En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 592.71 PTS
-0.45 %
5 589.50
-0.50 %
SBF 120 PTS
4 413.66
-0.41 %
DAX PTS
12 501.66
+0.09 %
Dowjones PTS
27 349.19
+0.65 %
7 954.56
+0.00 %
1.114
-0.12 %

Trump: les Etats-Unis vont commencer à expulser "des millions" de sans-papiers

| AFP | 301 | Aucun vote sur cette news
Un groupe de migrants interpellé par la police aux frontières en entrant aux Etats-Unis, le 29 mai 2019 à El Paso, au Texas
Un groupe de migrants interpellé par la police aux frontières en entrant aux Etats-Unis, le 29 mai 2019 à El Paso, au Texas ( USBPA Edward Butron El Paso Sector / US Customs and Border Protection/AFP/Archives )

Les Etats-Unis vont commencer la semaine prochaine le processus d'expulsion "des millions" de sans-papiers arrivés aux Etats-Unis illégalement, a affirmé lundi Donald Trump sur Twitter.

"La semaine prochaine l'ICE (la police migratoire, ndlr) va commencer à expulser les millions d'étrangers illégaux qui sont entrés de manière illicite aux Etats-Unis", a indiqué le président américain. "Ils seront renvoyés aussi rapidement qu'ils arrivent".

M. Trump a ajouté que le Guatemala était "prêt à signer un accord" selon lequel les migrants entrant sur son territoire auront l'obligation de demander le statut de réfugiés là-bas plutôt qu'aux Etats-Unis.

Ces derniers font face à un afflux de migrants en provenance du Guatemala et d'autres pays pauvres d'Amérique centrale touchés par la violence des gangs.

Donald Trump a parlé d'une "invasion" et a fait de la lutte contre l'immigration illégale une des priorités de son administration.

Plus tôt lundi, les Etats-Unis ont confirmé qu'ils ne fourniraient pas de nouvelles aides financières aux pays d'Amérique centrale tant qu'ils ne mettraient pas en oeuvre des "actes concrets pour réduire le nombre de migrants clandestins qui arrivent à la frontière américaine".

Des migrants traversent en radeau le fleuve Suchiate, entre  Tecun Uman, au Guatemala et Ciudad Hidalgo, dans le sud du Mexique, le 8 juin 2019
Des migrants traversent en radeau le fleuve Suchiate, entre Tecun Uman, au Guatemala et Ciudad Hidalgo, dans le sud du Mexique, le 8 juin 2019 ( PEDRO PARDO / AFP )

Pour l'année budgétaire 2018, 370 millions de dollars d'aides initialement prévues vont être affectés à "d'autres priorités de politique étrangère", a précisé le département d'Etat. Et toutes les futures aides dépendront des avancées dans le dossier très sensible des migrants.

L'administration de Donald Trump avait déjà supprimé en mars ses aides au "Triangle du Nord", qui comprend le Salvador, le Guatemala et le Honduras, à la demande du président républicain qui les accuse de ne "rien" faire pour empêcher les migrants de se rendre aux Etats-Unis.

Le Mexique a quant à lui pris des mesures pour éviter l'application de taxes douanières punitives américaines et doit achever mardi le déploiement de 6.000 hommes de la Garde nationale à la frontière avec le Guatemala, un des engagements de Mexico pour freiner l'immigration illégale vers les Etats-Unis.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/07/2019

A contre-courant, Orpea pointe en légère hausse (+0,5% à 109,1 euros) après la confirmation de sa guidance annuelle...

Publié le 24/07/2019

10,6 ME : c'est ce qu'a coûté la grève du zèle des douaniers français au printemps selon Getlink...

Publié le 24/07/2019

Le ministre de la Justice aux Etats-Unis a ouvert une enquête antitrust sur les grandes firmes technologiques. Il cherche à savoir "si et comment les plates-formes en ligne les plus importantes sont…

Publié le 24/07/2019

Le chiffre d’affaires consolidé pour le 2ème trimestre 2019 de Memscap s’établit à 3,5 millions d’euros comparé à 3,6 millions d’euros pour le 2ème trimestre 2018, portant le chiffre…

Publié le 24/07/2019

Malgré la perte prévue pour cette année...