En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 494.17 PTS
+0.78 %
5 475.50
+0.65 %
SBF 120 PTS
4 397.14
+0.71 %
DAX PTS
12 430.88
+0.85 %
Dowjones PTS
26 743.50
+0.32 %
7 531.07
-0.50 %
1.175
+0.00 %

Tournoi: les cinq points à retenir de la 3e journée

| AFP | 239 | Aucun vote sur cette news
Les Ecossais vainqueurs de l'Angleterre avec notamment un essai de Huw Jones (N.13), dans le Tournoi des six nations, le 24 février 2018 à Édimbourg
Les Ecossais vainqueurs de l'Angleterre avec notamment un essai de Huw Jones (N.13), dans le Tournoi des six nations, le 24 février 2018 à Édimbourg ( Andy BUCHANAN / AFP )

L'Irlande seule en course pour le Grand Chelem après la défaite surprise de l'Angleterre en Ecosse, le XV de France vainqueur après un an de disette, porté par Mathieu Bastareaud: voici les cinq points à retenir de la 3e journée du Tournoi de six nations, disputée vendredi et samedi.

+ L'Angleterre chute, l'Irlande seule en lice

Il n'en reste qu'une. L'Irlande, qui a poursuivi face au pays de Galles (37-27) son sans-faute grâce notamment à un doublé de son jeune ailier Jacob Stockdale, est désormais seule en lice pour le Grand Chelem après la défaite surprise de l'Angleterre en Ecosse (13-25). Dix ans que le XV du Chardon n'avait pas battu son grand rival, qui vient d'encaisser son deuxième revers, seulement, en 26 rencontres depuis l'arrivée d'Eddie Jones aux commandes début 2016.

Le précédent avait eu lieu, justement, face à l'Irlande à Dublin, en clôture du Tournoi-2017 (9-13). Le XV du Trèfle (14 pts) est même bien placé pour la victoire finale, avec cinq points d'avance sur le XV de la Rose, qui devra cravacher pour décrocher une inédite troisième couronne de rang. L'Ecosse, en embuscade une longueur derrière, peut également toujours croire au titre si elle s'impose en Irlande lors de la prochaine journée.

+ Russell-Jones, duo infernal

L'Ecosse, humiliée l'an passé à Twickenham (21-61), doit cette victoire à sa férocité en défense (20 plaquages pour Jonny Gray) et dans les rucks (neuf perdus par l'Angleterre) mais également à la prestation étincelante de son duo Finn Russell-Huw Jones.

L'ouvreur et le centre ont en effet été impliqués sur les trois essais du XV du Chardon: petit coup de pied rasant de Russell pour Jones (16), puis passe sautée du premier pour le second, une action conclue par Sen Maitland (32). Avant que Jones ne transperce la défense anglaise (38). Pour un total de 133 mètres gagnés sur l'ensemble d'un match.

+ Du rififi dans le tunnel

La bataille entre l'Ecosse et l'Angleterre avait commencé avant le coup d'envoi. Les images de la BBC ont ainsi capté une altercation dans le tunnel d'accès au terrain, qui aurait eu lieu selon elle entre l'Anglais Owen Farrell et l'Ecossais Ryan Wilson.

Interrogé en conférence de presse d'après-match, le sélectionneur anglais Eddie Jones a botté en touche: "Je ne sais pas, je ne pense pas, ce genre de choses arrive."

+ Bastareaud, retour de poids

Le centre du XV de France Mathieu Bastareaud tente d'échapper à un plaquage, lors d'un match des Six nations contre l'Italie, le 23 février 2018
Le centre du XV de France Mathieu Bastareaud tente d'échapper à un plaquage, lors d'un match des Six nations contre l'Italie, le 23 février 2018 ( Anne-Christine POUJOULAT / AFP )

Il avait rongé son frein pendant les deux premières rencontres, suspendu puis non retenu. Mathieu Bastareaud avait donc de l'énergie à revendre contre l'Italie, et cela s'est vu: le puissant centre (29 ans, 43 sél.) a été le meilleur joueur du XV de France, mobilisant plusieurs adversaires sur la plupart de ses prises de balles. Comme sur le deuxième essai, où sa passe après contact après avoir fixé trois Italiens est décisive. Une prestation majuscule (deux ballons arrachés, quatre passes après-contact, six défenseurs battus) ponctuée d'un essai, le dernier.

+ Discipline

L'indiscipline avait été le gros point noir de la défaite du XV de France en Ecosse lors de la 2e journée (26-32): les 13 pénalités concédées avaient précipité la chute des Bleus à Edimbourg. Les Bleus ont rectifié le tir contre l'Italie, sanctionnés seulement à sept reprises.

Soit quasiment deux fois moins que les Anglais en Ecosse: 13 pénalités concédées, une des explications de leur défaite surprise.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

Paris, le 21 septembre 2018                                                                    Communiqué de mise à…

Publié le 21/09/2018

Vicat a annoncé la nomination d'Hugues Chomel comme Directeur financier du groupe, en remplacement de Jean-Pierre Souchet, Directeur général adjoint, qui devient conseiller du Président Directeur…

Publié le 21/09/2018

L'Assemblée Générale de Laurent-Perrier réunie le 21 septembre 2018 a décidé de nommer Philippe-Loïc Jacob en qualité de censeur...

Publié le 21/09/2018

Gascogne a révélé ses résultats au titre de son premier semestre 2018. Ainsi, le spécialiste du papier et de l’emballage a publié un résultat net consolidé de 5 millions d’euros, un…

Publié le 21/09/2018

Amoeba vient de publier des résultats semestriels 2018 impactés par le repositionnement de la société. Ainsi, le groupe a dévoilé une perte nette de 4,497 millions d’euros sur la période,…