En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 396.12 PTS
+0.4 %
4 333.00
-1.04 %
SBF 120 PTS
3 444.49
+0.58 %
DAX PTS
9 935.84
+1.22 %
Dow Jones PTS
22 186.16
-0.63 %
7 869.30
-0.25 %

Un concert pour cible: au procès du jihadiste Reda Hame, l'ombre de "l'émir" Abaaoud

| AFP | 273 | Aucun vote sur cette news
Un concert pour cible: au procès du jihadiste Reda Hame, l'ombre de
Un concert pour cible: au procès du jihadiste Reda Hame, l'ombre de "l'émir" Abaaoud ( LOIC VENANCE / AFP/Archives )

A Raqqa, c'était "une usine", "une fourmilière": au premier jour du procès du jihadiste Reda Hame, arrêté en août 2015 après son retour de Syrie, la cour d'assises a plongé jeudi dans le fonctionnement de la cellule de combattants d'Abdelhamid Abaaoud, coordinateur des attentats du 13-Novembre.

Reda Hame a passé huit jours en Syrie, en juin 2015. Dès son arrivée, il a été formé par le Belge Abdelhamid Abaaoud, qui lui a notamment appris à tirer à la kalachnikov. Reda Hame, novice en la matière, s'est blessé avec une grenade assourdissante.

L'accusé est ensuite retourné à Paris en traversant l'Europe de l'Est, avec la mission de commettre un attentat. "Si on te passe de quoi t'armer, est-ce que tu serais prêt à tirer dans la foule?", lui avait demandé Abdelhamid Abaaoud, a raconté Reda Hame aux enquêteurs. "Par exemple, imagine un concert de rock", avait ajouté "l'émir".

Cinq mois plus tard, trois commandos de jihadistes, dont Abaaoud, attaquaient le Bataclan pendant un concert, ainsi que le Stade de France et des terrasses bondées à Paris, faisant 130 morts.

"Comment expliquer que pour organiser des attentats de l'envergure que l'on a pu connaitre, Abaaoud sélectionne quelqu'un comme Reda Hame qui n'a aucune expérience dans les armes?", demande la présidente Xavière Simeoni à un policier de la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), qui a participé à l'enquête.

C'est "vraiment délibéré", selon l'enquêteur. "C'est le principe de la fourmilière", explique-t-il à la cour. Reda Hame avait lui comparé Raqqa à une "usine" pour jihadistes. "Il y a la volonté d'en former un maximum et il y en a bien un qui va réussir. (...) Il faut jeter un maximum de bouteilles à la mer", dit encore le fonctionnaire qui a témoigné sous anonymat.

Photo non datée d'Abdelhamid Abaaoud, organisateur présumé des attentats de Paris du 13 novembre 2015 et tueur des terrasses, décédé le même jour, issue du numéro 7 de la revue en ligne Dabiq du groupe État islamique (EI) de février 2015.
Photo non datée d'Abdelhamid Abaaoud, organisateur présumé des attentats de Paris du 13 novembre 2015 et tueur des terrasses, décédé le même jour, issue du numéro 7 de la revue en ligne Dabiq du groupe État islamique (EI) de février 2015. ( - / DABIQ/AFP/Archives )

Début 2015, Abdelhamid Abaaoud devient "émir" au sein du comité des opérations extérieures de l'Etat islamique, explique l'enquêteur. "Son rôle est de chercher les meilleurs potentiels pour les renvoyer en Europe. Il faut des profils lisses, indétectables". Reda Hame, ancien technicien en informatique, qui a des papiers en règle, entre dans la case.

Reprendre une vie normale

Pourquoi avoir limité le séjour de Reda Hame en Syrie à huit jours? "Ces délais très courts permettent de renvoyer (les jihadistes, ndlr) avant même que les services (de renseignement, ndlr) ne se soient rendus compte du départ", explique le policier. "Il y a d'autres cas de formation express", ajoute-t-il, en citant l'exemple de Brahim Abdeslam, membre du commando du 13-Novembre, qui a passé seulement "une dizaine de jours en Syrie".

Reda Hame, qui sera interrogé vendredi, nie toute intention de commettre un attentat: il a affirmé lors de l'enquête avoir feint d'accepter la mission confiée par Abdelhamid Abaaoud pour pouvoir récupérer son passeport et regagner la France. Il aurait quitté la Syrie sans instruction précise et n'aurait pas contacté à son retour en Europe Abdelhamid Abaaoud comme celui-ci le lui avait demandé.

L'accusé, un Parisien de 34 ans aux cheveux rasés et à la barbe de trois jours, est en détention provisoire depuis 4 ans et demi.

Les deux policiers qui ont témoigné jeudi ont émis des doutes sur ses déclarations lors de l'enquête. "Il est hautement improbable qu'il n'ait pas rencontré d'autres Français comme il le dit. (...) Peut-être qu'il en sait plus que ce qu'il dit", a déclaré l'un d'eux devant la cour d'assises spéciale de Paris.

Montage en date du 10 avril 2016 d'un portrait d'archives fourni par la police belge de Mohamed Abrini et d'une capture d'écran d'une caméra de contrôle le montrant avec un chapeau à l'aéroport de Bruxelles
Montage en date du 10 avril 2016 d'un portrait d'archives fourni par la police belge de Mohamed Abrini et d'une capture d'écran d'une caméra de contrôle le montrant avec un chapeau à l'aéroport de Bruxelles ( HO / BELGIAN FEDERAL POLICE/AFP/Archives )

Suivant les conseils d'Abdelhamid Abaaoud, Reda Hame avait rejoint Paris en plusieurs étapes: Istanbul puis Belgrade, Prague, Amsterdam, Bruxelles. Un moyen de ne pas se faire repérer. Dans la capitale belge, il est soupçonné d'avoir rencontré Mohamed Abrini, un proche d'Abdelhamid Abaaoud, qui passe pour un logisticien des attentats du 13-Novembre. Leurs téléphones ont borné à quelques centaines de mètres, mais il n'y a pas de preuve d'une rencontre.

A Paris, il est retourné à son domicile et a repris une vie normale, avec sa petite amie non voilée et sans présenter de signe de radicalisation. Comptait-il passer à l'acte ou avait-il tourné la page? "D'autres avaient pour instruction de se fondre dans la masse et d'attendre le moment opportun", a expliqué un policier. Reda Hame s'expliquera vendredi.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 31/03/2020

L'objectif pour Theranexus est maintenant de s'associer à un partenaire industriel

Publié le 31/03/2020

Natixis ne proposera pas à l’Assemblée Générale annuelle du 20 mai prochain d’approuver la distribution d’un dividende par action de 0,31 euro au titre de l’exercice 2019. Cette…

Publié le 31/03/2020

Balyo,spécialiste de la conception et du développement de solutions robotisées innovantes pour les chariots de manutention, a annoncé la démission de Hyster-Yale Group de son conseil…

Publié le 31/03/2020

Drone Volt a levé 411 000 euros par augmentation de capital auprès de ses actionnaires historiques. L'opération a été réalisée par émission et placement privé de 5 880 571 actions ordinaires…

Publié le 31/03/2020

Dans un contexte de crise du Covid-19, Elis a annoncé l’annulation de son dividende 2019 et la suspension temporaire des acquisitions. Afin de traverser cette crise, le groupe a obtenu un…