5 317.37 PTS
+0.15 %
5 334.5
+0.52 %
SBF 120 PTS
4 256.95
+0.13 %
DAX PTS
12 483.79
+0.18 %
Dowjones PTS
25 309.99
+1.39 %
6 896.60
+1.99 %
Nikkei PTS
21 892.78
+0.72 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Tour de France: après Pinot, le maillot vert Kittel renonce

| AFP | 225 | Aucun vote sur cette news
Le maillot vert Marcel Kittel avant le départ de la 16e étape du Tour de France au Puy-en-Velay, le 18 juillet 2017
Le maillot vert Marcel Kittel avant le départ de la 16e étape du Tour de France au Puy-en-Velay, le 18 juillet 2017 ( Jeff PACHOUD / AFP )

L'Allemand Marcel Kittel (Quick-Step), porteur du maillot vert du classement par points, a renoncé à poursuivre le Tour de France, mercredi, dans la 17e étape, la première dans les Alpes.

Son renoncement a suivi de peu celui du grimpeur français Thibaut Pinot (FDJ), le récent 4e du Giro qui était fiévreux.

Kittel, vainqueur de cinq étapes depuis le départ, a été pris dans une chute collective, lors de la première partie du parcours entre La Mure et Serre-Chevalier.

L'Allemand, maillot déchiré, a repris la course mais a fini par renoncer dans cette première étape alpestre.

Kittel était en position de ramener pour la première fois le maillot vert à Paris, malgré la menace représentée par l'Australien Michael Matthews, vainqueur mardi à Romans-sur-Isère pour la deuxième fois du Tour. Il pouvait espérer succéder au champion du monde, le Slovaque Peter Sagan, inamovible détenteur du maillot vert depuis 2012 mais exclu cette année après un sprint dangereux à Vittel (4e étape).

L'Allemand Marcel Kittel à l'effort après sa chute sur la 17e étape du Tour de France entre La Mure et Serre-Chevalier dans les Alpes, le 19 juillet 2017
L'Allemand Marcel Kittel à l'effort après sa chute sur la 17e étape du Tour de France entre La Mure et Serre-Chevalier dans les Alpes, le 19 juillet 2017 ( Jeff PACHOUD / AFP )

L'Allemand avait en vue la dernière étape, dimanche, sur les Champs-Elysées où il s'est déjà imposé en 2013 et 2014. Voire l'étape de vendredi menant à Salon-de-Provence, qui pourrait éventuellement se terminer au sprint.

Dans ce Tour, Kittel a dominé l'exercice. A Liège (2e étape), Troyes (6e), Nuits Saint-Georges (7e), Bergerac (10e) et Pau (l1e).

Par la suite, son avance considérable au classement par points a fondu par rapport à Matthews qui s'est engagé à plusieurs reprises dans des échappées sur des parcours accidentés pour marquer des points dans les sprints intermédiaires.

En cinq participations, Kittel a abandonné par deux fois (2012 et 2017). Son bilan s'établit à 14 victoires d'étape.

Pour sa part, Pinot a renoncé avant le sommet de la Croix-de-Fer, le deuxième des quatre cols du jour.

Son abandon a laissé l'équipe FDJ réduite à trois coureurs, à quatre jours de l'arrivée.

La formation de Marc Madiot avait commencé le Tour dans l'euphorie avec notamment le succès dans la 4e étape du champion de France Arnaud Démare, à Vittel.

Mais Démare a souffert dans la première grande étape de montagne qu'il a rallié hors délai (Chambéry, 9e étape), tout comme trois coéquipiers qui l'avaient attendu (Mickaël Delage, Ignatas Konovalovas, Jacopo Guarnieri).

Par la suite, Arthur Vichot, malade, a lui aussi renoncé.

Le Français Thibaut Pinot à l'arrivée de la 5e étape du Tour de France entre Vittel et La Planche des Belles Filles dans les Vosges, le 5 juillet 2017
Le Français Thibaut Pinot à l'arrivée de la 5e étape du Tour de France entre Vittel et La Planche des Belles Filles dans les Vosges, le 5 juillet 2017 ( Jeff PACHOUD / AFP/Archives )

Il ne reste donc plus que trois rescapés, l'Italien Davide Cimolai, les Français Olivier Le Gac et Rudy Molard, pour défendre les couleurs de l'équipe française.

Depuis sa première participation au Tour en 2012, Pinot est passé par des hauts et des bas spectaculaires.

Vainqueur d'étape à Porrentruy (Suisse) pour ses débuts, il a aussi accédé au podium en 2014 (3e du classement général) et aussi gagné une étape de prestige, à l'Alpe d'Huez, en 2015.

En six participations, le Français a abandonné à trois reprises (2013, 2016 et 2017).

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/02/2018

Paris, France, le 23 février 2018 : EURO Ressources S.A. (« EURO » ou la « Société ») (Paris : EUR) a publié aujourd'hui ses résultats financiers audités,…

Publié le 23/02/2018

Cette transaction est soumise à l'approbation des autorités de la concurrence néerlandaises...

Publié le 23/02/2018

543.556 actions nouvelles émises dans le cadre de cette seconde tranche, au prix de 3,83 E par action...

Publié le 23/02/2018

La période de souscription est ouverte du lundi 26 février au vendredi 16 mars 2018 inclus....

Publié le 23/02/2018

Les cédants viennent d'engager des discussions avec FFC sur les conséquences de cette ordonnance...

CONTENUS SPONSORISÉS