En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 420.37 PTS
+0.76 %
5 411.5
+0.64 %
SBF 120 PTS
4 344.61
+0.61 %
DAX PTS
12 407.12
+0.61 %
Dowjones PTS
25 758.69
+0.35 %
7 371.42
+0.00 %
1.151
+0.21 %

Syrie: sept morts dans de nouveaux raids du régime près de Damas

| AFP | 174 | Aucun vote sur cette news
Des Syriens avancent au milieu des destructions provoquées par les raids aériens du régime syrien sur Sabqa, dans la Ghouta orientale près de Damas, le 6 février 2018
Des Syriens avancent au milieu des destructions provoquées par les raids aériens du régime syrien sur Sabqa, dans la Ghouta orientale près de Damas, le 6 février 2018 ( ABDULMONAM EASSA / AFP )

Au moins sept civils ont été tués et 35 blessés mercredi dans de nouvelles frappes aériennes du régime syrien contre la Ghouta orientale, enclave rebelle à l'est de la capitale Damas, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Les raids ont notamment visé la localité de Hammouriya, au troisième jour consécutif de frappes meurtrières sur la Ghouta orientale, ayant fait au total près de 120 morts depuis lundi, selon l'OSDH.

"Sept civils ont été tués et 15 blessés dans les frappes aériennes du régime à Hammouriya", a indiqué à l'AFP le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane.

Vingt personnes ont également été blessées dans les raids qui ont touché deux autres localités de la Ghouta, fief rebelle assiégé depuis 2013 par les forces du régime, a-t-il précisé.

Au moins 80 civils ont tués mardi dans les raids du régime, dont des enfants dans des raids du régime sur la Ghouta, selon l'OSDH.

Raids du régime sur la Ghouta orientale
Raids du régime sur la Ghouta orientale ( Omar KAMAL / AFP )

Il s'agit du bilan le plus élevé depuis des mois dans cette enclave, qui est pourtant une des quatre zones de désescalade mise en place en Syrie pour obtenir une trêve dans les combats.

La Ghouta orientale est la cible quasi-quotidienne de bombardement, et ses quelque 400.000 habitants vivent une grave crise humanitaire, avec des pénuries de nourriture et de médicaments.

Déclenché en 2011 par la répression de manifestations pacifiques par le régime de Bachar al-Assad, le conflit en Syrie s'est complexifié au fil des ans avec l'implication de pays étrangers et de groupes jihadistes, sur un territoire de plus en plus morcelé.

Il a fait plus de 340.000 morts et des millions de déplacés et réfugiés.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/08/2018

Le groupe recevra 11,6 M$ à titre de réparation

Publié le 21/08/2018

Renault (-0,33% à 72,56 euros) accuse le plus lourd repli du CAC 40, dans le sillage d’une note de Berenberg. Ainsi, l’analyste a réduit son objectif de cours de 82 à 76 euros sur le titre…

Publié le 21/08/2018

BHP Billiton (-1,03% à 1628,20 pence) affiche la plus forte baisse de l’indice FTSE 100, la première compagnie minière mondiale ayant présenté des résultats annuels un peu courts et des…

Publié le 21/08/2018

Le titre reste coiffé par sa moyenne mobile à 20 jours actuellement à 106 euros. Le RSI rebondit de sa zone de survente mais reste sous les 50%. Un retour de la pression vendeuse est privilégiée…

Publié le 21/08/2018

Ramsay Générale de Santé, leader de l'hospitalisation privée en France avec 121 établissements de santé répartis dans l'Hexagone, annonce...