En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 813.13 PTS
+0.68 %
4 785.0
+0.27 %
SBF 120 PTS
3 831.94
+0.73 %
DAX PTS
10 788.09
-0.21 %
Dowjones PTS
24 388.95
-2.24 %
6 613.28
-3.30 %
1.139
-0.03 %

Ukraine: le président Porochenko promulgue la loi martiale

| AFP | 266 | 5 par 1 internautes
Un soldat ukrainien patrouille près de navires militaires au mouillage dans le port de Marioupol, le 27 novembre 2018 en Ukraine
Un soldat ukrainien patrouille près de navires militaires au mouillage dans le port de Marioupol, le 27 novembre 2018 en Ukraine ( ALEKSEY FILIPPOV / AFP )

Le président ukrainien Petro Porochenko a promulgué mercredi l'acte sur la loi martiale introduite en Ukraine sur fond de flambée de tensions avec la Russie sans précédent depuis plusieurs années, a annoncé son porte-parole.

"Le président Porochenko a signé la loi", a annoncé sur Facebook ce porte-parole, Sviatoslav Tsegolko, au sujet de la loi adoptée lundi par le Parlement ukrainien qui doit être introduite pour 30 jours dans dix régions frontalières et côtières du pays.

Le texte adopté par les députés entérinait un décret présidentiel en ce sens signé lundi.

La confusion régnait cependant autour de l'entrée en vigueur de la loi martiale, certaines structures officielles ukrainiennes évoquant mercredi et d'autres assurant qu'elle est entrée en vigueur lundi. Le porte-parole de la présidence n'était pas joignable pour clarifier cette situation.

La loi martiale a été introduite pour 30 jours dans dix régions frontalières du pays et les régions côtières des mers Noire et d'Azov, suite à un incident armé entre des navires des deux pays au large de la Crimée, dimanche.

Tension entre la Russie et l'Ukraine
Tension entre la Russie et l'Ukraine ( Sébastien CASTERAN / AFP )

"Nous devons tous être prêts à repousser l'agression de notre ennemi qui était il y a peu" seulement "notre voisin", a déclaré mercredi le chef du gouvernement ukrainien, Volodymyr Groïsman, en ouvrant le Conseil des ministres.

Cette mesure a d'ores et déjà poussé l'UEFA a annoncer mardi la délocalisation du match de Ligue Europa entre le club ukrainien du FC Vorskla et Arsena. Prévu à Poltava (centre), qui n'est pas concernée par la loi martiale, il a été malgré tout déplacé à Kiev pour "des raisons de sécurité".

Les autorités ukrainiennes ont assuré à plusieurs reprises que la loi martiale, qui permet de mobiliser les citoyens, réguler les médias et limiter les rassemblements publics, porte un caractère essentiellement "préventif".

"L'objectif de la loi martiale consiste à montrer que l'ennemi payera très cher s'il décide de nous attaquer. Cela fera comme un douche froide qui arrêtera les fous ayant le projet d'attaquer l'Ukraine", a déclaré mardi soir à la télévision le président Porochenko.

Le ministère de la Défense doit donner une conférence de presse mercredi après-midi pour expliquer comment sera appliquée la loi martiale dans les forces armées.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 07/12/2018

Au seul mois de novembre, l'avionneur européen a reçu 43 commandes et livré 89 appareils.

Publié le 07/12/2018

Les souscriptions n'ont pas atteint le montant minimum de 75% de l'offre...

Publié le 07/12/2018

FR0000185621,EN

Publié le 07/12/2018

"Nous sommes satisfaits de ces résultats précliniques qui démontrent que Sarconeos accélère la différenciation des cellules musculaires squelettiques...

Publié le 07/12/2018

Bouygues Telecom et de Keyyo ont approuvé unanimement le projet de rapprochement. Ainsi, MM. Philippe Houdouin, Silvère Baudouin, Christophe Sollet, Michel Picot, Eric Saiz, Dominique Roche, ainsi…