En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 482.75 PTS
-0.21 %
5 472.00
-0.19 %
SBF 120 PTS
4 397.14
+0.00 %
DAX PTS
12 430.88
-
Dowjones PTS
26 743.50
+0.32 %
7 531.07
+0.00 %
1.174
-0.10 %

Tennis: Federer en exhibition sur les terres de Murray

| AFP | 187 | Aucun vote sur cette news
Le Suisse Roger Federer au tournoi de Bâle, le 29 octobre 2017
Le Suisse Roger Federer au tournoi de Bâle, le 29 octobre 2017 ( Fabrice COFFRINI / AFP )

Forfait à Paris-Bercy, Roger Federer effectue son retour non pas sur le circuit ATP mais lors d'une exhibition caritative mardi à Glasgow sur les terres d'Andy Murray, plus aperçu sur un court depuis juillet.

"C'est la première fois que je viens en Écosse et j'adore découvrir de nouveaux lieux", a déclaré Federer au journal britannique Daily Express, avant les retrouvailles avec l'Écossais qui avait mis un terme précoce à sa saison pour soigner une hanche récalcitrante. "On va passer du bon temps. Les actions philanthropiques (d'Andy Murray) sont formidables", a ajouté le maestro suisse qui réalise à 36 ans l'une des ses plus belles années.

Il a remporté sept titres, dont deux majeurs (Australie, Wimbledon), le dernier le 29 octobre à Bâle. S'imposer pour la 8e fois à domicile était l'un de ses deux derniers grands objectifs en 2017 avec la reconquête du Masters (12-19 novembre à Londres).

C'est pour mieux recharger les batteries et ménager son dos avant le "tournoi des maîtres" qu'il avait décidé de renoncer au dernier Masters 1000 de l'année à Paris.

Tant pis pour la place de N.1 mondial et dommage pour le suspense! Car un titre de Federer dans le tournoi parisien, décapité de la majeure partie de ses têtes d'affiche, aurait réduit son retard sur Nadal à 640 points avant le Masters qui en offre 1.500 au maximum à son lauréat. D'autant que l'Espagnol n'est pas certain d'y évoluer à son meilleur niveau.

- Renvoi d'ascenseur -

Sa blessure au genou droit s'est réveillée avant les quarts de finale à Paris, où l'Américain Jack Sock a triomphé dimanche en finale contre le qualifié serbe Filip Krajinovic. Mais Nadal a eu le temps, avant son forfait, de verrouiller le trône.

Pour Federer, le plus important n'est pas retrouver le sommet de l'ATP, qu'il a quitté en 2012, mais plutôt de durer pour gagner d'autres tournois majeurs. Détenteur du record avec 19 titres, le Suisse en compte trois de plus que Nadal, de cinq ans son cadet.

C'est un paramètre à prendre en compte alors que les ex-N.1 mondiaux, Novak Djokovic et Murray, qui ont tout deux mis un terme à leur saison après Wimbledon, espèrent revenir en grande forme en 2018.

Les soucis à la hanche de Murray sont de l'histoire ancienne à en croire une vidéo d'un entraînement que le Britannique a diffusée sur Instagram le 22 octobre.

Selon le journal Mail on Sunday, le double champion de Wimbledon (2013, 2016) a même failli avancer son retour à Paris-Bercy. Il ne rejouera finalement pas en compétition avant le tournoi de Brisbane en janvier mais n'envisageait pas pour autant de manquer l'exhibition de mardi.

La venue de Federer est un renvoi d'ascenseur. L'Écossais avait participé en avril à Zurich à une exhibition caritative initiée par le Suisse, le "Match for Africa". Federer s'était imposé 6-3, 7-6 (8/6)

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/09/2018

Le chiffre d'affaires semestriel de Videlio ressort en augmentation de 1,3% entre le 30 juin 2017 et le 30 juin 2018...

Publié le 24/09/2018

Reuters révèle que Judith Hartmann, directrice des finances d'Engie, a déclaré lundi lors d'une conférence téléphonique avec des analystes que son groupe prévoit d'enregistrer en 2018 un…

Publié le 24/09/2018

Grosse opération dans le secteur aurifère...

Publié le 24/09/2018

Intrasense DMS Group ont mis fin aux discussions portant sur le projet d'apport des activités d'imagerie médicale de DMS Group à la société Intrasense, engagées depuis l'annonce du projet…

Publié le 24/09/2018

Eiffage a signé le protocole d'achat sous conditions du groupe Meccoli, spécialisé dans la pose, la maintenance et le renouvellement de voies ferrées et de caténaires en France. Meccoli compte…