En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 441.60 PTS
+0.94 %
5 420.0
+0.62 %
SBF 120 PTS
4 275.69
+0.53 %
DAX PTS
12 106.07
+0.17 %
Dowjones PTS
26 112.53
+0.09 %
7 526.52
+0.00 %
1.119
-0.27 %

Trois sauveteurs meurent en portant secours à un bateau de pêche en pleine tempête

| AFP | 41 | Aucun vote sur cette news
Des sauveteurs sont à l'oeuvre près d'une vedette de la SNSM qui a chaviré près des Sables d'Olonne, en Vendée, département français touché par la tempête Miguel, le 7 juin 2019
Des sauveteurs sont à l'oeuvre près d'une vedette de la SNSM qui a chaviré près des Sables d'Olonne, en Vendée, département français touché par la tempête Miguel, le 7 juin 2019 ( Sebastien SALOM-GOMIS / AFP )

Trois sauveteurs en mer sont morts vendredi au large des Sables-d'Olonne (Vendée) après le chavirage de leur vedette, sortie en pleine tempête Miguel pour porter assistance à un bateau de pêche dont le marin est porté disparu.

"Cette disparition tragique provoque une immense émotion dans la famille des sauveteurs en mer", a déploré Xavier de la Gorce, président de la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM) dans un communiqué.

En tout, sept hommes se trouvaient à bord de la vedette. Quatre survivants ont regagné la côte à la nage alors que le canot a chaviré à 800 mètres de la plage, d'après la préfecture de Vendée.

Tempête Miguel
Tempête Miguel ( Thomas SAINT-CRICQ / AFP )

La vedette, le SNS 061 Jack Morisseau, était sortie porter secours à un chalutier en difficulté, le Carrera, dont le propriétaire est porté disparu. La Préfecture maritime de l'Atlantique a annoncé être à la recherche d'un "marin-pêcheur". "Le canot de survie, retrouvé vide, est échoué sur les rochers", a-t-elle précisé sur Twitter.

Le disparu, un marin avisé, est un retraité originaire des Sables-d'Olonne qui pêchait la crevette pour compléter sa retraite, selon le maire de la ville, Yannick Moreau (LR).

"Pour le moment on n'arrive pas à retrouver le chalutier, on pense donc qu'il a chaviré. On a retrouvé des débris et un canot de sauvetage vide", a indiqué la préfecture maritime à l'AFP.

"Le canot de la SNSM a été engagé" pour essayer de "l'aider à rentrer au port", a précisé la préfecture, expliquant que les victimes étaient restées "coincées à l'intérieur du canot".

D'après la SNSM, le Jack Morisseau était le "bateau de réserve" de la station. Construit en 1986, il a été remplacé en 2016 par un autre navire, qui était en arrêt technique vendredi. "Insubmersible", le Jack Morisseau était toutefois "apte à partir en sauvetage", a assuré une porte-parole de la SNSM.

Selon la préfecture, huit personnes "présentes sur le rivage ont spontanément tenté de porter secours" aux sauveteurs.

Un sauveteur en descente d'un hélicoptère EC725 Caracal de l'armée de l'air sur une plage des Sables-d'Olonne, le 7 juin 2019
Un sauveteur en descente d'un hélicoptère EC725 Caracal de l'armée de l'air sur une plage des Sables-d'Olonne, le 7 juin 2019 ( Sebastien SALOM-GOMIS / AFP )

Vendredi, plusieurs hélicoptères ont survolé une mer agitée pour tenter de repérer la victime, a constaté une journaliste de l'AFP. Le canot de la SNSM, à la coque verte, gisait retourné sur les rochers, au milieu d'une plage fouettée par le vent.

"Ma fille, qui est bénévole à la SNSM, connaissait les embarqués", a raconté, les larmes aux yeux, Michel, retraité, en regardant la mer. "J'ai eu peur qu'elle soit à bord. Mais son formateur était à l'intérieur, il avait 51 ans."

Près de 70 pompiers ont été mobilisés sur l'opération. Le centre opérationnel départemental a été activé, ainsi que le "Plan NOVI nombreuses victimes" et le Plan blanc, a précisé la préfecture, indiquant que les autorités préfectorales étaient sur place.

Le parquet a ouvert une enquête en recherche des causes de la mort, a déclaré à l'AFP Carine Halley, procureure des Sables-d'Olonne.

"Famille maritime"

"Animés par l’esprit de solidarité des gens de mer, trois sauveteurs de la SNSM ont perdu la vie ce matin alors qu’ils tentaient de sauver des marins en détresse. Je pense à leurs familles, à leurs équipiers, camarades de la SNSM, et à l’ensemble de la communauté maritime", a réagi sur Twitter le président Emmanuel Macron.

Des sauveteurs examinent le bateau de la SNSM qui a chaviré au large des Sables d'Olonne, le 07 juin 2019
Des sauveteurs examinent le bateau de la SNSM qui a chaviré au large des Sables d'Olonne, le 07 juin 2019 ( Sebastien SALOM-GOMIS / AFP )

Yannick Moreau a évoqué "un drame absolu" assurant que sa ville était "sous le choc". "Leur bateau a été fracassé par la dureté de la mer", a-t-il dit.

"Il est assez incompréhensible qu'il y ait un bateau à la mer un jour comme aujourd'hui", a-t-il fustigé rappelant que le département était placé en alerte orange en raison.

"Le canot de la SNSM des Sables est armé par un équipage de marins qui connaissent la mer, qui connaissent les conditions, c'est des pros. Ce sont des gens qui ont le cœur sur la main et sont prêts à risquer leur vie pour sauver les autres", a-t-il dit.

Le ministre de la Transition écologique François de Rugy devait s'exprimer sur place dans la soirée.

"Mes pensées accompagnent les sauveteurs en mer des Sables-d’Olonne endeuillés alors que leurs camarades portaient secours à un navire en difficulté", a écrit sur Twitter le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner.

De son côté, la ministre des Transports, Elisabeth Borne, a évoqué à l'Assemblée nationale "un terrible drame".

L'association SNSM, reconnue d'utilité publique, assure gratuitement des opérations de sauvetage en mer et compte environ 8.000 bénévoles.

La tempête Miguel a touché dix départements allant des côtes atlantiques à la région Centre, où des dizaines de milliers de personnes ont été privées d'électricité. Météo France a levé la vigilance orange sur l'ensemble des départements en début de soirée.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 08 juillet 2019

CODE OFFRE : EVASION19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : EVASION19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/06/2019

Dassault Systèmes annonce sa participation, en tant qu’investisseur principal à un financement de Série B de 65 millions d’euros au bénéfice de BioSerenity, une startup spécialisée dans le…

Publié le 18/06/2019

Le secteur des semi-conducteurs est malmené en bourse ce mardi, plombé par le nouvel avertissement sur résultats de Siltronic...

Publié le 18/06/2019

Sortie à venir de SFR ?

Publié le 18/06/2019

Dans l'éolien offshore à Taiwan

Publié le 18/06/2019

L'euphorie domine sur le dossier Mauna Kea ce matin ...