5 374.74 PTS
-0.17 %
5 374.50
-0.16 %
SBF 120 PTS
4 295.45
-0.14 %
DAX PTS
13 038.06
-0.04 %
Dowjones PTS
23 157.60
+0.70 %
6 114.35
+0.00 %
Nikkei PTS
21 448.52
+0.40 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Trump à l'ONU menace de "détruire totalement" la Corée du Nord

| AFP | 318 | Aucun vote sur cette news
Le président américain Donald Trump, le 19 septembre 2017 à New York
Le président américain Donald Trump, le 19 septembre 2017 à New York ( TIMOTHY A. CLARY / AFP )

Le président américain Donald Trump a menacé mardi devant l'ONU de "détruire totalement" la Corée du Nord, un "régime vicieux" et "corrompu", si les Etats-Unis ou leurs alliés étaient confrontés à une attaque de Pyongyang.

Les "Etats-voyous" sont une menace "pour les autres nations et pour leurs propres peuples avec les armes les plus destructrices" au monde, a lancé le président américain lors de son premier discours devant l'Assemblée générale des Nations unies, dominée cette année par la menace nucléaire nord-coréenne et l'accord de non-prolifération avec l'Iran.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un, de nouveau qualifié d'"homme-fusée" en raison de ses ambitions nucléaires, est embarqué dans "une mission-suicide, pour lui-même et pour son régime", a-t-il ajouté.

La diplomatie américaine assure que Washington ne vise pas la chute du régime nord-coréen, mais Donald Trump menace régulièrement d'une action militaire Pyongyang, qui multiplie les essais balistiques et nucléaires.

"Les Etats-Unis sont très forts et patients, mais s'ils sont obligés de se défendre ou de défendre leurs alliés, nous n'aurons d'autre choix que de détruire totalement la Corée du Nord", a prévenu le président américain.

"Les Etats-Unis sont prêts, disposés et en mesure" de répondre militairement à Pyongyang, "mais espérons que cela ne sera pas nécessaire", a-t-il ajouté.

Donald Trump a mis en garde les Etats "qui non seulement auraient des échanges commerciaux avec un tel régime, mais fourniraient aussi des armes et un soutien financier à un pays qui risque de faire plonger le monde dans un conflit nucléaire".

Il a estimé que c'était "tout le rôle" de l'ONU de gérer ce type de crises, saluant la récente adoption unanime de sanctions de plus en plus fermes contre la Corée du Nord et remerciant la Russie et la Chine qui ont donné leur aval malgré leur soutien à Pyongyang.

"Mais nous devons faire beaucoup plus" pour "isoler le régime de Kim jusqu'à ce qu'il mette fin à son comportement hostile" et comprenne que le seul avenir est celui d'une "dénucléarisation" de la péninsule coréenne, a-t-il insisté.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 19/09/2017

Le président américain Donald Trump, le 19 septembre 2017 à l'Assemblée générale des Nations unies à New York ( Jewel SAMAD / AFP )Le président américain Donald Trump a menacé mardi de…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/10/2017

GTT est bousculé en début de séance, en repli de près de 7% à 43,3 euros...

Publié le 19/10/2017

Le groupe s'attend à un meilleur second semestre que le premier...

Publié le 19/10/2017

La solide performance de Prodware permet au titre de gagner plus de 4% à l'ouverture, à 12 euros...

Publié le 19/10/2017

Bryan Garnier hisse le curseur à 70 euros...

Publié le 19/10/2017

Vilmorin a réalisé un résultat net part du groupe 2016/2017 (exercice clos fin juin) de 86,9 millions d'euros, en hausse de 46,5%. Le résultat opérationnel est ressorti à 118,3 millions, en…

CONTENUS SPONSORISÉS