialiste du papier et de l’emballage a publié un résultat net consolidé de 5 millions d’euros, un…

Publié le 21/09/2018

Amoeba vient de publier des résultats semestriels 2018 impactés par le repositionnement de la société. Ainsi, le groupe a dévoilé une perte nette de 4,497 millions d’euros sur la période,…