En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 084.66 PTS
-
5 084.50
-0.56 %
SBF 120 PTS
4 076.70
-
DAX PTS
11 553.83
-0.31 %
Dowjones PTS
25 444.34
+0.26 %
7 107.23
-0.12 %
1.151
-0.04 %

Tour de France: Geraint Thomas à 116 km de la victoire finale

| AFP | 280 | Aucun vote sur cette news
Le maillot jaune gallois de la Sky Geraint Thomas à l'arrivée du contre-la-montre, le 28 juillet 2018 à Espelette
Le maillot jaune gallois de la Sky Geraint Thomas à l'arrivée du contre-la-montre, le 28 juillet 2018 à Espelette ( Philippe LOPEZ / AFP )

Le Gallois Geraint Thomas n'est plus qu'à 116 kilomètres de gagner le Tour de France après le contre-la-montre remporté samedi à Espelette par le Néerlandais Tom Dumoulin.

Le Britannique Chris Froome, deuxième de cette étape au Pays Basque, a repris pied sur le podium, à la troisième place, derrière Dumoulin.

Froome, quadruple vainqueur du Tour, a été devancé... d'une seconde par Dumoulin à l'arrivée des 31 kilomètres séparant Saint-Pée-sur-Nivelle d'Espelette.

Thomas, en tête aux deux pointages intermédiaires, a baissé de pied dans le dernier tiers. Il s'est classé troisième de l'étape, à 14 secondes du vainqueur.

Le Slovène Primoz Roglic est le principal perdant du jour. Au lendemain de son succès d'étape à Laruns, il a reculé de la troisième à la quatrième place du classement, après avoir lâché 1 min 14 sec à Froome.

Le Néerlandais Tom Dumoulin vainqueur de la 20e étape du Tour de France, un contre-la-montre individuel de 31 km, le 28 juillet 2018 à Espelette
Le Néerlandais Tom Dumoulin vainqueur de la 20e étape du Tour de France, un contre-la-montre individuel de 31 km, le 28 juillet 2018 à Espelette ( Philippe LOPEZ / AFP )

Le "chrono" (individuel), le seul de cette édition, a tourné en faveur de deux coureurs qui ont bataillé en mai sur les routes de Giro qu'ils ont terminé aux deux premières places.

- Dumoulin: "J'espère devenir plus fort" -

Dumoulin, champion du monde du contre-la-montre, a été devancé à chaque fois par un coureur de l'équipe Sky, sous réserve de classement inchangé à Paris.

Le Britannique Chris Froome à l'arrivée du contre-la-montre, le 28 juillet 2018 à Espelette
Le Britannique Chris Froome à l'arrivée du contre-la-montre, le 28 juillet 2018 à Espelette ( Philippe LOPEZ / AFP )

A 27 ans, le Néerlandais de l'équipe Sunweb a enlevé son troisième succès d'étape dans le Tour, deux ans après ses victoires dans une étape de montagne (Arcalis) puis dans le contre-la-montre de Vallon-Pont d'Arc.

Avant le "chrono" d'Espelette, Dumoulin a dû surmonter un incident technique: "C'était vraiment stressant. Je n'arrivais pas à trouver mon maillot de champion du monde, mon sponsor a dû m'en refaire un autre. C'était une matinée de folie. Je ne sais pas où est passée cette combinaison."

"Être deuxième au général et gagner aujourd'hui, c'est merveilleux", a ajouté le vainqueur du jour. "J'ai 27 ans, donc j'espère encore devenir un peu plus fort, surtout en montagne, pour pouvoir gagner un jour le Tour de France".

Au classement général provisoire, Thomas précède désormais Dumoulin de 1 min 51 sec et Froome de 2 min 24 sec avant la dernière étape.

- Froome: "Je suis très content" -

"Arriver sur le podium avec Geraint Thomas, c'est le rêve", a réagi Froome qui n'a cessé de sourire bien qu'il soit passé très près de la victoire d'étape. "C'est incroyable, après une journée très difficile hier (vendredi). Je pensais que ce n'était pas possible. Je suis très content".

Le Français Romain Bardet dans les derniers mètres du contre-la-montre du Tour de France, le 28 juillet 2018 à Espelette
Le Français Romain Bardet dans les derniers mètres du contre-la-montre du Tour de France, le 28 juillet 2018 à Espelette ( Philippe LOPEZ / AFP )

Le Français Romain Bardet, pour sa part, a remonté d'un échelon au classement après ce chrono bouclé à près de deux minutes de Dumoulin. Il a dépassé l'Espagnol Mikel Landa pour accéder au sixième rang, mais à près de 7 minutes de Thomas.

"C'est pas mal", a estimé le meilleur Français au classement général sur son résultat du jour. "Plus les années passent, plus les standards sont élevés, et plus on attend de moi".

La dernière étape, dimanche, longue de 116 kilomètres entre Houilles et Paris, se présente comme un défilé jusqu'au circuit final des Champs-Elysées et un sprint prévisible.

"Ce soir, je ne vais pas trop fêter", a rigolé Thomas. "Je prendrai une bière ou deux, peut-être un burger, mais la vraie célébration, ce sera à Paris".

Dans son bilan, le Gallois, en passe de gagner son premier grand tour à l'âge de 32 ans, a insisté sur les Alpes, ses deux victoires d'étape à La Rosière puis à l'Alpe d'Huez.

"La première victoire d'étape, c'était bien. Mais gagner à l'Alpe d'Huez avec le maillot jaune, ça c'était vraiment génial. Je ne m'y attendais tout simplement pas. Ce jour-là, je voulais juste suivre les autres", a raconté le porteur du maillot jaune, en tête du Tour dpeuis la 11e étape.

Tom Dumoulin (g) et Geraint Thomas à l'arrivée du contre-la-montre, le 28 juillet 2018 à Espelette
Tom Dumoulin (g) et Geraint Thomas à l'arrivée du contre-la-montre, le 28 juillet 2018 à Espelette ( Jeff PACHOUD / AFP )

Mais Thomas a pris soin de préciser qu'il avait longtemps attendu, jsqu'à la dernière étape des Pyrénées, avant de se projeter vers la victoire finale: "Les gens peuvent ne pas me croire, mais la dernière étape de montagne a été une bataille incroyable, je devais rester concentré."

"Quand j'ai franchi la ligne d'arrivée (à Espelette), il y avait beaucoup d'émotions. J'ai une idée de ce qui se passe au pays de Galles, c'est incroyable. C'est fou de voir tout l'intérêt qu'il y a à Cardiff", a déclaré celui qui est en passe d'être le premier Gallois à figurer au palmarès en 105 éditions du Tour.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/10/2018

Trigano communique les caractéristiques des deux Pactes Dutreil...

Publié le 19/10/2018

Cette notation est assortie d'une perspective 'stable'...

Publié le 19/10/2018

Le rapport d'échange proposé pour la fusion s'établit à 0,2745 action ordinaire Safran par action Zodiac Aerospace...

Publié le 19/10/2018

Le titre est sur un dernier cours de 0,412 euro...

Publié le 19/10/2018

SOCIETE DE TAYNINH       Paris, le 19 octobre 2018     COMMUNIQUE DE PRESSE       INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE   3ème TRIMESTRE 2018       Chiffre…