En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 684.36 PTS
-0.31 %
5 690.00
-0.20 %
SBF 120 PTS
4 486.52
-0.20 %
DAX PTS
12 632.37
+0.02 %
Dowjones PTS
27 024.80
+0.89 %
7 942.85
+0.00 %
1.103
+0.01 %

Ukraine: les rivaux de la présidentielle s'invectivent dans un stade avant le second tour

| AFP | 499 | Aucun vote sur cette news
Le président sortant Petro Porochenko et le comédien Volodymyr Zelensky, candidats au second tour de la présidentielle en Ukraine
Le président sortant Petro Porochenko et le comédien Volodymyr Zelensky, candidats au second tour de la présidentielle en Ukraine ( Kayhan OZER, Sergei SUPINSKY / AFP/Archives )

Face à face pour la première fois, les deux rivaux de la présidentielle en Ukraine se sont invectivés vendredi dans le plus grand stade du pays, un cadre hors norme à l'image d'une campagne dont le comédien Volodymyr Zelensky sort grand favori.

A deux jours du second tour, l'acteur de 41 ans, novice en politique mais showman professionnel, et le président sortant Petro Porochenko, 53 ans, se sont affrontés devant des milliers de supporters réunis au stade Olimpiïski.

"Comment se fait-il que l'Ukraine, l'Ukraine, l'un des pays les plus pauvres, soit dirigée par le président le plus riche de son histoire?" a lancé Volodymyr Zelensky à son adversaire, ancien homme d'affaires qui a fait fortune dans la confiserie et qui est accusé d'avoir rechigné à lutter contre la corruption. "Combien d'argent vous faut-il encore pour en avoir assez?"

"Nous voyons une incompétence totale", a répliqué Petro Porochenko. "Nous sommes confrontés à des défis qui exigent du président courage et expérience internationale. Comment compte-t-il occuper les fonctions de commandant en chef?"

Organisé dans les dernières heures de la campagne officielle, le rendez-vous constitue la dernière chance du président Porochenko pour tenter de combler le retard abyssal qui le sépare de l'humoriste, crédité de plus de 70% des voix dans les derniers sondages.

Après avoir multiplié les mises en garde concernant les risques posés par une plongée dans l'inconnu, il comptait mettre en avant son expérience politique, diplomatique et militaire accumulée à la tête d'un pays confronté à la pire crise depuis son indépendance en 1991.

Présidentielle en Ukraine
Présidentielle en Ukraine ( Vincent LEFAI / AFP )

Son arrivée au pouvoir en 2014 dans le sillage du soulèvement armé du Maïdan a été suivie de l'annexion de la péninsule de Crimée par la Russie et d'une guerre dans l'Est avec des séparatistes soutenus militairement, selon Kiev et les Occidentaux, par Moscou, qui rejette ces accusations.

Les lenteurs de la lutte anticorruption et l'impasse dans laquelle se trouve le conflit ont exaspéré les électeurs. Et sauf énorme surprise, Volodymyr Zelensky semble sur le point d'accéder à la présidence de cette ancienne république soviétique de 45 millions d'habitants, aux portes de l'Union européenne.

Zelensky présente son équipe

"Poutine rêve d'un président novice, faible, non préparé. Plus le président ukrainien est faible, plus le président russe est fort", a insisté Petro Porochenko lors d'un meeting vendredi après-midi sur la place Maïdan de Kiev.

Présidentielle en Ukraine
Présidentielle en Ukraine ( Vincent LEFAI / AFP )

Le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a assuré que ses services regarderaient le débat et l'enregistreraient pour Vladimir Poutine: "Il aura peut être le temps de le regarder pendant le week-end".

Mis au défi par son rival d'accepter un débat, Volodymyr Zelensky a suscité un feuilleton rocambolesque sur les modalités du rendez-vous, exigeant qu'il ait lieu dans un stade et que les deux participants passent des tests de dépistage d'alcool et de drogue.

Négociée toute la semaine, la mise en scène a évolué jusqu'à la fin: censés débattre sur deux scènes distinctes aux extrémités du stade, les deux rivaux se sont finalement rejoints sur le même podium et se sont serré la main avant de commencer à échanger.

Au-delà de sa promesse de maintenir le cap pro-occidental pris en 2014, la politique que mènerait M. Zelensky reste très floue même s'il a tenté entre les deux tours de renforcer sa crédibilité, s'entourant de conseillers plus expérimentés et rencontrant la semaine dernière à Paris le président français Emmanuel Macron.

Après avoir fait campagne essentiellement sur les réseaux sociaux, le comédien s'est rendu jeudi soir dans un talk-show télévisé et a esquissé les premiers pas d'une présidence inimaginable il y a encore quelques semaines, présentant notamment l'équipe dont il comptait s'entourer.

Si Petro Porochenko est crédité par ses supporters d'avoir rapproché l'Ukraine des Occidentaux, redressé l'armée et évité une faillite de son pays, l'un des plus pauvres d'Europe, aucun haut responsable n'a été condamné pour corruption et le conflit dans l'est semble dans l'impasse.

Les accords de paix signés à Minsk début 2015 ont permis une baisse des tensions mais les combats restent quotidiens et plusieurs heures de négociations jeudi n'ont pas permis aux protagonistes de se mettre d'accord sur une trêve pour la célébration orthodoxe de Pâques le 28 avril.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/10/2019

Air Liquide a conclu un nouvel accord de long terme avec le Kazakhstan. Le groupe français, en partenariat avec la compagnie pétrolière nationale KazMunayGaz construira, détiendra et opérera une…

Publié le 16/10/2019

Atos a décroché un "contrat majeur" auprès de l'Allemand Bayer, leader pharmaceutique et agrochimique, lui confiant la mise en oeuvre et la fourniture...

Publié le 16/10/2019

Natixis nomme Joseph Pinto Chief operating officer (COO) de Natixis Investment Managers et Philippe Setbon directeur général (CEO) d’Ostrum Asset Management. Joseph Pinto et Philippe Setbon seront…

Publié le 16/10/2019

1 MdE de résultat dans le viseur...

Publié le 16/10/2019

Vilmorin a publié au titre de son exercice 2018/2019 clos fin juin un résultat net part du groupe quasi stable à 73,9 millions d'euros. Le résultat net a atteint 77,9 millions, en hausse de 1,3 %.…