En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 422.54 PTS
+0.24 %
5 442.00
+0.61 %
SBF 120 PTS
4 340.58
+0.16 %
DAX PTS
12 661.54
+0.80 %
Dowjones PTS
25 139.07
+0.30 %
7 409.90
+0.71 %
Nikkei PTS
22 697.36
-

Tennis: de Pouille à Gasquet, la Coupe Davis sur toutes les lèvres à Paris-Bercy

| AFP | 263 | Aucun vote sur cette news
Richard Gasquet face à Benoît Paire, le 30 octobre 2017 à Paris-Bercy
Richard Gasquet face à Benoît Paire, le 30 octobre 2017 à Paris-Bercy ( CHRISTOPHE SIMON / AFP )

Déjà entrés en lice ou non, vainqueurs comme perdants: la finale de la Coupe Davis contre la Belgique, dans trois semaines à Lille (24-26 novembre), était sur toutes les lèvres lundi au Masters 1000 de Paris-Bercy.

Une fois sa frayeur du premier tour contre Benoît Paire maîtrisée (6-3, 4-6, 6-4 après avoir mené 6-3, 4-2), c'est Richard Gasquet qui s'est montré le plus direct.

"La Coupe Davis, c'est l'objectif depuis 2005, 2006, on a à coeur de la gagner cette fois-ci", n'a pas caché le Biterrois, également engagé en double avec Lucas Pouille cette semaine.

"Je peux jouer en simple, je peux jouer le double le cas échéant, je peux porter les serviettes, je peux tout faire !", a-t-il lancé.

"Je sais que je suis compétitif. Je suis plus en forme qu'en 2014 (année de la finale perdue contre la Suisse de Federer et Wawrinka, ndlr), mais les autres aussi, tant mieux pour tout le monde", a poursuivi Gasquet.

C'est davantage du bout des lèvres que les N.1 et N.2 français, Jo-Wilfried Tsonga (15e) et Lucas Pouille (18e), fraîchement débarqués de Vienne où ils se sont affrontés en finale dimanche (victoire de Pouille), ont reconnu que la Coupe Davis occupait une partie de leur esprit.

"Forcément. Si je vous dis non, je vais vous mentir. C'est dans un coin de ma tête depuis qu'on a gagné la demi-finale", a admis Pouille.

- Tsonga-Goffin en avant-goût ? -

"Dans un petit coin", a seulement concédé Tsonga, qui s'apprête à entamer son troisième tournoi en l'espace de trois semaines.

Les deux Bleus les plus en forme du moment, que Bercy ne verra pas en simple avant mercredi, s'accordent sur un point: ils auront tout le temps d'y penser une fois le semaine parisienne refermée.

Même ceux qui semblent nettement à distance des petits papiers du capitaine Yannick Noah ont fait part de leur enthousiasme à l'évocation de cette finale.

A l'image de Gilles Simon, pourtant balayé 6-3, 6-0 en à peine plus d'une heure par Jérémy Chardy lundi, épilogue d'une saison pénible qui l'a vu plonger d'une cinquantaine de places. "Je ne suis pas en position d'espérer quoi que ce soit" mais "je serai à Lille, bien évidemment", a-t-il affirmé.

Comme son vainqueur du jour. "J'irai quoi qu'il arrive. C'est un moment important pour le tennis français. Ca fait longtemps que tout le monde attend que l'équipe gagne, a souligné Chardy. Là, on a une belle opportunité, j'espère qu'on va gagner à la maison et que ce sera une belle fête."

"Il y en a qui sont plus en forme maintenant, ce sera à eux de finir le travail", a ajouté Simon.

Bercy pourrait en avoir un avant-goût: en huitièmes de finale se profile un duel entre Tsonga et le Belge David Goffin. Reste aux deux joueurs à franchir l'obstacle respectif qui les sépare encore de ces retrouvailles.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 17/07/2018

Poignée de main entre Donald Trump et Vladimir Poutine le 16 juillet 2018 à Helsinki ( Aleksey Nikolskyi / SPUTNIK/AFP )Le président américain Donald Trump se retrouvait mardi isolé jusque…

Publié le 17/07/2018

Le président du Sénat Gérard Larcher lors du défilé du 14-Juillet 2018 à Paris ( Ludovic MARIN / AFP/Archives )Les divergences latentes entre députés et sénateurs LR sur la réforme…

Publié le 17/07/2018

Le député LREM des Hauts-de-Seine Thierry Solère, lors d'une séance à l'Assemblée nationale, le 4 juillet 2017 à Paris ( Martin BUREAU / AFP/Archives )Quelques jours après la levée de son…

Publié le 17/07/2018

Les partenaires créent 100 emplois...

Publié le 17/07/2018

Le président du Sénat Gérard Larcher au Palais du Luxembourg, le 06 juin 2018 ( JOEL SAGET / AFP/Archives )Le président LR du Sénat, Gérard Larcher, a défendu mardi devant les députés LR…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/07/2018

Le plan national égyptien vise à développer plus de 13 GW de capacité renouvelable...

Publié le 17/07/2018

Les OCA ne portent pas de bons de souscription d'actions (BSA), et portent sur 8 ME maximum de nominal...

Publié le 17/07/2018

Le Président du Conseil d'Administration, Pierre de Muelenaere (représentant Pygargue sprl), a été chargé de lui succéder temporairement...

Publié le 17/07/2018

Les ampoules seront commercialisées sous la marque AwoX avec le co-branding Deutsche Telekom Magenta SmartHome...

Publié le 17/07/2018

Pierre Barrard assure le leadership en marketing pour l'ensemble du Groupe afin d'anticiper davantage les besoins émergents des clients et marchés...