En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 085.95 PTS
+0.27 %
6 086.00
+0.28 %
SBF 120 PTS
4 814.18
+0.31 %
DAX PTS
13 783.43
+0.29 %
Dow Jones PTS
29 398.08
-0.09 %
9 623.58
+0. %
1.083
+0.03 %

Tournoi des six nations: Et de deux pour les Bleus, en attendant mieux

| AFP | 152 | Aucun vote sur cette news
L'ailier du XV de France Vincent Rattez à l'attaque contre l'Italie dans le Tournoi des six nations, le 9 février 2020 au Stade de France à Saint-Denis
L'ailier du XV de France Vincent Rattez à l'attaque contre l'Italie dans le Tournoi des six nations, le 9 février 2020 au Stade de France à Saint-Denis ( CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP )

Le XV de France, parti pied au plancher puis laborieux en seconde période, a dominé l'Italie (35-22), dimanche au Stade de France, pour débuter le Tournoi des six nations par deux succès. Une première depuis 2016.

Une semaine après le succès probant devant l'Angleterre (24-17), les Bleus prennent du même coup la première place du classement du Tournoi 2020, doublant l'Irlande, devancée à la différence de points (+20 contre +17). Le XV du Trèfle a dominé l'Ecosse (19-12) puis le pays de Galles (24-14), prochain adversaire des Français dans deux semaines, à Cardiff.

Les Français ont inscrit cinq essais par Teddy Thomas (6e), Charles Ollivon (17e), Grégory Alldritt (38e), Romain Ntamack (58e) et Baptiste Serin (73e), synonymes de bonus offensif.

"En première période, c'était quasiment parfait. On fait deux erreurs de gestion, sur le jeu au pied et sur l'occupation. On le paie", a déploré Galthié.

Le demi de mêlée du XV de France Baptiste Serin court à l'essai contre l'Italie dans le Tournoi des six nations, le 9 février 2020 au Stade de France à Saint-Denis
Le demi de mêlée du XV de France Baptiste Serin court à l'essai contre l'Italie dans le Tournoi des six nations, le 9 février 2020 au Stade de France à Saint-Denis ( CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP )

"En deuxième période, on a manqué de consistance, l'équipe a été bousculée par l'Italie", a-t-il ajouté.

Contrairement à son prédécesseur Jacques Brunel, qui avait débuté par deux défaites (devant l'Irlande 15-13 puis l'Ecosse 32-26 en 2018), Fabien Galthié lance donc son mandat par deux succès. Comme Guy Novès, Philippe Saint-André et Marc Lièvremont avant lui.

Il faut d'ailleurs remonter à l'édition d'il y a quatre ans, et la première de Novès, pour voir les Bleus entamer un Tournoi par deux victoires (Italie 23-21 puis Irlande 10-9).

Tournoi des 6 nations
Tournoi des 6 nations ( Laurence SAUBADU / AFP )

Après le succès défensif contre les Anglais, le sélectionneur des Bleus avait promis "des progrès", notamment dans l'animation offensive. Le vent et la pluie n'ont pas forcément aidé les Français à développer leur jeu, à commencer par Romain Ntamack qui a raté deux transformations et une pénalité en première période.

Mais l'essentiel est ailleurs: le XV de France a enchaîné un deuxième succès, à défaut d'avoir complètement répondu aux exigences de son sélectionneur.

Dupont, Willemse et Alldritt tiennent la maison

Car, si ses hommes arrivent à la trêve internationale avec cinq points de plus dans l'escarcelle, Galthié connaît désormais l'ampleur de la tâche qui l'attend.

Le demi de mêlée du XV de France Antoine Dupont ballon en main contre l'Italie dans le Tournoi des six nations, le 9 février 2020 au Stade de France à Saint-Denis
Le demi de mêlée du XV de France Antoine Dupont ballon en main contre l'Italie dans le Tournoi des six nations, le 9 février 2020 au Stade de France à Saint-Denis ( Philippe LOPEZ / AFP )

La collection de pénalités, ballons perdus en touche ou abandonnés au cours des quarante dernières minutes ont symbolisé la fin de l'état de grâce, né avec le succès face aux Anglais.

"On perd trois touches d'affilée. Malgré notre bon travail dans la semaine, on s'est relâchés par moments. Et on l'a payé sur les touches", a expliqué Ollivon, qui estime toutefois que "c'était mieux en mêlée".

"Mais on va rester unis et on va travailler pour que ça n'arrive pas dans quinze jours", a assuré le capitaine des Bleus.

Comme face aux Anglais, la conquête a en effet été défaillante. Et, comme dimanche dernier, les remplaçants français, à l'exception de Taofifénua, Serin et Jallibert, n'ont pas été capables d'apporter l'étincelle qu'il manquait.

A la 55e minute, les Bleus avaient même déjà raté dix-huit plaquages. Pas de quoi ravir l'exigeant entraîneur de la défense Shaun Edwards.

Le N.8 du XV de France Grégory Alldritt (d) félicité par l'ailier Teddy Thomas (c) lors du Tournoi des six nations contre l'Italie, le 9 février 2020 au Stade de France à Saint-Denis
Le N.8 du XV de France Grégory Alldritt (d) félicité par l'ailier Teddy Thomas (c) lors du Tournoi des six nations contre l'Italie, le 9 février 2020 au Stade de France à Saint-Denis ( Philippe LOPEZ / AFP )

En première période déjà, après une entame convaincante, ils avaient connu un étonnant passage à vide, qui a permis à des Italiens jusque-là bien pâles de revenir dans une rencontre où ils n'ont pourtant jamais vraiment existé (13-0 à la 17e, 13-10 à la 28e).

Heureusement, le XV de France peut s'appuyer sur des individualités, Antoine Dupont en tête. Le Toulousain a encore une fois brillé, avec une nouvelle performance XXL pour le moteur des Bleus, assortie de plus de 70 mètres gagnés et trois défenseurs battus. Le deuxième ligne Paul Willemse aussi a tenu la baraque, avec 14 plaquages en 43 minutes à peine. Sans oublier Grégory Alldritt, encore couronné "Homme du match", et auteur de nombreuses charges dévastatrices.

Mais les Bleus déplorent tout de même trois essais encaissés devant les Azzurri. Ils ont désormais quelques jours de repos, avant de préparer le déplacement à Cardiff le samedi 22 février pour affronter le pays de Galles, tenant du titre. Un bel examen de passage pour le nouveau XV de France.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 29 février 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/02/2020

ALTENLe groupe d'ingénierie et de conseil en technologies publiera ses résultats annuelsNEOENLe producteur d'énergie renouvelable publiera son chiffre d'affaires annuelSIGNAUX GIRODLe spécialiste…

Publié le 17/02/2020

11h00 en AllemagneIndice ZEW du sentiment des investisseurs allemands sur les perspectives économiques en février14h30 aux Etats-UnisIndice manufacturier de la Fed de New York en février16h00 aux…

Publié le 17/02/2020

Société Générale et la Banque Européenne d'Investissement ont conclu un accord combinant participation en risque et trésorerie d'un montant total de...

Publié le 17/02/2020

STMicroelectronics (-2,52% à 28,22 euros) et Soitec (-1,65% à 89,35 euros) débutent la semaine dans les profondeurs du SBF 120 alors que les Etats-Unis envisageraient de nouvelles mesures visant à…

Publié le 17/02/2020

Atos sera également sur le pont mercredi avec la présentation de ses résultats 2019...