En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 494.17 PTS
+0.78 %
5 475.50
+0.65 %
SBF 120 PTS
4 397.14
+0.71 %
DAX PTS
12 430.88
+0.85 %
Dowjones PTS
26 743.50
+0.32 %
7 531.07
-0.50 %
1.175
+0.00 %

Tour d'Espagne: Gallopin en costaud, les Français en verve

| AFP | 118 | 4 par 1 internautes
Le Français Tony Gallopin exulte à l'arrivée de la 7e étape de la Vuelta, à Pozo Alcon, le 31 août 2018
Le Français Tony Gallopin exulte à l'arrivée de la 7e étape de la Vuelta, à Pozo Alcon, le 31 août 2018 ( JORGE GUERRERO / AFP )

Le Français Tony Gallopin (Ag2r-La Mondiale), parti en costaud dans un final débridé, a remporté vendredi la 7e étape du Tour d'Espagne à Pozo Alcon (Andalousie), où son compatriote Rudy Molard a entretenu la belle dynamique tricolore en gardant le maillot rouge de leader.

Dans une fin de course comparable à une classique, Gallopin a contré l'attaque de l'Espagnol Jesus Herrada et résisté au retour de ses poursuivants, réglés au sprint par Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) et Alejandro Valverde (Movistar), troisième.

Le Français a devancé de cinq secondes ce premier groupe où figuraient aussi Molard (Groupama-FDJ) et la plupart des grands leaders, à l'exception notable du Polonais Michal Kwiatkowski (Sky), victime d'une chute et relégué à 30 secondes du vainqueur.

"J'avais un plan: si j'avais une possibilité, je voulais essayer d'attaquer. J'ai trouvé le meilleur moment pour le faire et je suis ravi", a savouré Gallopin au micro de la chaîne publique espagnole Teledeporte.

Ce succès fera beaucoup de bien à "Gallo", qui n'avait plus levé les bras depuis le mois de février et avait été contraint à l'abandon sur le Tour de France en juillet. C'est sa deuxième victoire d'étape sur un Grand Tour après un bouquet conquis sur la Grande Boucle en 2014.

- "Le plan était bon" -

Tony Gallopin, heureux à l'arrivée de la 7e étape de la Vuelta, entre Puerto Lumbreras et Pozo Alcon, le 31 août 2018
Tony Gallopin, heureux à l'arrivée de la 7e étape de la Vuelta, entre Puerto Lumbreras et Pozo Alcon, le 31 août 2018 ( JORGE GUERRERO / AFP )

"C'est un rêve pour tout coureur de gagner sur un Grand Tour. Surtout après une saison comme celle-ci, autant de malchance... Je suis souvent tombé, j'ai été malade. Après mon abandon sur le Tour, le plan était que je vienne à la Vuelta. Et je gagne une étape, donc le plan était bon", a-t-il dit.

D'ores et déjà sélectionné pour les Championnats du monde fin septembre à Innsbruck, en Autriche, Gallopin a confirmé sa bonne forme du moment et grignoté quelques places au classement général: 7e vendredi matin, le voilà remonté au 5e rang à 59 sec de Rudy Molard, juste devant Kwiatkowski, désormais 7e à 1 min 06 sec.

Ce succès tricolore, le deuxième en deux étapes après celui de Nacer Bouhanni jeudi, est en tout cas de bon augure pour le cyclisme français, qui n'avait plus détenu l'un des emblématiques maillots de leader des trois Grands Tours (jaune en France, rouge en Espagne, rose en Italie) depuis 2014... et Tony Gallopin sur le Tour de France.

Samedi, la 8e étape conduira les coureurs de Linares à Almaden sur 195,1 km, avec une seule difficulté répertoriée et une fin d'étape en faux-plat montant susceptible de perturber certains sprinteurs.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

Paris, le 21 septembre 2018                                                                    Communiqué de mise à…

Publié le 21/09/2018

Vicat a annoncé la nomination d'Hugues Chomel comme Directeur financier du groupe, en remplacement de Jean-Pierre Souchet, Directeur général adjoint, qui devient conseiller du Président Directeur…

Publié le 21/09/2018

L'Assemblée Générale de Laurent-Perrier réunie le 21 septembre 2018 a décidé de nommer Philippe-Loïc Jacob en qualité de censeur...

Publié le 21/09/2018

Gascogne a révélé ses résultats au titre de son premier semestre 2018. Ainsi, le spécialiste du papier et de l’emballage a publié un résultat net consolidé de 5 millions d’euros, un…

Publié le 21/09/2018

Amoeba vient de publier des résultats semestriels 2018 impactés par le repositionnement de la société. Ainsi, le groupe a dévoilé une perte nette de 4,497 millions d’euros sur la période,…