En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 552.34 PTS
-
5 543.00
-0.12 %
SBF 120 PTS
4 380.30
-
DAX PTS
12 260.07
-
Dowjones PTS
27 154.20
-0.25 %
7 834.90
-0.88 %
1.122
-0.02 %

Transfert: "Neymar veut revenir", confirme le vice-président du Barça

| AFP | 176 | Aucun vote sur cette news
L'attaquant du Brésil Neymar avant le coup d'envoi du match amical contre le Qatar, le 6 juin 2019 à Brasilia
L'attaquant du Brésil Neymar avant le coup d'envoi du match amical contre le Qatar, le 6 juin 2019 à Brasilia ( EVARISTO SA / AFP/Archives )

"Neymar veut revenir au Barça", a confirmé jeudi Jordi Cardoner, vice-président du FC Barcelone, tout en assurant que la direction blaugrana n'avait pour le moment pas étudié ce dossier ni pris contact avec l'attaquant brésilien du Paris SG, dont l'avenir suscite toutes les spéculations.

"Ce qui est correct, à l'heure actuelle, ce que j'ai lu, ce que j'ai entendu, ce qui semble exact, c'est que Neymar veut revenir au Barça", a déclaré Jordi Cardoner lors d'une conférence de presse au Camp Nou.

"Mais que le Barça soit en train de s'occuper du recrutement de Neymar, c'est une partie (de la question) sur laquelle je ne peux pas être d'accord. Pour le moment, la seule chose qui est en train de se passer, et pas seulement avec Neymar, c'est qu'il y a de nombreux joueurs qui veulent pouvoir jouer dans une grande équipe comme le FC Barcelone. Nous verrons ce qui arrivera en temps utile", a-t-il ajouté.

Deux ans après son retentissant départ du Barça vers le PSG en échange de 222 M EUR, record mondial, Neymar anime à nouveau le marché estival des transferts: plusieurs médias ont rapporté que le club parisien ne fermerait pas la porte à un départ en cas d'offre XXL pour le Brésilien, actuellement blessé (il a dû renoncer à la Copa America) et visé par des accusations de viol.

Le quotidien catalan Sport a pour sa part écrit mardi que Neymar (27 ans) aurait trouvé un "accord verbal" avec le Barça sur un retour et un contrat de cinq ans.

Jordi Cardoner, premier vice-président du club et fidèle du président Josep Maria Bartomeu, a néanmoins assuré jeudi que le dossier Neymar n'avait pas été évoqué par le comité de direction.

"Pas sur la table"

"Il est probable que Neymar veuille revenir au Barça mais nous, en comité directeur, nous n'avons pas étudié ce sujet, cela n'a pas été mis sur la table", a-t-il dit.

Le dirigeant a assuré que le Barça était avant tout concentré sur l'aspect départs en ce début de mercato, afin d'équilibrer ses comptes et de dégager de la trésorerie.

"Pour le moment, nous sommes dans la phase où nous décidons sur quels joueurs nous ne compterons pas l'an prochain", a souligné Cardoner. "Nous ne recrutons personne en ce moment, encore moins ce joueur (Neymar) avec lequel nous n'avons pas été en contact", a-t-il assuré.

La presse a néanmoins fait état de contacts noués via des intermédiaires entre le PSG et le Barça, qui risque de devoir se séparer de plusieurs grands noms, comme Philippe Coutinho ou Ousmane Dembélé, pour financer un éventuel retour du Brésilien.

Depuis que l'avenir de Neymar à Paris paraît incertain, le Barça a été cité comme un point de chute possible: le Brésilien, qui y a passé quatre saisons (2013-2017) et gagné une Ligue des champions (2015), reste très ami du capitaine Lionel Messi et de l'avant-centre Luis Suarez, avec qui il formait jadis un redoutable trio offensif baptisé "MSN".

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/07/2019

Les titres Foncière Euris inscrits à l'actif du bilan et la créance de dividende n'ont pas fait l'objet de dépréciation dans les comptes semestriels de la société Carpinienne de…

Publié le 19/07/2019

Il vise à réduire les émissions de carbone dans la production d'acier...

Publié le 19/07/2019

Naftis conçoit, réalise et met en oeuvre des solutions destinées aux industries pétrolières et pétrochimiques...

Publié le 19/07/2019

Le chiffre d'affaires de Nanobiotix au titre du second trimestre 2019 est de 31,9 KE...

Publié le 19/07/2019

Derichebourg a signé un contrat de prêt de 130 millions d’euros avec la Banque européenne d’investissement, destiné à contribuer au financement à long terme d’un programme pluriannuel…