En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 351.49 PTS
-4.23 %
4 311.50
-4.97 %
SBF 120 PTS
3 414.93
-4.22 %
DAX PTS
9 632.52
-3.68 %
Dow Jones PTS
21 636.78
-4.06 %
7 588.37
-3.91 %

Tennis: Indian Wells premier tournoi victime du coronavirus

| AFP | 202 | Aucun vote sur cette news
Le court central du tournoi d'Indian Wells lors de la finale dames entre Angelique Kerber et Bianca Andreescu le 16 mars 2019
Le court central du tournoi d'Indian Wells lors de la finale dames entre Angelique Kerber et Bianca Andreescu le 16 mars 2019 ( MATTHEW STOCKMAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives )

Gants et mesures de préventions n'y ont rien fait: l'épidémie de nouveau coronavirus se propage en Californie, obligeant ses organisateurs à annuler le tournoi de tennis d'Indian Wells, un des plus importants des circuits ATP et WTA après ceux du Grand Chelem.

L'annonce, redoutée par les fans de la balle jaune, a été faite dimanche en fin de journée à la veille des premiers matches de qualification pour les tableaux principaux.

Les stars, du numéro 1 mondial serbe Novak Djokovic à l'Américaine Serena Williams en passant par l'Espagnol Rafael Nadal et la N.1 mondiale australienne Ashleigh Barty, étaient pour certaines déjà arrivées en Californie, afin d'y préparer ce rendez-vous très attendu chaque année.

"Nous sommes ici en train de décider ce que nous allons faire. Trop triste de voir ce qui se passe à travers le monde à cause de cette situation. J'espère que des solutions seront apportées bientôt. Restez tous en bonne santé et en sécurité", a tweeté Nadal.

"Je suis sous le choc", a écrit le Canadien Denis Shapovalov sur le même réseau social.

Pour eux désormais, le regard se tourne vers la Floride et le tournoi de Miami (qui appartient aussi aux catégories "Masters 1000" et "Premier Mandatory", les mieux dotées après les tournois du Grand Chelem), programmé dans deux semaines, mais plus que jamais menacé par l'épidémie de "Covid-19" qui sévit aux Etats-Unis comme dans une centaine d'autres pays et territoires.

Dans le monde, 109.032 cas d'infection sont recensés, causant la mort de 3.792 personnes, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles dimanche à 17H00 GMT.

Un trop grand risque

L'Autrichien Dominic Thiem lors de l'édition 2019 du Masters 1000 d'Indian Wells le 16 mars 2019.
L'Autrichien Dominic Thiem lors de l'édition 2019 du Masters 1000 d'Indian Wells le 16 mars 2019. ( Sean M. Haffey / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives )

Alors que l'état d'urgence a été déclaré vendredi en Californie, la direction du tournoi a pris sa décision après que "le département de santé publique du comté de Riverside eut déclaré une urgence de santé publique pour la vallée de Coachella, suite à un cas confirmé de coronavirus au niveau local".

"Il y a un trop grand risque, en ce moment, pour la santé publique, dans la région du comté de Riverside pour y organiser un rassemblement de cette taille", a expliqué le Dr David Agus, professeur de médecine et de génie biomédical, à l'Université de Californie du Sud, cité dans le communiqué.

Samedi, la direction du tournoi avait annoncé la mise en place de mesures de précautions, telles que le port de gants obligatoire pour les ramasseurs de balle, les bénévoles chargés de prendre les billets et les employés des restaurants et points de vente de nourriture. Plus de 250 postes de désinfection pour les mains avaient été installés sur le site.

Dimanche, l'ATP et la WTA ont ajouté d'autres préconisations, non seulement pour ce tournoi mais ceux de Miami et de Charleston (WTA) à venir.

Les ramasseurs de balle ne manipuleront ni les serviettes ni les boissons des joueurs. Lesquels ont été invités à ne pas faire cadeau de leurs effets personnels comme ils ont parfois l'habitude de le faire en les jetant dans le public.

"Nous sommes très déçus que le tournoi n'ait pas lieu, mais la santé et la sécurité de la communauté locale, des fans, des joueurs, des bénévoles, des sponsors, des employés, des vendeurs et de toutes les personnes impliquées dans cet événement sont d'une importance capitale", a résumé le directeur du tournoi, Tommy Haas, ancien joueur professionnel.

Festival de Coachella menacé

Le court central du tournoi d'Indian Wells le 16 mars 2019.
Le court central du tournoi d'Indian Wells le 16 mars 2019. ( CLIVE BRUNSKILL / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives )

Ce dernier, qui a invité les possesseurs de billets à se faire rembourser ou à faire la demande d'avoirs pour l'édition 2021, s'est dit "prêt à organiser le tournoi à une autre date", sans plus de précision.

Et pour cause: le calendrier de la saison est si dense que les créneaux sont rares, a fortiori pour un tournoi durant une dizaine de jours comme celui-ci. D'autant qu'après Miami, est censé débuter la saison sur terre battue en Europe, avec Roland Garros en ligne de mire.

"Il est trop tôt pour spéculer à propos des tournois qui doivent suivre", a déclaré à ce propos le président de la WTA, Steve Simon dans un communiqué. "La santé et la sécurité passeront toujours en premier."

Survenant après les finales de Coupe du monde de ski alpin à Cortina d'Ampezzo en Italie et le Grand Prix moto du Qatar ce week-end, cette annulation due à l'épidémie est une des plus importantes pour une compétition sportive à ce jour.

A l'échelle des Etats-Unis, des évènements culturels de masse ont eux aussi été annulés, comme le grand festival South by Southwest, qui devait se tenir mi-mars à Austin au Texas.

Tout près d'Indian Wells se trouve Coachella et son célèbre festival de musique. Sa tenue à partir du 10 avril paraît très menacée.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 27/03/2020

Xilam Animation présente les mesures prises par la société dans le cadre de la crise sanitaire Covid-19...

Publié le 27/03/2020

Le groupe Vicat a annoncé que les perspectives 2020, présentées le 14 février 2020 dans le cadre des résultats 2019, devront désormais être revues en fonction du potentiel impact du Covid-19…

Publié le 27/03/2020

Delfingen a publié un résultat net part du groupe en hausse de 48% à 8,5 millions d'euros pour l'exercice 2019. L'EBITDA ressort à 28,4 millions d'euros (+58%) dont +5,2 millions d'impact des…

Publié le 27/03/2020

Le résultat net, intégrant 3,8 ME de charges exceptionnelles additionnelles, s'élève à -24,4 ME

Publié le 27/03/2020

EssilorLuxottica a annoncé qu'au vu de l'évolution de l'épidémie de Covid-19 et de la probable incertitude prolongée qu'elle engendre, la société a décidé d'arrêter l'exécution de son…