5 509.69 PTS
+0.00 %
5 520.0
+0.21 %
SBF 120 PTS
4 398.92
+0.00 %
DAX PTS
13 200.51
-
Dowjones PTS
25 803.19
+0.89 %
6 758.54
+0.00 %
Nikkei PTS
23 951.81
+1.00 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Tennis: Caroline Garcia au Masters, 11 ans après Mauresmo

| AFP | 180 | Aucun vote sur cette news
Caroline Garcia lauréate du tournoi de Pékin après sa victoire sur Simona Halep en finale, le 8 octobre 2017
Caroline Garcia lauréate du tournoi de Pékin après sa victoire sur Simona Halep en finale, le 8 octobre 2017 ( NICOLAS ASFOURI / AFP/Archives )

Caroline Garcia est devenue la première Française depuis 2006 et Amélie Mauresmo à se qualifier directement pour le Masters (22-29 octobre à Singapour), après le forfait jeudi à Moscou de la Britannique Johanna Konta, la seule qui pouvait encore lui ravir le dernier billet.

Blessée à un pied, Konta a renoncé à participer à la "Coupe du Kremlin", le dernier rendez-vous décisif pour le grand événement en Asie, a-t-on appris auprès de la WTA.

A bientôt 24 ans - elle les fêtera lundi - Garcia s'invite donc dans le top 8 des meilleures joueuses de l'année. Cette qualification récompense sa belle fin de saison en Asie. Elle y a remporté deux titres consécutifs, à Wuhan puis lors du tournoi de Pékin, l'équivalent d'un Masters 1000 chez les messieurs.

Les 1900 points collectés lui avaient permis de faire un bon à la "Race" et de subtiliser la huitième place à Konta. Mais l'écart entre les deux concurrentes étant relativement réduit - 185 unités - la qualification pour le Masters aurait pu se jouer la semaine prochaine.

Marion Bartoli est la dernière Française à avoir goûté à ce prestigieux tournoi, en 2011 et 2007, mais c'était en qualité de remplaçante.

"Cette qualification pour le Masters représente beaucoup pour moi", a réagi Garcia sur le site de la WTA. "Devenir la première Française qualifiée (directement) depuis Mauresmo en 2006 la rend encore plus spéciale", a-t-elle ajouté en référence à son ex-capitaine de Fed Cup, finaliste cette année-là et lauréate un an plus tôt.

Parmi ses rivales, la Lettone Jelena Ostapenko, championne de Roland-Garros, et l'Ukrainienne Elina Svitolina doivent elles aussi y effectuer leurs premiers pas. Les cinq autres concurrentes y ont déjà participé.

Il s'agit de la Roumaine Simona Halep, nouvelle N.1 mondiale, de l'Espagnole Garbiñe Muguruza, de la Tchèque Karolina Pliskova, de la Danoise Caroline Wozniacki et de l'Américaine Venus Williams, la seule à l'avoir remporté (2008).

- Révélation en 2011 à Roland-Garros -

Mais avec le congé maternité de Serena Williams, l'absence de l'Allemande Angelique Kerber, qui n'a pas réussi à se qualifier, le tournoi semble plus ouvert.

Garcia a des chances d'y briller si elle conserve le niveau de ses deux belles semaines en Chine, terminées sur une victoire en finale à Pékin devant la N.1 Halep, lors du plus dimanche de sa carrière.

Entre 2011, lorsqu'elle s'était révélée à Roland-Garros en faisant vaciller Sharapova, avant de perdre, et 2017, Garcia a mis du temps à confirmer.

C'est justement pour franchir un cap sur le circuit WTA qu'elle avait décidé de ne pas participer à la campagne de Fed Cup cette année, en dépit d'un superbe weekend lors de la défaite en finale contre les Tchèques fin 2016 à Strasbourg.

- L'impasse en Fed Cup -

Son choix, conjugué à des résultats décevants lors des quatre premiers mois de la saison, avait suscité de nombreuses critiques de ses compatriotes, Kristina Mladenovic en tête. Ses pépins physiques au dos juste avant un match contre l'Espagne, décisif pour le maintien dans l'élite en avril, n'avaient rien arrangé.

"LOL" avaient tweeté Mladenovic et deux autres joueuses de l'équipe de France, Alizé Cornet et Pauline Parmentier lors de l'officialisation de sa blessure. Eloignée des courts pendant un mois, Garcia avait souffert moralement de cette épisode mais avait tenu le cap avec son père et entraîneur Louis-Paul Garcia dont l'influence avait nourri des réserves dans le milieu.

L'éclaircie est arrivée en juin à Roland-Garros, où elle atteignait pour la première fois les quarts de finale en Grand Chelem. Huitième-de-finaliste à Wimbledon (première aussi), elle n'avait pas confirmé à l'US Open, où elle avait été surclassée par la Tchèque Petra Kvitova au 3e tour (6-0, 6-4). C'était avant de franchir un palier en Chine.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/01/2018

Au cours des 9 premiers mois de l’exercice 2017/2018, qui couvre la période allant du 1ermars 2017 au 30 novembre 2017, Orchestra-Prémaman a réalisé un chiffred’affaires consolidé de 469,1…

Publié le 16/01/2018

Bigben Interactive a annoncé la distribution prochaine de la manette Revolution Pro Controller 2 pour PS4 et PC en Asie. Suite à un accord de licence avec Sony Interactive Entertainment Inc., le…

Publié le 16/01/2018

Les actions seront radiées en février...

Publié le 16/01/2018

PSA, qui recouvre les marques Peugeot, Citroën et DS mais aussi Opel et Vauxhall, a vendu 3 632 300 véhicules dans le monde en 2017, en hausse de 15,4%. Ce chiffre inclut la contribution…

Publié le 16/01/2018

Les agences ont commencé à suivre le dossier, dans le cadre du rachat d'Aricent...

CONTENUS SPONSORISÉS