En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 969.52 PTS
+0.91 %
4 947.5
+0.77 %
SBF 120 PTS
3 955.42
+0.80 %
DAX PTS
11 215.40
+1.35 %
Dowjones PTS
24 615.26
+0.61 %
6 616.45
+1.37 %
1.140
+0.35 %

Tennis: Nadal renonce au Masters, Djokovic couronné

| AFP | 133 | Aucun vote sur cette news
L'Espagnol Rafael Nadal en conférence de presse lors du Masters 1000 de Paris, le 31 octobre 2018
L'Espagnol Rafael Nadal en conférence de presse lors du Masters 1000 de Paris, le 31 octobre 2018 ( Anne-Christine POUJOULAT / AFP )

Le scénario était pressenti. Le forfait de Rafael Nadal au Masters 1000 de Paris jeudi laissait craindre la suite: toujours blessé aux abdominaux, l'Espagnol n'ira pas à Londres pour le Masters, assurant du coup Djokovic, auteur d'une remontada hors-norme depuis cet été, de finir la saison N.1 mondial.

Il y a des couronnements plus nobles. Celui de Novak Djokovic méritait peut-être mieux qu'un tweet de son principal concurrent, encore mathématiquement en course pour le déloger lors du tout dernier tournoi de l'année.

Mais cette saison les blessures ont joué un rôle crucial dans cette bagarre entre le Serbe et l'Espagnol. Il était presqu'écrit qu'elles arbitreraient la fin de saison. Ce sont donc les abdominaux de Nadal qui ont définitivement clôturé leur duel.

L'Espagnol, bien décidé à effectuer son retour à Paris après près de deux mois d'absence suite à son abandon en demi-finale de l'US Open début septembre, a sans doute forcé un peu trop. Une petite lésion détectée lors d'une IRM après plusieurs jours d'entraînement l'avait contrait à renoncer mercredi. Un coup dur pour l'Espagnol.

- Djokovic irrésistible depuis l'été -

Ce forfait avait du coup permis à Djokovic, éjecté du top 20 en juin mais irrésistible depuis cet été avec deux Grand Chelem (Wimbledon, US Open) et deux Masters 1000 (Cincinnati, Shanghaï), glanés à la suite, de s'assurer de récupérer la place de N.1 mondial lundi.

Le Serbe, auteur d'une incroyable série et qui n'avait plus perdu un match depuis le début du mois d'août (face au Grec Tsitsipas à Toronto), avec 22 victoires d'affilée et une demi-finale dantesque face à Federer samedi à Paris, a craqué dimanche en finale face à la révélation russe Karen Khachanov.

Cette défaite avait entrebaillé la porte du suspense pour Londres. L'espoir de voir Djokovic et Nadal s'expliquer lors du Masters était du coup attendu avec gourmandise.

Le Serbe Novak Djokovic en finale du Masters 1000 de Paris contre le Russe Karen Khachanov, le 4 novembre 2018
Le Serbe Novak Djokovic en finale du Masters 1000 de Paris contre le Russe Karen Khachanov, le 4 novembre 2018 ( CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP )

Mais le couperet est tombé sur Twitter: "Ces mots marquent ma fin de saison. Ca a été une saison compliquée, très bonne au niveau tennistique quand j'ai été en mesure de jouer, et à la fois très mauvaise en terme de blessures", a posté l'Espagnol.

Le Majorquin a effectivement connu une saison gâchée par les blessures: il avait dû abandonner en quarts de finale de l'Open d'Australie (jambe) et, après n'avoir repris qu'en avril, il avait de nouveau abandonné en demi-finales de l'US Open début septembre (genou droit). Finalement, il n'aura joué que près de 6 mois cette saison.

Son problème aux abdominaux n'a pas été réglé à temps. Nadal en a alors profité pour subir une arthroscopie à la cheville droite, de temps en temps douloureuse.

Une sage décision mais qui donne un goût amer à cette fin de saison et laisse un peu sur leur faim les amateurs de tennis.

- Revanche à Wimbledon -

Les deux monstres ne se sont affrontés que deux fois cette saison. A Rome en mai, Nadal avait battu en deux sets (7-6, 6-3) un Djokovic encore convalescent après s'être fait opéré du coude droit en février, et en quête de son meilleur niveau. Ce match avait toutefois laissé poindre les signes de la renaissance du Serbe qui avait tenu le rythme lors du premier set.

Mais leur revanche à Wimbledon quelques semaines plus tard avait elle atteint des sommets. Djokovic, vainqueur en cinq sets 10-8 lors de la dernière manche après 5h de jeu, y a sans doute puisé la confiance qui n'allait plus le quitter par la suite.

Le Serbe devient du coup le seul joueur de l'histoire à finir N.1 mondial en partant au-delà de la 20e place dans la saison. Un exploit que même la blessure de Nadal ne pourra pas lui enlever.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/11/2018

Le monde de l'aéronautique est en perpétuelle évolution...

Publié le 21/11/2018

Bernin, le 21 novembre 2018       INFORMATION RELATIVE AU NOMBRE TOTAL DE DROITS DE VOTE ET D'ACTIONS COMPOSANT LE CAPITAL SOCIAL       (Article L. 233-8 II du Code…

Publié le 21/11/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 21/11/2018

Par courrier reçu le 21 novembre 2018 par l'AMF, la société de droit canadien Canada Pension Plan Investment Board (CPPIB) a déclaré à l'Autorité...

Publié le 21/11/2018

A moins de 24 heures d'une réunion extraordinaire du conseil d'administration du constructeur japonais, certains membres refuseraient de se prononcer sur l'éviction de son Président...