5 419.48 PTS
-0.14 %
5 418.5
-0.17 %
SBF 120 PTS
4 317.72
-0.16 %
DAX PTS
13 170.76
-0.10 %
Dowjones PTS
24 504.80
+0.49 %
6 383.65
+0.00 %
Nikkei PTS
22 758.07
-0.47 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Trump appelle Pékin à faire plier Pyongyang et annonce de nouvelles sanctions

| AFP | 215 | 5 par 1 internautes
Donald Trump (G) et Xi Jinping à Pékin, le 9 novembre 2017
Donald Trump (G) et Xi Jinping à Pékin, le 9 novembre 2017 ( Fred DUFOUR / AFP/Archives )

Le président américain Donald Trump a appelé mercredi la Chine à "utiliser tous les leviers disponibles" pour faire plier Pyongyang après le nouveau tir de missile nord-coréen, promettant l'adoption d'"importantes sanctions supplémentaires" dans la journée.

"Je viens juste de parler avec le président chinois XI JINPING à propos des actions provocatrices de la Corée du Nord. D'importantes sanctions supplémentaires seront imposées à la Corée du Nord aujourd'hui. Nous allons nous occuper de cette situation!" a écrit Donald Trump sur Twitter, sans préciser dans quel cadre - américain ou multilatéral - ces sanctions seraient adoptées.

Lors de cette conversation téléphonique avec Xi Jinping, Donald Trump a appelé Pékin à "utiliser tous les leviers disponibles pour convaincre la Corée du Nord d'abandonner ses provocations et de retourner sur la voie de la dénucléarisation", a précisé la Maison Blanche dans un communiqué.

M. Trump "a souligné la détermination des Etats-Unis à se défendre et à défendre (ses) alliés face à la menace croissante posée par le régime nord-coréen", poursuit le communiqué.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un a déclaré mercredi que son pays était devenu un Etat nucléaire à part entière après avoir testé avec succès un nouveau type de missile capable de frapper n'importe où aux Etats-Unis. Un dangereux camouflet pour Donald Trump qui avait assuré que le développement de telles capacités "n'arriverait pas".

Le programme nucléaire et balistique nord-coréen avait été au coeur des discussions lors de la longue tournée asiatique début novembre de Donald Trump, qui entretient de bonnes relations avec Xi Jinping et avait estimé à son retour à Washington que les discussions avaient été concluantes.

elc/leo

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2017

Promouvoir l'émergence de filières de biocarburant aéronautique durable en France...

Publié le 13/12/2017

CAC 40 (LC7MS) : en attendant la Fed Le Cac 40 continue sa consolidation. Il bute sur la résistance à 5426 points en attendant la Fed. La journée peut être calme. Si…

Publié le 13/12/2017

Les Etats-Unis pourraient bien être l'année prochaine le trou noir du secteur de la publicité, si l'on en croit le pessimisme manifesté par Jefferies à l'encontre des agences américaines. Le…

Publié le 13/12/2017

Compagnie des Alpes poursuit sur sa lancée en bourse, le titre du leader européen des loisirs gagnant près de 4% à 30,1 euros en fin de matinée à...

Publié le 13/12/2017

Sanofi abandonne 0,63% à 74,56 euros, les investisseurs ne réagissent guère à la présentation de sa stratégie de R&D et de son portefeuille innovant. Le laboratoire pharmaceutique français…

CONTENUS SPONSORISÉS