En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 084.66 PTS
-0.63 %
5 084.50
-0.56 %
SBF 120 PTS
4 076.70
-0.66 %
DAX PTS
11 553.83
-0.31 %
Dowjones PTS
25 444.34
+0.26 %
7 107.23
-0.12 %
1.151
+0.00 %

Théo Luhaka, symbole des violences policières, mis en examen dans une affaire d'escroquerie

| AFP | 137 | Aucun vote sur cette news
Théo Luhaka a été mis en examen dans une affaire d'escroquerie
Théo Luhaka a été mis en examen dans une affaire d'escroquerie ( Franck Fife / AFP/Archives )

Théo Luhaka, devenu un symbole des violences policières après son interpellation en 2017 à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), a été mis en examen dans une affaire d'escroquerie, a-t-on appris mardi de sources concordantes, confirmant une information du Parisien.

Lors d'un contrôle de police le 2 février 2017 à Aulnay-sous-Bois, Théo avait été grièvement blessé dans la zone anale par une matraque télescopique. Quatre policiers ont été mis en examen, dont l'un pour viol, dans cette affaire au retentissement national.

Le jeune homme âgé d'une vingtaine d'années a été mis en examen le 31 juillet pour "abus de confiance, faux et usage de faux, escroquerie en bande organisée au préjudice d'un organisme chargé d'une mission de service public", a indiqué à l'AFP une source proche de l'enquête.

La justice soupçonne l'existence d'une vaste fraude portant sur des centaines de milliers d'euros d'aides publiques octroyées dans le cadre du dispositif des "emplois d'avenir", mis en place sous le gouvernement Hollande.

Au cœur de cette affaire, une association de médiation, "Aulnay Events", présidée par un frère aîné de Théo, Mickaël Luhaka. Ce dernier a déjà été mis en examen en juin, pour "escroquerie en bande organisée, blanchiment, faux et usage de faux, travail dissimulé".

"Des sommes d'argent ont transité sur le compte" de Théo, a dit à l'AFP une source proche de l'enquête. Selon cette source le jeune homme aurait perçu 50.000 euros environ.

Théo "n'était pas en cause dans la gestion de ces associations. C'est une mise en examen mécanique, par ricochet, du simple fait qu'il a touché des sommes", a dit son avocat Antoine Vey à l'AFP. Ces sommes correspondent à "un travail effectif", a-t-il ajouté.

L'enquête sur les détournements avait été ouverte mi-2016, soit plusieurs mois avant l'interpellation controversée de 2017.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/10/2018

Trigano communique les caractéristiques des deux Pactes Dutreil...

Publié le 19/10/2018

Cette notation est assortie d'une perspective 'stable'...

Publié le 19/10/2018

Le rapport d'échange proposé pour la fusion s'établit à 0,2745 action ordinaire Safran par action Zodiac Aerospace...

Publié le 19/10/2018

Le titre est sur un dernier cours de 0,412 euro...

Publié le 19/10/2018

SOCIETE DE TAYNINH       Paris, le 19 octobre 2018     COMMUNIQUE DE PRESSE       INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE   3ème TRIMESTRE 2018       Chiffre…