5 390.46 PTS
+0.20 %
5 383.50
+0.18 %
SBF 120 PTS
4 288.02
+0.14 %
DAX PTS
13 059.84
+0.39 %
Dowjones PTS
23 557.99
+0.14 %
6 409.29
+0.36 %
Nikkei PTS
22 550.85
+0.12 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Tour d'Espagne: le très bon coup de Lampaert et de Quick-Step

| AFP | 130 | Aucun vote sur cette news
Le Belge Yves Lampaert (Quick Step), victorieux de la 2e étape du Tour d'Espagne, le 20 août 2017 à Gruissan
Le Belge Yves Lampaert (Quick Step), victorieux de la 2e étape du Tour d'Espagne, le 20 août 2017 à Gruissan ( JAIME REINA / AFP )

Le Belge Yves Lampaert a remporté dimanche à Gruissan (Aude) la deuxième étape du Tour d'Espagne et endossé le maillot de leader après un coup magistral dans le final de son équipe Quick-Step.

N'en déplaisent aux sprinteurs, l'une des rares étapes qui leur étaient favorables sur cette Vuelta ne s'est donc pas achevée sur un sprint massif.

Car après plus de 200 kilomètres à rouler groupé dans le vent, où le peloton a craint plus que tout le risque de bordures, il a fini par exploser dans les derniers kilomètres sous le coup de l'accélération de la formation belge.

Et Lampaert a fini le travail en accélérant encore à 900 mètres de l'arrivée pour distancer la dizaine de coureurs avec lui et passer la ligne en solo devant son coéquipier italien Matteo Trentin et le coureur britannique d'Aqua Blue Sport, Adam Blythe.

"Juste avant le rond point, mes coéquipiers m'ont crié +vas-y, vas-y+, j'ai pu faire le dernier kilomètre très vite et je suis content d'être allé au bout. Je ne réalise pas vraiment ce qu'il m'arrive, c'est fou", a-t-il déclaré à l'arrivée.

En plus de sa première victoire dans un Grand Tour, son coup de pédale a permis au Belge de déposséder Rohan Dennis (BMC) du maillot rouge de leader que l'Australien avait endossé samedi après avoir remporté le contre-la-montre par équipes dans les rues de Nîmes.

Au classement général, Lampaert compte une seconde d'avance sur Trentin (2e), trois sur Daniel Oss (BMC, 3e) et dix-sept sur Dennis (6e). Le premier Français est Julian Alaphilippe (7e, +0:18), qui a mené l'attaque des Quick-Step avec le Belge.

Avant ce final, le peloton avait roulé à un train d'enfer, les équipes des principaux prétendants au classement général en tête pour protéger leur leader de tout risque de bordure. Seul un TGV l'aura arrêté à un passage à niveau à 50 km de l'arrivée...

- Froome déjà dans les 10, coup dur pour Nibali -

Grand favori de la course, Chris Froome (Sky), qui a eu un ennui mécanique à 70 kilomètres de Gruissan mais a vite été ramené aux avants-postes par ses coéquipiers, est lui déjà rentré dans le Top 10 du général (9e, +0:21). Et a pris au passage 5 secondes supplémentaires à Alberto Contador et Romain Bardet.

Si Vincenzo Nibali (Bahreïn), autre grand favori, lui a en revanche repris 8 secondes et ne compte plus que 14 secondes de retard sur le Britannique, l'Italien a subi un gros coup dur en perdant dans une chute dès le deuxième jour l'un de ses lieutenants en montagne, l'Espagnol Javier Moreno. Le Marocain Anass Aït El Abdia (UAE Team Emirates) a lui aussi été contraint à l'abandon.

Dès lundi, les choses sérieuses vont commencer avec une première étape de montagne entre Prades (Pyrénées-Orientales) et l'Andorre (158,5 km). Au programme, trois cols dont deux de première catégorie, le Col de la Perche et le col de la Rabassa.

De quoi créer de premiers écarts sérieux au classement général avant que le peloton n'arrive mardi en Espagne à Tarragone, dans une Catalogne endeuillée par les attentats jihadistes de Barcelone et de Cambrils.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/11/2017

      CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 169 825 403,88 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000 SAINT-ETIENNE 554 501 171 R.C.S.…

Publié le 24/11/2017

Le nombre de demandeurs d’emploi en catégories A, B, C a progressé de 100 en octobre par rapport à septembre en France, à 5 616 000 personnes, a annoncé le Ministère du travail. Il a…

Publié le 24/11/2017

  ACANTHE DEVELOPPEMENT Société Européenne au capital de 19 991 141 euros Siège social : 2 rue de Bassano - 75116 PARIS RCS PARIS 735 620 205 - SIRET 735 620 205 00121…

Publié le 24/11/2017

Fouad Chéhady est nommé responsable de la Transformation et de l’Excellence opérationnelle, membre du comité exécutif de Natixis. Il est rattaché à Laurent Mignon, Directeur général de…

Publié le 24/11/2017

Saint-Gobain a acquis 90% des actions d'Isoroc Pologne ainsi que la marque Isoroc en Europe. Saint-Gobain détient déjà la société Isoroc Russie et la marque correspondante depuis 2016. Isoroc…

CONTENUS SPONSORISÉS