En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 195.95 PTS
+0.69 %
5 202.00
+0.85 %
SBF 120 PTS
4 120.48
+0.66 %
DAX PTS
11 401.97
+0.82 %
Dowjones PTS
25 955.51
+0.25 %
7 070.36
+0.05 %
1.134
+0.01 %

Guet-apens à Tarascon: un détenu s'évade grâce à un commando armé

| AFP | 676 | 1 par 1 internautes
Des policiers devant le tribunal de Tarascon après l'attaque d'une escorte pénitentiaire le 28 janvier 2019
Des policiers devant le tribunal de Tarascon après l'attaque d'une escorte pénitentiaire le 28 janvier 2019 ( GERARD JULIEN / AFP )

Un guet-apens "extrêmement violent": un commando armé a attaqué lundi matin devant le palais de justice de Tarascon (Bouches-du-Rhône) une escorte pénitentiaire, sans faire de blessé,permettant à un détenu déjà condamné à plusieurs reprises de s'évader.

Vers 08H30, deux malfaiteurs "lourdement armés" ont fait irruption aux abords du palais de justice, a expliqué lors d'une conférence de presse le procureur de la République Patrick Desjardins. Face à eux, trois agents de l'administration pénitentiaire qui escortaient un détenu du centre pénitentiaire de Béziers (Hérault).

A l'issue de cette opération commando menée "par des individus très déterminés", au moins 11 douilles ont été retrouvées sur les lieux, à l'arrière du palais, une de 9 mm, "sans doute l'arme de poing vue sur les images vidéos de l'attaque", et plusieurs venant d'un fusil d'assaut, a précisé M. Desjardins.

"Ils n'ont pas hésité à tirer sur le véhicule quand celui-ci a tenté de prendre la fuite avec le prisonnier encore à bord, et plusieurs impacts ont été relevés sur le fourgon, dont un sur le pare-brise, à hauteur d'homme", a insisté le procureur.

Conférence de presse du procureur Patrick Desjardins le 28 janvier 2019
Conférence de presse du procureur Patrick Desjardins le 28 janvier 2019 ( GERARD JULIEN / AFP )

S'ils sont "très choqués", aucun des trois membres de l'escorte pénitentiaire, dont une femme, n'a cependant été blessé par balles. Le plus touché, qui a reçu des coups, est celui qui était sorti du véhicule pour aller demander l'ouverture de la porte d'accès du bâtiment. Un autre a été touché par des éclats de verre.

Les agents, membres du pôle régional d'extraction judiciaire et "spécialement formés" pour ces missions, n'ont pas fait usage de leur arme à feu, a précisé la direction de l'administration pénitentiaire à l'AFP. Les deux membres du commando et le détenu ont pris la fuite, d'abord à pied, ensuite sans doute en voiture, selon le procureur.

Lofti Boussouak, âgé de 27 ans, n'avait pas le statut de "détenu particulièrement surveillé", a insisté M. Desjardins, mais il était "dans le spectre haut de la délinquance, (...) même si il est encore trop tôt pour parler de grand banditisme".

"Aucun incident"

"Il était mis en examen pour vol aggravé et allait être présenté à un juge d'instruction", a-t-il précisé: "Sur ses 14 mentions au casier judiciaire, il y avait des faits parfois bénins, mais aussi du trafic de stupéfiants, et il était sans doute en train de monter en puissance".

"Le mode opératoire est très violent. Cela fait longtemps qu'on n'a pas vu une attaque de fourgon à l'arme automatique. C'est très choquant pour les agents, qui ont eu de très bons réflexes", a-t-on commenté à la direction de l'administration pénitentiaire.

Tarascon
Tarascon ( Vincent LEFAI / AFP )

Un "plan de recherches" a été déclenché pour tenter de retrouver le détenu évadé et ses deux complices. L'enquête a été confiée aux policiers spécialisés de la police judiciaire de Marseille.

Si un représentant du syndicat CGT pénitentiaire, Karim Terki, a affirmé à l'AFP que ce détenu avait déjà tenté de s'évader, cette information n'a été confirmée ni par l'administration pénitentiaire, ni par le procureur Patrick Desjardins.

Selon un porte-parole de la Chancellerie, Lofti Boussouak "a été extrait à 14 reprises depuis le début de son incarcération" et "aucun incident n'a été déploré lors de ces extractions".

Un de ses avocats, Me Luc Abratkiewicz, a affirmé auprès de l'AFP être "le premier étonné de cette évasion, car M. Boussouak était très respectueux et n'avait commis aucun incident en détention".

La dernière évasion spectaculaire en France remonte à fin décembre quand un détenu a franchi les murs d'enceinte de la prison de Fresnes depuis une cour de promenade, en s'aidant d'un grappin de fortune fait de draps noués à un morceau de bois. Les surveillants avaient tiré trois coups de feu depuis les miradors sans l'arrêter. Il est toujours recherché.

En juillet 2018, le braqueur récidiviste Redoine Faïd, s'était enfui par hélicoptère sous le nez de ses gardiens à Réau (Seine-et-Marne), grâce à deux complices, cagoulés, armés de fusils d'assaut et de meuleuses. Il avait été arrêté en octobre.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 20/02/2019

La compagnie aérienne à bas coût Ryanair annonce l'ouverture d'une nouvelle base à Toulouse en octobre prochain, sa troisième en France ( PAU BARRENA / AFP/Archives )La compagnie aérienne à…

Publié le 20/02/2019

Le logo de la banque suisse UBS le 26 octobre 2018 à Zürich ( Fabrice COFFRINI / AFP/Archives )Pour des fautes d'une "exceptionnelle gravité", le géant bancaire suisse UBS a été condamné…

Publié le 20/02/2019

Emiliano Sala à Nantes lors de la réception de l'AJ Auxerre le 23 janvier 2018 ( LOIC VENANCE / AFP/Archives )Un mois après la disparition d'Emiliano Sala dans le crash de son avion, Cardiff…

Publié le 20/02/2019

La Première ministre britannique Theresa May et le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, le 20 février 2019 à Bruxelles ( JOHN THYS / AFP )La Première ministre…

Publié le 20/02/2019

L'ancien conseiller sécurité de l'Elysée Alexandre Benalla le 21 janvier 2019 lors d'une audition au Sénat à Paris ( Alain JOCARD / AFP/Archives )"Dysfonctionnements majeurs" au sommet de…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/02/2019

Paris, le mercredi 20 février 2019.       DATE DE PAIEMENT DU DIVIDENDE   Le Groupe BNP Paribas informe que la date proposée par le Conseil d'administration à…

Publié le 20/02/2019

Le chiffre d'affaires de Fnac Darty s'établit à 7...

Publié le 20/02/2019

Vallourec a réalisé au quatrième trimestre 2018 une perte de 103 millions d'euros, contre une perte de 164 millions d'euros au quatrième trimestre 2017. Le résultat brut d'exploitation s'est…

Publié le 20/02/2019

Le résultat net part du Groupe 2018 s'est élevé à 100,5 millions d'euros

Publié le 20/02/2019

L'exercice 2018 de Microwave s'est clôturé sur un bon 4ème trimestre, avec un chiffre d'affaires de 22 ME en croissance organique de +10%...