En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 363.79 PTS
+0.28 %
5 368.0
+0.37 %
SBF 120 PTS
4 309.93
+0.31 %
DAX PTS
12 157.67
+0.51 %
Dowjones PTS
26 246.96
+0.71 %
7 494.40
+0.80 %
1.167
-0.14 %

Thaïlande: les 13 rescapés de la grotte sauvés, au terme d'une course contre la pluie

| AFP | 613 | 3 par 1 internautes
Des motocyclistes circulent devant une affiche géante rendant hommage aux footballeurs rescapés d'une grotte inondée le 10 juillet à Chiang Rai, Thaïlande
Des motocyclistes circulent devant une affiche géante rendant hommage aux footballeurs rescapés d'une grotte inondée le 10 juillet à Chiang Rai, Thaïlande ( TANG CHHIN Sothy / AFP )

Après deux semaines piégés dans le noir d'une grotte inondée, réfugiés sur un étroit promontoire, les 12 jeunes footballeurs thaïlandais et leur entraîneur sont tous sortis sains et saufs au terme d'une périlleuse opération de secours.

Des plongeurs étrangers et de la marine thaïlandaise ont extrait mardi après-midi les quatre derniers enfants et leur entraîneur de 25 ans en les guidant le long des boyaux inondés à la visibilité nulle et dans les étroits passages dans lesquels il fallait se faufiler.

L'équipe des "12 Sangliers sauvages et leur entraîneur ont été extraits de la grotte", ont annoncé sur leur page Facebook les commandos de marine thaïlandais, au coeur de l'opération de secours, suivie pas à pas dans le monde entier.

Les quatre derniers plongeurs de l'équipe de sauvetage, dont un médecin, sont eux aussi ressortis mardi soir, selon Narongsak Osottanakorn, le chef de la cellule de crise.

Des bénévoles célèbrent le sauvetage de jeunes footballeurs prisonniers d'une grotte inondée le 10 juillet 2018 à Chiang Rai, Thaïlande
Des bénévoles célèbrent le sauvetage de jeunes footballeurs prisonniers d'une grotte inondée le 10 juillet 2018 à Chiang Rai, Thaïlande ( YE AUNG THU / AFP )

L'opération aura duré trois jours, les enfants étant évacués chacun par deux plongeurs professionnels, sur un parcours très difficile, supposant de longs passages de plongée. Le parcours semé d'embûches prenait cinq heures à un plongeur aguerri.

Pendant plusieurs jours, les secouristes avaient repoussé la date du lancement de l'opération, préférant envoyer des plongeurs prendre soin des enfants sur leur bout de rocher, le temps d'essayer de faire baisser le niveau de l'eau.

Après neuf jours sans contact avec l'extérieur, à ne pas savoir s'ils seraient jamais retrouvés, les enfants, bloqués depuis le 23 juin, ont enfin pu manger et se calfeutrer sous des couvertures de survie ces derniers jours.

Les huit premiers sortis dimanche et lundi, hospitalisés, sont "en bonne santé", selon un responsable du ministère de la Santé publique. "Tout le monde est en bonne santé mentale".

"Merci à tous ceux qui ont aidé mes amis à sortir de la grotte!", s'est exclamé Settawat Boonsri, un coéquipier des "Sangliers sauvages", interrogé par l'AFP.

( Lillian SUWANRUMPHA / AFP )

Les enfants ont subi des examens radiologiques et des tests sanguins. Deux garçons qui présentaient des signes de pneumonie ont reçu des antibiotiques et sont dans un "état normal", selon le responsable de la santé publique, précisant qu'ils resteraient tous en observation à l'hôpital pendant une semaine, dans un premier temps en quarantaine.

- L'hôpital plutôt que la finale -

La Thaïlande a vécu au rythme de la saga des "13", comme les identifiaient les éditions spéciales des télévisions.

Un groupe de plongeurs de la marine thaïlandaise progresse dans la grotte où étaient prisonniers les 12 enfants et leur entraîneur, le 7 juillet 2018. AFP PHOTO / ROYAL THAI NAVY
Un groupe de plongeurs de la marine thaïlandaise progresse dans la grotte où étaient prisonniers les 12 enfants et leur entraîneur, le 7 juillet 2018. AFP PHOTO / ROYAL THAI NAVY ( Handout / ROYAL THAI NAVY/AFP/Archives )

Les enfants ont reçu de l'étranger des messages de soutien de célébrités aussi diverses que le président américain Donald Trump, la star du football Lionel Messi et le gourou américain de la technologie Elon Musk.

Mardi soir, la Première ministre britannique Theresa May a été une des premières à saluer, sur Twitter, le "courage de tous ceux qui ont été impliqués" dans l'opération, alors que ce sont des plongeurs anglais qui ont découvert les enfants.

"Tous libérés, du bon boulot!", a commenté Donald Trump. Des Américains se sont également joints à cette opération internationale, ayant mobilisé plusieurs pays.

Thaïlande : opération de sauvetage
Thaïlande : opération de sauvetage ( Gal ROMA / AFP )

Saluant l'effort international, "la Thaïlande sera reconnaissante à jamais pour ce sauvetage historique", a réagi sur Twitter Yingluck Shinawatra, ex-Première ministre thaïlandaise en exil, dont le gouvernement a été renversé par un coup d'Etat en 2014.

Le président de la Fifa, Gianni Infantino, avait même invité les enfants à assister à la finale du Mondial-2018 le 15 juillet à Moscou. Mais "ils ne peuvent pas y aller, ils doivent rester à l'hôpital pendant un moment", a répondu Thongchai Lertwilairatanapong, haut responsable du ministère de la Santé.

Le club anglais Manchester United a de son côté dit qu'il serait "honoré d'accueillir l'équipe des Sangliers sauvages et leurs sauveteurs lors de la prochaine saison".

- Emaciés mais en vie -

Les secouristes ont critiqué l'usage de drones par certains médias lors de l'opération d'évacuation lundi, qui ont pour certains gêné les hélicoptères évacuant les enfants. La police a annoncé mardi mener une enquête sur l'utilisation de deux drones envoyés pour tenter d'avoir des images des enfants.

Les footballeurs avaient passé neuf jours dans les tréfonds de la grotte avant que deux plongeurs britanniques ne réussissent à les rejoindre en début de semaine dernière.

Emaciés mais en vie, ils étaient perchés sur un promontoire, à plus de quatre kilomètres de l'entrée du vaste réseau souterrain.

Après cette découverte, les sauveteurs ont désespérément passé en revue toutes les solutions possibles, percer des tunnels dans la montagne ou attendre sous terre pendant des semaines la fin de la mousson.

Mais face à la menace de nouvelles pluies et à la baisse des niveaux d’oxygène dans la chambre où le groupe avait trouvé refuge, les autorités ont décidé dimanche de tenter le tout pour le tout.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/09/2018

Selon le 'Financial Times', l'investisseur activiste CIAM a écrit à la direction de Scor pour lui reprocher son rejet de l'offre de rachat soumise en août par l'assureur Covéa.

Publié le 18/09/2018

DÉCLARATION DE TRANSACTIONS SUR ACTIONS PROPRES RÉALISÉES DU 10 AU 14 SEPTEMBRE 2018   Présentation agrégée par jour et par…

Publié le 18/09/2018

Le projet de retrait de la cote de Tesla, finalement avorté fin août, a déclenché une enquête judiciaire aux Etats-Unis, selon l'agence 'Bloomberg'. En cause, la communication erratique d'Elon…

Publié le 18/09/2018

Vinci a annoncé le succès d’une émission obligataire de 1,750 milliard d’euros, répartis entre une souche de 0,75 milliard d’euros à échéance septembre 2025, assortie d’un coupon de…

Publié le 18/09/2018

PARIS-LA DEFENSE (FRANCE), 18 septembre 2018 - Le Conseil de surveillance de Tarkett a décidé de nommer Fabrice Barthélemy en qualité de Président du Directoire de Tarkett par…