En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 867.78 PTS
-0.17 %
4 867.50
-0.12 %
SBF 120 PTS
3 882.89
-0.15 %
DAX PTS
11 136.20
-0.62 %
Dowjones PTS
24 706.35
+1.38 %
6 784.61
+0.00 %
1.137
+0.04 %

Tempête en Thaïlande: inondations et coupures de courant, îles touristiques épargnées

| AFP | 531 | Aucun vote sur cette news
Des vagues s'écrasent contre des digues de rochers après le passage de la tempête Pabuk dans le sud de la Thaïlande, le 5 janvier 2019
Des vagues s'écrasent contre des digues de rochers après le passage de la tempête Pabuk dans le sud de la Thaïlande, le 5 janvier 2019 ( Lillian SUWANRUMPHA / AFP )

Près de 30.000 personnes ont trouvé refuge dans des centres d'évacuation à la suite des inondations et des pannes de courant causées par le passage dans le sud de la Thaïlande de la tempête Pabuk qui a épargné les îles très touristiques du golfe.

Pabuk, première tempête tropicale à frapper le royaume depuis 30 ans, a entraîné des vents violents soufflant jusqu'à 75 km/h, des vagues de trois à cinq mètres de haut et des pluies torrentielles provoquant de nombreuses inondations.

Le bilan de la tempête depuis jeudi est monté à 4 morts et un disparu, avec le décès de deux hommes vendredi après-midi dans la province de Nakhon Si Thammarat.

Selon la police, l'un, âgé de 35 ans, a été tué par la chute d'un arbre sur sa maison et l'autre, âgé de 46 ans, dans un accident de voiture alors que la chaussée était très glissante.

Plus tôt dans la matinée, un pêcheur de la province de Pattani, près de la frontière malaisienne, avait été emporté par des vagues de plusieurs mètres alors qu'il rentrait au port. Un autre membre de l'équipage est toujours porté disparu.

Jeudi, un ressortissant russe s'était noyé à Koh Samui.

Des enfants jouent dans une rue inondée après le passage de la tempête Pabuk dans le sud de la Thaïlande, le 5 janvier 2019
Des enfants jouent dans une rue inondée après le passage de la tempête Pabuk dans le sud de la Thaïlande, le 5 janvier 2019 ( Lillian SUWANRUMPHA / AFP )

En 1989, le typhon Gay, dernier phénomène météorologique majeur à avoir frappé la région à cette période de l'année, avait coûté la vie à des centaines de personnes.

Pabuk a été rétrogradée samedi matin en dépression alors qu'elle s'est déplacée au-dessus de la mer d'Andaman où se trouvent les stations touristiques de Krabi et de Phuket, avant de s'éloigner de la Thaïlande, a-t-on appris auprès du centre météorologique thaïlandais.

La veille, l'oeil de la tempête avait évité de justesse Koh Samui, Koh Phangan et Koh Tao dans le golfe de Thaïlande, des îles très prisées des vacanciers en ces périodes de fin d'année.

Des centaines de touristes sont restés bloqués sur ces îles alors que les ferries sont restés à quai et que trois aéroports régionaux ont été fermés.

Des habitants regardent un bateau de pêche emporté par les fortes vagues suscitées par la tempête Pabuk dans le sud de la Thaïlande, le 4 janvier 2019
Des habitants regardent un bateau de pêche emporté par les fortes vagues suscitées par la tempête Pabuk dans le sud de la Thaïlande, le 4 janvier 2019 ( STR / AFP )

"Certains d'entre eux devraient partir aujourd'hui avec la réouverture de l'aéroport et la reprise du service des ferries", a indiqué à l'AFP le chef du district de Koh Samui, Kittipop Roddon.

"A Samui, il n'y a pas de victimes à déplorer" et "seules quelques maisons ont été partiellement endommagées par le vent", a-t-il ajouté.

Les drapeaux rouges interdisant la baignade n'ont toutefois pas encore été retirés sur certaines plages.

"Tout est terminé. Les 10.000 touristes restés sur notre île sont en sécurité", a déclaré de son côté Krikkrai Songthanee, chef du district de Koh Phangan, réputée pour ses fêtes de pleine lune, ajoutant que les vents violents avaient causé des dégâts mineurs.

30.000 foyers sans électricité

Les autorités thaïlandaises avaient émis de nombreux avertissements et ouvert de multiples abris, craignant des dégâts beaucoup plus importants.

Des habitants remettent en état leur maison inondée après le passage de la tempête Pabuk dans le sud de la Thaïlande, le 5 janvier 2019
Des habitants remettent en état leur maison inondée après le passage de la tempête Pabuk dans le sud de la Thaïlande, le 5 janvier 2019 ( Lillian SUWANRUMPHA / AFP )

Sur le continent, en raison de la chute d'arbres et de poteaux qui ont endommagé des lignes électriques, plus de 200.000 foyers ont été privés d'électricité dans quatre provinces, notamment celles de Nakon Si Thammarat et de Surat Thani particulièrement touchées.

"Le courant n'est toujours pas rétabli dans quelque 30.000 foyers", d'après le département de la prévention et de l'atténuation des catastrophes.

"Je pensais que ma maison aurait été complètement détruite. Le toit est toujours là, je suis soulagé", a raconté à l'AFP Boonchuay Chuaysri du village de Talum Puk Cape dans la province de Nakhon Si Thammarat, nettoyant la boue qui remplit l'habitation.

Le village, dont les rues sont en partie inondées, est encore totalement privé d'électricité.

De son côté, la société énergétique nationale PTT Exploration and Production Pcl, qui avait annoncé la suspension de ses activités à Bongkot et à Erawan, deux des plus grands gisements de gaz du pays dans le golfe de Thaïlande, a indiqué dans un communiqué "tabler sur une reprise de la production le 6 janvier".

Pabuk a déferlé sur le sud du royaume en pleine haute saison, une mauvaise nouvelle pour l'économie thaïlandaise fortement tributaire du tourisme.

Le pays devrait accueillir un nombre record de 40 millions de visiteurs cette année dont une majorité se rendent dans les stations balnéaires du sud.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/01/2019

Conformément à la réglementation applicable, DERICHEBOURG déclare avoir effectué les opérations d'achat d'actions suivantes dans les conditions de l'article 5 §2 du…

Publié le 21/01/2019

Au titre de son troisième trimestre 2018/2019, Oeneo affiche un chiffre d’affaires de 65,7 millions d’euros, en hausse de 15,6% (+12,8% à périmètre et taux de change constants). Une…

Publié le 21/01/2019

  CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL ALPES…

Publié le 21/01/2019

Soitec a réalisé son point d’activité au titre de son troisième trimestre 2018-2019 (clos fin décembre). Ainsi, le spécialiste des matériaux semi-conducteurs a dévoilé un chiffre d`affaires…

Publié le 21/01/2019

Le groupe Vicat annonce avoir conclu son accord d’acquisition avec les actionnaires de la société Ciplan (Cimento do Planalto), au Brésil. Dans ce contexte, Vicat détient désormais une…